Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'ONU autorise une brigade d'intervention pour neutraliser les groupes armés en RDC

Article précédant | Suivant
Centre d'actualités de l'ONU - 28 mars 2013
Le Conseil de sécurité autorise une brigade d'intervention pour neutraliser les groupes armés en RDC. Photo ONU/JC McIlwaine
Le Conseil de sécurité autorise une brigade d'intervention pour neutraliser les groupes armés en RDC. Photo ONU/JC McIlwaine | Agrandir
Le Conseil de sécurité a prorogé d'un an, jusqu'au 31 mars 2014, le mandat de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) et décidé de la doter d'une « brigade d'intervention ».

Cette brigade comprendra notamment trois bataillons d'infanterie, une compagnie d'artillerie, une force spéciale et une compagnie de reconnaissance qui aura pour responsabilité de neutraliser les groupes armés, précise la résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres par le Conseil aujourd'hui.

Parmi ces groupes opérant dans l'est de la RDC et au-delà de ses frontières, le M23, les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), les Forces démocratiques alliées, l'Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS), l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) et les maï-maï sont accusés par le Conseil de graves atteintes aux droits de l'homme, notamment des exécutions sommaires, des violences sexuelles et le recrutement et l'emploi à grande échelle d'enfants.

La création d'une brigade d'intervention répond à une recommandation du Secrétaire général. Le Conseil se prononcera sur le maintien de sa présence en fonction des résultats qu'elle aura obtenus et des progrès que le gouvernement congolais aura accomplis dans la création d'une « force de réaction rapide » congolaise capable de prendre le relais de la brigade d'intervention et dans la mise en œuvre de l'Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en RDC et dans la région.

Le 24 février, 11 pays de la région avaient signé ce document qui les engagent à protéger la souveraineté territoriale de la RDC et à préserver la paix et la stabilité dans ce pays. Le Conseil de sécurité a exigé aujourd'hui des États signataires qu'ils honorent leurs engagements de bonne foi.

Pour s'en assurer, il encourage la mise en place rapide d'un mécanisme de suivi régional « 11+4 » impliquant les dirigeants de la région, sous les bons offices des quatre garants de l'Accord-cadre, qui sont les Nations Unies, l'Union africaine, la Conférence internationale de la région des Grands Lacs et la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

Le Conseil de sécurité préconise en outre un « mécanisme national de contrôle » afin d'accompagner et de superviser la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre de la réforme de la RDC.

Tout juste nommée par le Secrétaire général, l'Envoyée spéciale pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson, est chargée par le Conseil de diriger, coordonner et évaluer l'application des engagements pris au titre de l'Accord-cadre, et invitée à conduire un processus politique global ouvert à toutes les parties prenantes en vue de remédier aux causes profondes du conflit dans la région.

Les signataires de l'Accord-cadre sont notamment tenus de ne pas s'ingérer dans les affaires intérieures des pays voisins; de ne tolérer aucun type de groupe armé ni fournir d'aide ou d'appui à ces groupes; et de ne pas offrir de refuge ou de protection de quelque type que ce soit aux personnes accusées de crimes graves.

Dans une déclaration transmise par son porte-parole à l'issue de cette réunion du Conseil, le Secrétaire général Ban Ki-moon a salué l'adoption de cette résolution « importante », « qui propose une approche nouvelle et globale en vue de s'attaquer aux causes profondes de l'instabilité dans l'est de la RDC et dans la région des Grands Lacs ».

« Le Secrétaire général espère que le renforcement du mandat de la MONUSCO, qui prévoit également la création d'une Brigade d'intervention pour répondre au problème des groupes armés, contribuera à la restauration de l'autorité de l'Etat et au retour à la stabilité dans l'est de la RDC », indique son porte-parole.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  5. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  6. Lisanga Bonganga appelle l'opposition à s'unir autour d'Etienne Tshisekedi (28 juillet 2016)
  7. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  8. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  9. L'Opposition républicaine de Kengo Wa Dondo appelle au respect de la constitution (9 décembre 2014)
  10. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  11. La police étouffe une marche de l'opposition (3 novembre 2014)
  12. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  13. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  14. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  15. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  16. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  17. CPI : les juges confirment les charges contre Bosco Ntaganda (9 juin 2014)
  18. Les Etats-Unis insistent sur la nécessité d'organiser la présidentielle en 2016 (5 juin 2014)
  19. Joseph Kabila dit non à Martin Köbler (2 juin 2014)
  20. Des Congolaises condamnent les exactions contre leurs compatriotes expulsées de Brazzaville (28 mai 2014)
  21. La RDC s'apprête à lancer l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu (28 mai 2014)
  22. L'Onu exige un arrêt immédiat des expulsions des Congolais de la RDC de Brazzaville (26 mai 2014)
  23. Les Grands Lacs et la Centrafrique au centre des discussions entre Kabila et Hollande (21 mai 2014)
  24. A Paris, François Hollande discutera avec Joseph Kabila de la crise en Centrafrique (20 mai 2014)
  25. 3ème mandat pour Joseph Kabila : Martin Köbler « La Constitution congolaise doit être respectée » (15 mai 2014)
  26. Amnistie : les 50 premiers bénéficiaires sont là (21 avril 2014)
  27. Martin Kobler : «La Monusco va quitter la RDC graduellement » (2 avril 2014)
  28. Le mandat de la Monusco prorogé jusqu'au 31 mars 2015 (28 mars 2014)
  29. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  30. Constitution : les doutes relancés après des entraves aux actions des opposants (26 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.