Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La RD Congo ne négociera pas avec les rebelles du M23

Article précédant | Suivant
Eric Vanda - 20 novembre 2012
Rencontre entre Joseph Kabila, Ban Ki-moon et Paul Kagame a l'Onu le 27 septembre 2012
Rencontre entre Joseph Kabila, Ban Ki-moon et Paul Kagame à l'Onu le 27 septembre 2012 | Agrandir
Les rebelles du M23 ont annoncé lundi qu'ils se retiraient de la périphérie de la ville de Goma, soi-disant pour donner une « chance aux  négociations »avec le gouvernement congolais, après avoir lancé un ultimatum de 24 heures au gouvernement d’accepter leurs exigences. Le gouvernement n'a pas perdu du temps pour leur répondre.

Le gouvernement congolais a annoncé lundi qu'il ne négociera pas avec les rebelles du M23. Bien ! Très bien même ! Bravo !

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a dit à l’AFP que le M23 est un groupe « fictif » et que le vrai coupable c’est le Rwanda, qui a été accusé par un groupe d'experts des Nations Unies, Human Rights Watch, et le gouvernement congolais de fournir des hommes, armes et des munitions au M23.

 « Ce sont des forces fictives mises en place par le Rwanda pour dissimuler ses activités criminelles en RDC », a dit M. Mende. « Nous préférons négocier avec le Rwanda, l'agresseur réel au sein de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL) », a-t-il ajouté.

« On ne négocie pas avec une fiction, la fiction c'est le vide », a lancé M. Mende. « Le gouvernement est occupé à négocier avec l'agresseur réel au sein du CIRGL. Je crois que c'est ça que le peuple congolais souhaite », a-t-il poursuivi.

La « trêve » du M23 n’a pas duré longtemps. Les sinistres rebelles du M23 ont annoncé ce même lundi qu’ils avaient été attaqués par l’armée congolaise et que la trêve était donc rompue. Le gouvernement rwandais a même accusé la RDC d’avoir pilonné la ville de Gisenyi ! Vous comprenez : l’agresseur devient la victime !

La ville de Kibumba, à 30 kilomètres de Goma, a été prise samedi après que le M23 aye reçu des renforts de plus de 4000 soldats rwandais. Le pays, notre cher Congo, est en guerre. Tout le monde sait qui est derrière le M23, c’est le Rwanda.

Cher M. Mende, membres du gouvernement, excellences, Raïs, ne continuez pas à vivre dans la  « fiction ».

N’a-t-on pas négocié avec le Rwanda depuis la mi-juillet et l’annonce de la fameuse « force neutre » ? Quatre mois qui ont permis au M23 de se réarmer et de mieux s’organiser. Des (nouvelles) négociations jusqu’à quand ?

Pourquoi prétendre qu’il y a encore à « négocier » avec ceux qui vous ont déclaré la guerre ? Est-ce pour négocier la défaite du Rwanda ou celle de la RD Congo ?

Il ne s’agit pas ici d’être belliqueux, loin de là. Cette guerre a été imposée à la RDC. Soit on gagne ou l’on se soumet.

Celui qui gagne la guerre dicte les règles des négociations. Aucun perdant n’a jamais dicté ses conditions au vainqueur !

Notre cher pays, la RDC, ne sera libéré que quand l’ennemi sera vaincu.


Autres articles


  1. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  2. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  3. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  4. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  5. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  6. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  7. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  8. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  9. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  10. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  11. Joseph Kabila confirme la tenue d'élections provinciales en 2015 (1 janvier 2015)
  12. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  13. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  14. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  15. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  16. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  17. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  18. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  19. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  20. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  21. Révision constitutionnelle: l'UDPS met en garde, la majorité évoque des articles «inadaptés» (11 juin 2014)
  22. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  23. Le Gouvernement propose la révision de la constitution (10 juin 2014)
  24. CPI : les juges confirment les charges contre Bosco Ntaganda (9 juin 2014)
  25. Les Etats-Unis insistent sur la nécessité d'organiser la présidentielle en 2016 (5 juin 2014)
  26. La RDC s'apprête à lancer l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu (28 mai 2014)
  27. Le Pasteur Joseph Mukungubila, instigateur présumé des attaques de décembre à Kinshasa, remis en liberté sous caution (15 mai 2014)
  28. Caf-C1 : le match V.club-Zamalek se jouera au stade Tata Raphaël (13 mai 2014)
  29. Congo/Brazza : plus de 72.000 Congolais refoulés (7 mai 2014)
  30. Les expulsés de Brazzaville victimes d'«exactions», selon Kinshasa (7 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.