Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les FARDC délogent le M23 de Rutshuru-centre après Kiwanja et Kibumba

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 27 octobre 2013
Soldats des FARDC au front
Soldats des FARDC au front | Agrandir
Après Kibumba et Kiwanja, la cité de Rutshuru-centre (Nord-Kivu), sous occupation des rebelles du M23 depuis plus d’une année, a été reprise dimanche 27 octobre après-midi par les Forces armées de la République démocratique du Congo (RDC). L’information a été donnée par le Porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, le colonel Olivier Hamuli, précisant que le M23 n’a pas opposé beaucoup de résistance.

Le bilan exact de ces nouveaux combats à Rutshuru-centre n’est pas encore connu.

Dans la matinée, la reprise de Kiwanja est intervenue au cours de violents combats pendant lesquels un casque bleu tanzanien a été tué.

La Monusco, qui appuie l’armée sur le terrain, dispose d’une importante base à Kiwanja, où de nombreux déplacés ont trouvé refuge.

Les habitants de cette localité saluent  le retour des FARDC dans leur cité, les encourageant à poursuivre les rebelles jusque dans leur dernier retranchement.

L’un d’eux a témoigné auprès de l’envoyée spéciale de Radio Okapi dans cette cité, quelques heures après sa récupération par l’armée régulière:

«Depuis qu’on nous a infirmés que les FARDC sont en train de mener sur le terrain, on les attendait à bras ouverts. Aussitôt qu’ils [militaires des FARDC] sont arrivés à Kitoboko, tout le monde était dans la rue pour les attendre. Et ils ont senti réellement que la population les attendait à bras ouverts!»

Selon lui, la population locale souhaite que les FARDC continuent « jusqu’à Runyoni, jusqu’à aller poursuivre l’ennemi dans sa dernière demeure.»

Solution politique

Le Représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC, Martin Kobler, a  visité la cité de Kiwanja ce même dimanche pour réconforter la population locale sortie de l’occupation des rebelles du M23, qui a duré plus d’une année.

«C’est ma première impression que le peuple est vraiment heureux d’être libéré et que c’est la fin des combats maintenant. Ce territoire est libéré du M23», a témoigné le parton de la Monusco. Il  a tenu à assurer cette population de Kiwanja que le Mission onusienne est là pour la protéger.

Tout en félicitant les forces armées de la RDC ainsi que les casques bleus déployés dans cette zone pour le travail abattu, Martin Kobler a aussi encouragé la recherche d’une solution politique à cette crise:

«Nous avons l’obligation de protéger les civils ici. C’est pourquoi on est ici. C’est notre tache, notre mandat. Mais il faut maintenant poursuivre aussi la voie politique, en particulier rentrer à Kampala [où sont suspendus les pourparlers entre les délégations du gouvernement congolais et du M23]».

Le M23 menace de se retirer des négociations de Kampala si la médiation ougandaise n’obtient pas une «cessation immédiate des hostilités» en cours dans l’Est de la RDC et d’organiser une contre-offensive de grande envergure contre toutes les positions ennemies. C’est ce qu’a déclaré Amani Kabasha, chef de la communication du M23.

Dans un communiqué publié ce dimanche, le M23 indique qu’il «refuse de combattre dans la cité de Kiwanja et s’en retire sans combat», laissant la «gestion sécuritaire de Kiwanja de cette localité aux forces de la Monusco».

Réédition des rebelles

Par ailleurs, après la reprise de la cité de Kiwanja par les FARDC, plusieurs combattants du M23 ont commencé à déposer leurs armes et à se rendre dans les  bases de la Monusco dans le territoire de Rutshuru. La mission onusienne en RDC se réjouit de cette décision des rebelles.

Josiah Obat, officier aux affaires politiques de la Monusco au Nord-Kivu, invite d’autres rebelles à se rendre dans les bases de la Monusco qui sont prêtes à les accueillir:

«La Monusco félicite les jeunes d’avoir pris la décision d’arrêter avec la guerre et de se rendre dans les bases de la Monusco. C’est une chose qu’on encourage beaucoup pour que tous les jeunes qui sont encore en brousse puissent se rendre dans les bases de la Monusco et finir avec la guerre.»

Les combats entre les FARDC et le M23 ont repris le vendredi tôt dans la matinée à Kibumba. Ce sont les affrontements les plus violents depuis le mois d’août dernier. Après Kibumba, les FARDC ont récupéré, dimanche 27 octobre, la localité de Kiwanja, située à 70 km au nord de Goma.

Un casque bleu tanzanien a été tué dimanche à Kiwanja, selon un communiqué de la mission onusienne. La Monusco a également fait état d’un déplacement des populations locales vers Kibumba.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  4. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  5. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  6. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  7. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  8. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  9. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  10. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  11. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  12. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  13. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  14. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  15. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  16. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  17. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  18. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  19. La police étouffe une marche de l'opposition (3 novembre 2014)
  20. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  21. Joseph Kabila est arrivé à Beni (29 octobre 2014)
  22. Après les tueries de Beni, les populations organisent des villes-mortes à Goma et Lubero (20 octobre 2014)
  23. Une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti (18 octobre 2014)
  24. La VSV préoccupée par le décès « suspect » du chauffeur de Mamadou Ndala (7 octobre 2014)
  25. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  26. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  27. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  28. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  29. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  30. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.