Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Aubin Minaku élu président du bureau de l'Assemblée nationale

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 13 avril 2012
Aubin Minaku, élu nouveau président de l'Assemblée nationale congolaise le 12/04/2012 à Kinshasa
Aubin Minaku, élu nouveau président de l'Assemblée nationale congolaise le 12/04/2012 à Kinshasa | Agrandir
Le député de la circonscription d’Idiofa, Aubin Minaku a été élu, jeudi 12 avril, président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo au cours d’une cérémonie boycottée par une partie de députés de l’opposition. Six autres députés élus dirigeront le bureau définitif de l’Assemblée nationale avec lui. Ce bureau se compose de la manière suivante :

Président : Aubin Minaku
1er vice-président : Charles Mwando Nsimba
2è vice-président : Timothée Kombo Nkisi
1er rapporteur : Norbert Ezadri
Rapporteur adjoint: Tshimanga Bwana
Questeur : Elysée Munembwe
Questeur adjoint : Jean Bosco Kaboy

Il est presque minuit lorsque Aubin Minaku, le nouveau président de l’Assemblée nationale frappe trois coups de marteau, symbole du pouvoir qu’il incarne désormais.

« Ensemble, notre Assemblée pourra devenir forte et moderne si nous prenons l’engagement ferme de travailler dans le respect du temps. Nous voulons simplement en appeler au sens du rythme du travail, de l’assiduité au travail, de la ponctualité aux réunions », a-t-il dit dans son mot de circonstance, promettant que son bureau s’activera à traiter les projets de loi non achevés et doter le pays d’un budget. Aubin Minaku a promis de travailler conformément à « la priorité que nécessite la modernisation de notre pays ».

L’élection des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale s’est déroulée en l’absence d’une bonne partie de députés de l’opposition. Ces derniers ont boycotté la plénière accusant la majorité d’user des manigances pour placer aux postes de 2è vice-président et de rapporteur adjoint réservés à l’opposition, des personnalités favorables à la majorité.

Juste après l’ouverture de la plénière, l’opposant Jean Lucien Busa a fait une motion pour demander le retrait des candidatures de Timothée Kombo Nkisi, élu sur la liste UDPS/Tshisekedi et Tshimanga Bwana de l’ADR soupçonnés de faire le jeu de la majorité, les qualifiant de « non opposants ».

Une vive altercation a suivi cette motion. Les députés de l’opposition ont envahi l’estrade obligeant le président de la séance à suspendre la plénière. A la reprise de celle-ci, les opposants ont de nouveau tenté d’envahir l’estrade. Sans succès. Résignés,  ils ont fini par quitter la salle avant le début du vote.

« Nous voulons laisser à la majorité la responsabilité d’assumer ses charges. La majorité a pensé qu’il fallait s’imposer au niveau du bureau de l’Assemblée nationale, on laisse faire. Mais nous prenons le peuple congolais à témoin », a déclaré Jean Lucien Busa député MLC et auteur de la motion. Le MLC, deuxième parti de l’opposition le mieux représenté à l’Assemblée nationale après l’UDPS estimait que le poste de rapporteur adjoint lui revenait de droit.

Henry Thomas Lokondo de la majorité a jugé que le boycott des opposants est une expression démocratique. « La sortie de l’opposition est démocratique, je pourrais même ajouter légitime. Il en est de même des élections qui se déroulent de façon démocratique et légitime », a-t-il déclaré.

Certains députés de l’opposition n’ont pas suivi ce mouvement de boycott à l’instar de Christian Badibangi qui l’a qualifié de « tempête des humeurs selon les individus ».


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  4. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  5. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  6. L'Opposition républicaine de Kengo wa Dondo refuse le dialogue non inclusif (23 août 2016)
  7. Lisanga Bonganga appelle l'opposition à s'unir autour d'Etienne Tshisekedi (28 juillet 2016)
  8. Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa (27 juillet 2016)
  9. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  10. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  11. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  12. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  13. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  14. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  15. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  16. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  17. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  18. Les Léopards à Kinshasa sans Lema, Makiadi, Mabwati, Mongungu et Mbokani (9 février 2015)
  19. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  20. La loi électorale envoyée à la commission mixte Sénat - Assemblée nationale (23 janvier 2015)
  21. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  22. Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu (21 janvier 2015)
  23. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  24. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  25. Manifestation de l'opposition: Clément Kanku déplore la réaction de la police (14 janvier 2015)
  26. Loi électorale: la police étouffe une manifestation de l'opposition à Kinshasa (11 janvier 2015)
  27. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  28. Le Sénat adopte le budget 2015 revu à la hausse (11 décembre 2014)
  29. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  30. L'opposition dit non à tout débat sur la loi électorale (9 décembre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.