Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le 17 mai : une fête amère

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 17 mai 2011
Laurent Kabila

Ce mardi 17 mai 2011, le peuple congolais se souvient de la 14ème année de l’entrée triomphale à Kinshasa des troupes de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), menées alors par feu Laurent-Désiré Kabila.

Depuis, le 17 mai de chaque année a été consacré comme fête nationale pour célébrer, selon ses initiateurs, la libération par les troupes de l’AFDL de ce qui s’appelait alors Zaïre. C’est établi comme fête de la libération, soi-disant du peuple congolais de l’oppression lui imposée pendant près de 32 ans par le régime du feu le maréchal Mobutu.

Ainsi, ce mardi, le peuple congolais en général, et le kinois, en particulier se souviennent encore de ces enfants-soldats, kalachnikov à la main et chaussés des bottes, qui ont terrassé la ville pendant un temps, à la poursuite des affameurs du peuple pendant les 32 ans de règne de Mobutu.

L’on se souviendra aussi de ces humiliations, de ces coups de fouet que certains ont reçu pour avoir enfreint la loi. L’on se souviendra aussi de cette bouillabaisse au sein de l’armée et de la police où tout le monde se faisait passer pour un commandant. Mais, la pseudo libération clamée par l’AFDL n’a eu que l’effet d’un météore.

L’élan du 17 mai n’a pas duré. Il fut brusquement interrompu un certain 2 août 1998 par une sorte de rébellion interne qui s’est déclarée au sein même de l’AFDL, à partir de la ville de Goma.

En effet, ce jour-là, un groupe de dissidents furent front au pouvoir de Kinshasa en organisant une opération commando qui partit de l’Est vers la base de Kitona à l’Ouest, sur le littoral de l’Océan Atlantique.

Ce fût le déclic. Les masques finirent par tomber. L’on comprit dès lors ce qu’était réellement l’AFDL : « un conglomérat d’aventuriers », de l’avis même de son chef, feu Laurent-Désiré Kabila.

C’est dire que ce mardi 17 mai 2011, journée chômée et payée, toute la République se souvient de la prise en otage du pays par un groupe d’aventuriers. Toute la République fête donc la dérive de l’Etat, la chute libre d’un pays qui était pourtant voué à un avenir prospère. Toute la République fête l’interruption brusque de la démocratie qui commençait – bien que timidement – à s’enraciner dans les mœurs nationales.

Toute la République célèbre enfin, avec amertume, une fête qui n’aura rien eu de libération. Sinon asservir davantage le pays et consacrer le bradage de ses ressources naturelles.

« Après 32 ans de dictature, l’AFDL, un conglomérat d’aventuriers de l’avis même de leur chef, a plongé le pays dans une guerre qui continue dans sa partie orientale, à savoir le Sud-Kivu, le Nord-Kivu et la Province Orientale », a rappelé le président de l’UDPS, le 24 avril 2011, devant ses militants rassemblés au stade Tata Raphaël. Il n’a pas tort.

Car, l’Est de la RDC, d’où est partie curieusement l’invasion des troupes de l’AFDL, est toujours en proie à des exactions de tous genres.

Le 17 mai reste donc une date à la fois amère et macabre que nombre de congolais aimeraient déjà oublier.


Autres articles


  1. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  2. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  3. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  4. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  5. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  6. L'Opposition républicaine de Kengo wa Dondo refuse le dialogue non inclusif (23 août 2016)
  7. Lisanga Bonganga appelle l'opposition à s'unir autour d'Etienne Tshisekedi (28 juillet 2016)
  8. Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa (27 juillet 2016)
  9. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  10. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  11. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  12. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  13. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  14. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  15. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  16. Henry Mova désigné nouveau secrétaire général du PPRD (15 mai 2015)
  17. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  18. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  19. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  20. Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale (22 janvier 2015)
  21. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  22. Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu (21 janvier 2015)
  23. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  24. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  25. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  26. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  27. L'opposition dit non à tout débat sur la loi électorale (9 décembre 2014)
  28. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  29. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  30. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.