Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les exploits des FARDC contre le M23 sont motivés par l'assistance du gouvernement, dit Mende

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 19 juillet 2013
Soldat des FARDC au front
Soldat des FARDC au front au Nord Kivu (archive)
Les avancées significatives réalisées par les militaires dans l’Est de la RDC s’expliquent par l’assistance sociale et logistique du gouvernement congolais. C’est ce qu’a expliqué vendredi 19 juillet le ministre des Médias et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende. Il a affirmé que c’est cette motivation qui les a aidés à conquérir plus d’une dizaine de positions occupées jadis par «les forces ennemies».

« Le gouvernement a répondu à leurs attentes : équipements, rémunérations, ravitaillement, santé, évacuation de ceux qui sont blessés pour être soignés. Tout cela est réalisé aujourd’hui », a déclaré le ministre Lambert Mende.

Il a aussi salué l’apport de la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco) dans le succès des FARDC.

Selon le ministre, les forces négatives appuyées par le Rwanda sont aujourd’hui en débandade dans le Nord-Kivu.

Plus de 120 rebelles du M23 ont été tués depuis la reprise des hostilités dimanche à Mutaho, situé à une dizaine de kilomètres de Goma, entre les FARDC et le M23, selon un bilan provisoire publié lundi par les autorités congolaises. Aucun autre chiffre n’a été publié depuis, et aucune confirmation n’a pu être obtenue auprès du M23 ni de sources indépendantes.

Cependant, Lambert Mende reste prudent et appelle les militaires à continuer à se battre pour gagner la guerre.

« Gagner une bataille ne veut pas nécessairement dire gagner la guerre. La guerre ne sera gagnée que le jour où sur tout l’ensemble du territoire de Nyiragongo et de Rutshuru, il n’ya aura plus un seul élément des forces négatives, un seul élément de leurs partenaires rwandais en armes », a-t-il poursuivi.

Lambert Mende a également condamné les dérapages de certains militaires, empiétant sur le droit international humanitaire. Il évoque notamment le fait que certains soldats marchaient sur les cadavres des rebelles du M23.

Il a annoncé, à cet effet, la comparution en procédure de flagrance du lieutenant Solomo Bangala, officier adjoint S2 du 391ème bataillon accusé de profanation des cadavres des ennemis.

« Des enquêtes ont donc été ordonnées par le chef de l’Etat. Elles ont rapidement abouti à l’arrestation d’un officier de façon à ce qu’il soit présenté aux services de l’auditorat. Il s’est photographié en montant au-dessus des restes humains », a expliqué Lambert Mende.

Mercredi 17 juillet, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé la RDC à poursuivre en justice les militaires congolais accusés d’avoir profané les cadavres des rebelles du M23 et maltraité des éléments de cette rébellion qu’ils ont fait prisonniers.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé le début dans les prochains jours de la deuxième vague du recrutement des jeunes dans les rangs des FARDC.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  5. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  6. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  7. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  8. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  9. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  10. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  11. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  12. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  13. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  14. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  15. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  16. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  17. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  18. Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale (22 janvier 2015)
  19. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  20. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  21. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  22. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  23. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  24. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  25. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  26. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  27. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  28. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  29. La police étouffe une marche de l'opposition (3 novembre 2014)
  30. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.