Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Mwando Nsimba rejette la nomination d'un premier ministre issu de l'opposition

Article précédant | Suivant
ACP - 28 mars 2012
Charles Mwando Nsimba
M. Charles Mwando Nsimba, l’Informateur désigné par la présidence de la République en vue d’identifier une majorité effective au sein de l’Assemblée nationale, a rejeté mercredi toute désignation d’un formateur issu des rangs de l’opposition, au cours d’une conférence de presse tenue à l’hôtel Venus à Kinshasa.

Selon Charles Mwando Nsimba, cette démarche est anti constitutionnelle et anti-démocratique et laisse penser à l’inexistence d’une majorité du côté du Président de la République alors que cela n’est pas le cas. L’idée de l’ouverture prônée par le chef de l’Etat dans son discours d’investiture ne veut nullement dire la cohabitation entre la majorité et l’opposition, a souligné Charles Mwando Nsimba, relevant que la société civile et certaines personnalités qui souscrivent au programme du gouvernement peuvent être appelées à donner leur contribution au bon fonctionnement des institutions de l’Etat.

Ces consultations ont permis, selon lui, de fixer les axes principaux du programme du gouvernement qui doit, en priorité, asseoir son action sur le social du peuple.

Au sujet du dialogue permanent entre la majorité et l’opposition, l’Informateur Mwando Nsimba n’y voit pas d’inconvénient dans la mesure où ce dialogue ne remet pas en cause le processus en cours.

« Les consultations se sont déroulées dans une ambiance positive et dans le respect mutuel. Cela prouve que les Congolais peuvent trouver  des solutions à leurs problèmes dans un dialogue permanent et fructueux », a dit notamment M. Mwando Nsimba.

En ce qui concerne la Commission électorale nationale indépendante (CENI), il a souligné que tant du côté de la majorité que du côté de l’opposition, des voix se sont élevées pour recommander sa recomposition en vue de rattraper les élections à venir.

kalenga 4530 mars 2012 07:57
Quelle honte pour le Congo,malgré les critiques de tout bord.Les soi-disants hommes politiques s'accrochent comme des huitres sur le rocher.Au lieu de chercher une solution qui revetirait l'unanimité pour l'interet du pays.Vous allez voir en persistant,il y auras toujours des tensions,meme si la police et l'armée sont du coté du pouvoir,ils vont continuer d'intimider,de tuer.Mais a chaque chose il y a une fin.Dans ce climat aucun investisseur ne viendras.

Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  5. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  6. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  7. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  8. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  9. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  10. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  11. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  12. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  13. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  14. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  15. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  16. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  17. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  18. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  19. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  20. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  21. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  22. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  23. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  24. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  25. Démission de Katumbi: « un signe de prise de conscience de la valeur politique » (5 octobre 2015)
  26. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  27. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  28. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  29. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  30. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.