Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les FARDC reprennent au M23 la colline stratégique de Mbuzi

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 4 novembre 2013
Le colonel Mamadou Ndala et les FARDC accueillis par la population dans une ville libérée
Le colonel Mamadou Ndala et les FARDC accueillis par la population dans une ville libérée | Agrandir
Les Forces armées de la RDC ont pris lundi 4 novembre la colline de Mbuzi, une des dernières positions des rebelles du M23 retranchés aux confins du Rwanda et l’Ouganda, au Nord-Kivu. Les combats se poursuivent depuis la matinée, malgré le cessez-le-feu unilatéral décrété dimanche par le M23 et l’appel à la retenue de la communauté internationale.

Le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, le colonel Hamuli, a déclaré à Radio Okapi que les combats pour la reprise de Mbuzi ont été très rudes.

« L’ennemi a été délogé après environ 3 jours de combats », a-t-il confié.

Vers 12 heures locales, un détachement de soldats congolais posté à Ntamugenga a laissé éclater sa joie en chantant après avoir reçu un message radio indiquant que leurs frères d’armes ont atteint la crête de la colline de Mbuzi et qu’ils progressent vers le sommet.

Mbuzi est l’une de trois collines qui culminent à environ 2.000 mètres d’altitude où résistent encore quelques centaines d’éléments du M23 depuis la chute deBunagana mercredi dernier.

L’armée a “conquis totalement le collectif montagnard de Mbuzi”, a indiqué à l’AFP un haut responsable militaire ayant requis l’anonymat.

Les militaires congolais considèrent la colline de Mbuzi comme « très stratégique ». Elle donne une vue sur les collines de Chanzu et Runyonyi, encore tenues par les rebelles.

Tôt le matin, trois obus lancés par le M23 depuis la colline de Chanzu ont fait six morts et dix blessés parmi les civils aux quartiers Karambo et Masoro obligeant les habitants de Bunagana à se réfugier en Ouganda. Un autre obus tombé dans ce pays n’a pas fait des victimes.

D’autres obus sont tombés dans la localité de Tchengerero, à environ 4 km de Bunagana. Des sources militaires indiquent qu’une femme et un homme ont été tués.

Dimanche, le président de la branche politique du M23, Bertrand Bisimwa, avait ordonné à ses troupes de «cesser immédiatement les hostilités avec les FARDC». Son ordre est tombé alors que l’armée pilonnait les derniers bastions des rebelles où étaient retranchés 200 à 300 combattants.

Dans un communiqué publié lundi 4 novembre, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende a indiqué « le M23 doit faire une annonce claire, nette et sans ambiguïtés de la fin de la rébellion armée qu’il a lancé depuis 20 mois dans le Nord-Kivu ».

« Ce qui est attendu, ce n’est pas un cessez-le-feu. C’est la fin de toute activité militaire du M23 », précise le texte.

Poursuivre le processus politique

Les envoyés spéciaux des Nations unies, de l’Union européenne, de l’Union africaine et des Etats-Unis pour la région des Grands Lacs ont pour leur part «exhorté le M23 à renoncer à sa rébellion comme déjà convenu». Ils ont également demandé au gouvernement de la RDC de «s’abstenir de toute action militaire à ce stade».

Dans un communiqué publié le lundi 4 novembre, ils ont déclaré avoir pris acte de l’annonce du M23 de mettre fin aux hostilités. Ils considèrent cette annonce comme la première étape indispensable vers la paix.

Les Envoyés spéciaux exhortent le mouvement rebelle et le gouvernement congolais à poursuivre leur engagement pour faire aboutir le processus politique par un accord final et le principe garantissant le désarmement et la démobilisation du M23.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  5. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  6. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  7. Lisanga Bonganga appelle l'opposition à s'unir autour d'Etienne Tshisekedi (28 juillet 2016)
  8. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  9. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  10. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  11. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  12. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  13. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  14. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  15. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  16. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  17. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)
  18. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  19. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  20. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  21. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  22. «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold (9 février 2015)
  23. Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale (22 janvier 2015)
  24. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  25. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  26. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  27. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  28. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  29. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  30. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.