Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Sénat adopte la loi électorale, le mode de scrutin proportionnel reconduit

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 13 juin 2011
Sénat de la République démocratique du Congo
La loi électorale a été adoptée lundi 13 juin au Sénat. Les sénateurs emboîtent ainsi le pas aux députés de reconduire le mode de scrutin proportionnel au plus fort reste appliqué en 2006. En clair, comme lors des dernières législatives, il n’y aura pas de seuil de 10% de voix pour être élu dans sa circonscription comme le prévoyait le projet de loi électorale.

La liste (ou le candidat) qui aura plus de voix devrait occuper le siège à pourvoir dans une circonscription. Le reste sera accordé à la liste (ou au candidat) qui aura le plus fort reste des suffrages exprimés.

Cette disposition semble arranger les candidats « des petits partis » et certains indépendants.

D’après l’idée de ce projet de loi, la notion de seuil devrait « nettoyer l’espace politique », et principalement le parlement, des députés « électrons libres » pour imposer des grands partis ou des grandes tendances.

Certains députés estiment par contre que la mise en place des coalitions est une contrainte, étant donné que la RDC est un pays post-conflit.

Pour eux, il faut composer avec tous les partis politiques représentés à l’assemblée nationale, «même s’ils sonqualifiés de petits.»


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  5. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  6. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  7. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  8. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  9. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  10. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  11. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  12. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  13. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  14. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  15. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  16. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  17. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  18. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  19. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  20. Affrontements entre policiers et militants de Kyungu à Lubumbashi (11 novembre 2015)
  21. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  22. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  23. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  24. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  25. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  26. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  27. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  28. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  29. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  30. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.