Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Mende: « la RDC a la responsabilité de protéger la population » face aux « menaces d'entrer en guerre » du Rwanda

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 30 août 2013
Des troupes de l'armée Congolaise
Des troupes de l'armée Congolaise
Le gouvernement de la RD Congo, qui note que « les autorités du Rwanda ont multiplié ces derniers jours les menaces d’entrer en guerre contre la République démocratique du Congo en guise de représailles à de prétendus bombardements répétés du territoire de leur pays par les FARDC », a réaffirmé vendredi 30 août sa « responsabilité de protéger la population congolaise ».

Le général Joseph Nzabamwita de l’armée rwandaise a allégué dans un communiqué que « cinq obus ont atterri vendredi après-midi dans plusieurs villages rwandais frontaliers de la RDC et leur trajectoire laisse penser qu’ils ont été tirés depuis les positions des FARDC près de Mutaho », un village situé à environ 20 km au nord de Goma (Nord-Kivu).

« Ces bombardements continuels et insensés de l’armée congolaise sont inacceptables et doivent cesser immédiatement. Les actes de provocation qui mettent en danger les vies de citoyens rwandais ne resteront pas sans réponse indéfiniment. Les Forces rwandaises de défense demeurent préparées à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de la population », a-t-il menacé.

L’ONU innocente la RDC

Le sous-secrétaire général de l’ONU en charge des Opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a affirmé jeudi à New York que « la Force des Nations unies est en mesure de confirmer que les tirs qui ont ciblé le territoire rwandais entre le 22 et le 29 août provenaient des positions du M23 ; la Force de la Monusco n’a eu à observer aucune unité des FARDC tirant en direction du territoire rwandais durant cette période ».

Le gouvernement de la RD Congo, qui exprime sa « compassion pour les victimes aussi bien congolaises que rwandaises de cette barbarie sans limites », déplore « l’indifférence » des autorités rwandaises « face au calvaire des hommes, des femmes et des enfants de Goma du fait de leurs supplétifs du M23 et pour lesquels on chercherait en vain un simple mot de solidarité dans leur rhétorique belliqueuse ».

« Nous en sommes à 13 civils tués à Goma et ses environs depuis que les extrémistes au Rwanda et leurs affidés du M23 ont commencé à cibler la capitale martyre du Nord-Kivu. La dernière de ces victimes est un garçon de 16 ans dont le corps a été déchiqueté et dispersé à travers la pièce où il se trouvait », a stigmatisé le ministre congolais des Médias Lambert Mende.

Après avoir exprimé « la reconnaissance de la nation congolaise toute entière aux vaillantes troupes des FARDC qui se dévouent nuit et jour pour défendre le peuple et le territoire congolais contre l’arrogance, le mépris, le cynisme et la cruauté des ennemis de la paix », le gouvernement congolais par la voix de son porte-parole a rendu « honneur à ces courageux jeunes gens qui, dans les rangs des FARDC, ont payé le prix du sang pour leur pays ».

« Honneur aussi à notre frère, le soldat de la paix tanzanien qui a été fauché par les hors-la-loi en plein exercice de son mandat de maintien de la paix. Le gouvernement de la RDC apprécie à sa juste valeur le haut degré de solidarité manifesté par la SADC et particulièrement par la République sud(africaine, la Tanzanie et le Malawi, contributeurs de troupes au sein de la Brigade internationale de la Monusco », a souligné Lambert Mende.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  5. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  6. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  7. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  8. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  9. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  10. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  11. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  12. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  13. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  14. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  15. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  16. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  17. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  18. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  19. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  20. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  21. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  22. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  23. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  24. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  25. Après les tueries de Beni, les populations organisent des villes-mortes à Goma et Lubero (20 octobre 2014)
  26. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  27. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  28. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  29. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  30. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.