Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les évêques catholiques disent non à la balkanisation de la RDC

Article précédant | Suivant

Le Potentiel - 10 juillet 2012

Des évêques congolais membres de la Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa
Des évêques congolais membres de la Cenco le 23/6/2011 au centre Nganda à Kinshasa | Agrandir
Les évêques catholiques, réunis au sein de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), sont sortis de leur silence en dénonçant énergiquement le plan de balkanisation. Les tensions récurrentes qui minent la partie Est de la RDC tiennent, pensent-ils, à ce schéma..

Aussi, ont-ils affirmé tout haut que «l’intégrité du territoire national de la RDC n’est pas négociable», appelant en même temps l’ensemble de la population congolaise à barrer la route aux pêcheurs en eaux troubles, tireurs des ficelles des événements tragiques de l’Est du pays.

Réunis en Assemblée plénière, du 2 au 6 juillet 2012 à Kinshasa, le cardinal, les archevêques et les évêques de la RDC ont exprimé leur profonde consternation face à la guerre qui sévit encore dans le Nord-Kivu et Sud-Kivu, et «qui est l’illustration du plan de balkanisation maintes fois dénoncé dans leurs déclarations et messages antérieurs».

«Non à la balkanisation de la RDC». C’est l’essentiel de la déclaration lue par l’abbé Léonard Santedi, secrétaire général de la CENCO. Selon la CENCO, ce plan haineux contre la RDC est en exécution sous plusieurs formes.

Sur le plan économique, les évêques parlent de la présence des réseaux d’exploitation illégale des ressources naturelles. Et sur le plan politique, ils citent l’intensification de la présence inacceptable des milices et des groupes armés étrangers qui tuent, violent et pillent, entraînant le déplacement forcé des populations congolaises. Mais aussi, «l’occupation irrégulière de notre territoire». Les évêques expriment leur compassion aux populations sinistrées, victimes des affres de guerre injuste et injustifiable.

Attachés au plus haut point à l’unité de la nation congolaise toujours mise à mal par des guerres successives et des rébellions, «les évêques réaffirment l’unité et l’indivisibilité de la RDC dans ses frontières issues de la colonisation et reconnues par la communauté internationale le 30 juin 1960».

«L’intégrité du territoire national de la RDC n’est pas négociable»

La CENCO n’a pas bronché dans ses arguments. Quoi qu’il en soit, dit-elle, «l’intégrité du territoire national de la RDC n’est pas négociable».

Les évêques condamnent publiquement les auteurs de la balkanisation de la RDC, sans toutefois les nommer. Ils condamnent fermement la reprise de la guerre dans les deux provinces du Kivu. Ils affirment leur soutien aux sacrifices des soldats congolais et à la diplomatie pour défendre l’intégrité territoriale de la RDC.

Les évêques invitent les députés et le peuple congolais à «un sursaut patriotique pour ne pas être complice de ce plan macabre d’émiettement et d’occupation de notre territoriale national». Ils leur demandent de dénoncer toutes les stratégies visant l’affaiblissement de l’unité nationale, l’exploitation anarchique et illégale de «nos ressources naturelles ainsi que tout ce qui vise à dresser les groupes ethniques ou les provinces les unes contre les autres». Les évêques soulignent que les ressources naturelles du Congo appartiennent au peuple congolais et doivent d’abord servir à son développement et au bien-être de sa population.

La CENCO appelle instamment tous les Congolais vivant en RDC et ceux de la diaspora à se mobiliser pour faire échec à ce plan ennemi et destructeur. A cet effet, promettent-ils, «des actions seront menées concomitamment dans toutes les paroisses des diocèses de la RDC et dans les aumôneries des Congolais à l’étranger pour exprimer notre refus catégorique de ce plan et implorer la grâce de la paix».

La CENCO appelle en même temps les pays voisins à la RDC à «cesser toute ingérence et toute agression et à privilégier la voie de la paix et de la cohabitation pacifique pour permettre un développement durable dans la sous-région des Grands Lacs».

Les évêques ne s’arrêtent pas là. Ils se tournent vers l’Organisation des Nations unies et à tous les pays épris de paix pour qu’ils mettent fin à la guerre et à ce plan de balkanisation. Et ce, en appliquant sans délai les décisions déjà prises. Les évêques pensent aussi que la RDC a plus que jamais besoin, pour ces temps qui courent, de la solidarité de tous pour gagner sa survie en tant qu’Etat libre et souverain.

Le message des évêques tombe à point nommé. Il devait servir de levain à l’appel à la mobilisation lancé par le gouvernement pour sauver la nation, en danger à partir de sa partie orientale.


Autres articles


  1. La Cenco met en garde contre toute modification de l'article 220 de la constitution (1 juillet 2014)
  2. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  3. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  4. CPI : les juges confirment les charges contre Bosco Ntaganda (9 juin 2014)
  5. La RDC s'apprête à lancer l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu (28 mai 2014)
  6. Le mandat de la Monusco prorogé jusqu'au 31 mars 2015 (28 mars 2014)
  7. 3 jours de deuil national pour les 251 réfugiés morts dans le naufrage sur le lac Albert (27 mars 2014)
  8. Des ONG appellent la CPI à poursuivre aussi les auteurs de crimes dans les Kivu (13 mars 2014)
  9. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  10. Les évêques catholiques opposés au scrutin indirect pour les prochaines élections (3 mars 2014)
  11. Vital Kamerhe déplore les incidents de Bukavu (21 février 2014)
  12. Sud-Kivu : la police disperse un rassemblement de l'UNC à Bukavu, des blessés (20 février 2014)
  13. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  14. Vital Kamerhe rend hommage aux victimes de la guerre de l'Est (18 février 2014)
  15. Le procureur de la CPI accuse Bosco Ntaganda de crimes « ethniques » en RDC (10 février 2014)
  16. Les Etats-Unis souhaitent la création d'un tribunal spécialisé pour la RDC (10 février 2014)
  17. Vital Kamerhe empêché à nouveau de voyager pour Goma (9 février 2014)
  18. Interdiction de voyager pour Vital Kamerhe: Lambert Mende parle de mensonges (7 février 2014)
  19. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  20. Le colonel Mamadou Ndala tué dans une embuscade à Beni (2 janvier 2014)
  21. Kinshasa et le M23 mettent fin aux pourparlers de Kampala (12 décembre 2013)
  22. Pas d'accord de paix avec les rebelles vaincus du M23, dit le gouvernement congolais (12 novembre 2013)
  23. Les FARDC reprennent au M23 la colline stratégique de Mbuzi (4 novembre 2013)
  24. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  25. Les FARDC libèrent Bunagana, le dernier bastion des rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  26. Les FARDC prennent le contrôle de Rumangabo, le M23 en fuite (28 octobre 2013)
  27. Les FARDC délogent le M23 de Rutshuru-centre après Kiwanja et Kibumba (27 octobre 2013)
  28. Nord-Kivu: après Kibumba, les FARDC récupèrent la localité de Kiwanja (27 octobre 2013)
  29. Nord-Kivu: les FARDC délogent le M23 de Kibumba (26 octobre 2013)
  30. Nord-Kivu: les FARDC contrôlent le centre de Kibumba après avoir repoussé le M23 (25 octobre 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2014 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.