Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Enfants soldats dans le M23: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre le Rwanda

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 3 octobre 2013
Colonel Sultani Makenga, center, a senior M23 leader, on a hill in eastern Congo, July 2012
Sultani Makenga (au centre), l'un des chefs des rebelles du M23, sur une colline dans l'est de la RD Congo, en juillet 2012 © 2012 AP Images | Agrandir
Les autorités américaines ont annoncé jeudi 3 octobre qu’ils avaient pris des sanctions contre le Rwanda pour des cas de recrutement d’enfants-soldats dans les rangs de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) dans l’Est de la  République démocratique du Congo (RDC). Kigali a toujours démenti le soutien à ces rebelles, dont il est accusé par les Nations unies, Kinshasa et différentes ONG.

«Nous venons d’annoncer une loi sur la protection des enfants-soldats. Des pays, parmi lesquels le Rwanda, font l’objet de sanctions sous le régime de cette loi» de 2008 sur la Protection des enfants soldats, a indiqué la nouvelle secrétaire d’Etat adjointe pour l’Afrique, Linda Thomas-Greenfield. La plus haute responsable du département d’Etat pour l’Afrique, citée par l’AFP, n’a pas donné des précisions sur la nature des sanctions.

«Cette affaire était liée au M23 et nous continuerons d’en discuter avec le gouvernement rwandais», a-t-elle cependant expliqué.

La porte-parole adjointe du ministère, Marie Harf, a ajouté lors de son point de presse que le Rwanda était sanctionné pour son «soutien à un groupe rebelle qui continue d’enrôler et de kidnapper de manière active des enfants et qui menace la paix et la stabilité de l’est de la RDC».

Au sujet de la nature des sanctions, un responsable du département d’Etat a révélé que ces mesures à l’encontre du Rwanda consistaient à «mettre fin à toute l’assistance en termes de formation et d’entraînement militaire pour l’année budgétaire 2014». L’année budgétaire 2014 a en principe commencé le 1er octobre.

Dans un communiqué du lundi 10 juin dernier, l’ancien Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République démocratique du Congo, Roger Meece, et la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, avaient appelé la rébellion du M23 de cesser d’utiliser les enfants dans ses rangs.

Ils se disaient alors préoccupés par les informations selon lesquelles au moins 53 enfants risquaient d’être recrutés de nouveau par le M23 dans le territoire de Nyiragongo, dans la province du Nord-Kivu.  Les 53 enfants faisaient partie d’un groupe d’au moins 70 qui auraient été recrutés par la rébellion,  dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru. Le mouvement rebelle avait aussitôt nié les faits.

Accusation directe contre Kigali

Depuis quelques mois, Washington hausse le ton contre Kigali, l’accusant d’être impliqué dans la crise qui prévaut dans l’Est de la RDC.

«Nous exigeons que le Rwanda mette immédiatement fin à toute forme d’aide au M23 (et) retire son personnel militaire de l’est de la RDC », avait déclaré mardi 23 juillet la porte-parole du département d’Etat américain, Jen Psaki, sans précisé si le président rwandais Paul Kagame était lui-même impliqué.

Déjà lors de sa visite lundi 1er juillet à Dar es Salaam, le président américain Barack Obama lui-même avait appelé les pays frontaliers de la RDC, sans les citer, à cesser de soutenir les groupes armés qui y opèrent.

Le M23 a été créé en mai 2012 par des mutins des FARDC issus de l’ex-rébellion du Congres national pour la défense du peuple (CNDP), exigeant l’application effective de l’accord de paix Goma signé en mars 2009 par le CNDP et Kinshasa. Mais, en marge de leurs pourparlers avec le gouvernement congolais à Kampala, les rebelles ont élargi leurs revendications à des questions politiques et économiques.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  5. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  6. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  7. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  8. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  9. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)
  10. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  11. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  12. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  13. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  14. «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold (9 février 2015)
  15. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  16. Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale (22 janvier 2015)
  17. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  18. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  19. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  20. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  21. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  22. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  23. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  24. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  25. Joseph Kabila est arrivé à Beni (29 octobre 2014)
  26. Après les tueries de Beni, les populations organisent des villes-mortes à Goma et Lubero (20 octobre 2014)
  27. Une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti (18 octobre 2014)
  28. La VSV préoccupée par le décès « suspect » du chauffeur de Mamadou Ndala (7 octobre 2014)
  29. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  30. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.