Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les pourparlers avec le M23 suspendus, le gouvernement dit non à l'amnistie collective

Article précédant | Suivant
Xinhua - 22 octobre 2013
Raymond Tshibanda
Le ministre des affaires étrangères Raymond Tshibanda dirigeait la délégation du gouvernement à Kampala la semaine passée
Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) s'est opposé à toute proposition susceptible de constituer une violation de la Constitution de la République aux pourparlers entre les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) et la délégation gouvernementale à Kampala, selon un communiqué du gouvernement reçu mardi.

"L'accord recherché n'a cependant pas été conclu, malgré les séances marathon de 5 jours, dans la mesure où, tenant à préserver les intérêts supérieurs de la nation, la délégation du gouvernement s'est opposée à toute proposition susceptible de constituer une violation de la constitution de la République ou des engagements internationaux de cette dernière, ainsi que toute celles qui soient de nature à encourager la récidive et l'impunité ", a précisé le texte.

"C'est notamment le cas de l'amnistie qui, pour le gouvernement, ne peut en aucune manière concerner les crimes de guerre, les actes de génocide et les crimes contre l'humanité; en ce compris les violences sexuelles et le recrutement d'enfants et qui, même pour les faits de guerre et l'insurrection, doit être assortie de conditions dont le non respect entrainerait automatiquement la caducité de l'amnistie", poursuit le communiqué gouvernemental.

Par ailleurs, le gouvernement a rappelé qu'il est cependant regrettable de noter que, contrairement au dialogue inter-congolais de Sun City, en Afrique du Sud, qui avait produit des conclusions finales au bout de cinquante deux jours, les pourparlers de Kampala en sont à dix mois de discussions.

D'après ce communiqué, le gouvernement a réaffirmé sa détermination à poursuivre ses efforts jusqu'à la pacification totale du Nord-Kivu et du Sud-Kivu qui doivent, d'une façon ou d' une autre, être définitivement et irréversiblement débarrassés des groupes armés et de toutes les forces négatives.

Les pourparlers de Kampala ont été suspendus dimanche, les deux parties se rejettent la responsabilité sur la suspension de ces négociations qui pourra se terminer par un accord de paix pour trouver la paix dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC.


Autres articles


  1. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  2. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  3. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  4. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  5. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  6. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  7. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  8. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  9. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  10. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  11. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  12. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  13. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  14. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  15. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  16. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  17. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  18. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  19. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  20. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  21. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  22. Démission de Katumbi: « un signe de prise de conscience de la valeur politique » (5 octobre 2015)
  23. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  24. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  25. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  26. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  27. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  28. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  29. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  30. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.