Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Il n'y aura pas d'accord entre la RDC et le M23 à Kampala mais plutôt une déclaration, selon Mende

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 6 novembre 2013
Lambert Mende, Ministre de l'Information, Communications et Médias lors d'une Conférence de Presse à Kinshasa, le 03/01/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA
Aucun accord ne sera signé entre le gouvernement congolais et la rébellion du M23 à Kampala (Ouganda) mais plutôt une déclaration devant conclure les pourparlers, a prévenu Lambert Mende, porte-parole du gouvernement. Pour le ministre, ce mouvement rebelle s’est auto-dissout en déclarant mettre fin à sa lutte armée et ne constitue plus un interlocuteur valable pour la signature d’un accord quelconque avec le gouvernement. De leur côté, les envoyés spéciaux des Nations unies en RDC préconisent un accord de principe.

«Un accord ne peut se justifier étymologiquement que s’il y a deux réalités : le gouvernement de la RDC et une force négative, fut-elle un groupe armé opérationnel. Or, vous avez tous suivi le communiqué. Le M23 a déclaré sa fin comme groupe armé. Donc, il n’y a pas lieu de venir distordre cette réalité en recréant un M23 pour signer avec lui un accord», a-t-il expliqué.

Dans un communiqué publié mardi 5 novembre, le Mouvement du 23 mars a déclaré mettre fin à sa rébellion, conformément aux recommandations des pourparlers de Kampala, pour «poursuivre par des moyens purement politiques la recherche des solutions aux causes profondes qui ont présidé à sa création».

S’adressant le même jour à la presse à Kinshasa, Lambert Mende a affirmé que le gouvernement congolais n’avait jamais eu l’intention de «signer un accord avec qui que ce soit» à Kampala.

«Nous vous le disions toujours. Vous sembliez un peu écouter cela avec un sourire mi-figue, mi-raisin. Maintenant vous comprenez. Nous ne sommes pas allés pour négocier ou signer un accord. On nous dit : venez à Kampala, écoutez vos compatriotes et répondez-leur. Nous les avons écoutés et notre réponse se trouvera dans la déclaration que nous allons signer», a-t-il expliqué.

Après la défaite du M23 par les Forces armées de la RDC, le gouvernement congolais avait décidé de poursuivre les pourparlers de Kampala avec la rébellion.

Le porte-parole du gouvernement avait expliqué que Kinshasa tenait à «obtenir de ces concitoyens un engagement que, quoi qu’ils aient comme revendications, ils les dérouleront de manière non violente et démocratique».

Un «accord de principe»

La communauté internationale, dont les Etats-Unis, s’était réjouie que Kinshasa se déclare ouvert à conclure les pourparlers de Kampala avec le M23.

Dans une déclaration conjointe signée mardi 5 novembre, cinq envoyés spéciaux des Nations Unies dans les Grands Lacs, dont Mary Robinson, ont exhorté Kinshasa et le M23 à ce processus politique par la signature d’un accord de principe. Tout en saluant la résolution du M23 qui a mis fin à sa lutte armée, ces diplomates encouragent les deux parties à accomplir les étapes convenues dans le cadre du dialogue de Kampala.

Cet accord de principe consiste à garantir le désarmement et la démobilisation, en temps opportun, du M23 et l’obligation de rendre compte pour les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, peut-on lire dans cette déclaration.

Ces diplomates ont salué la restauration de l’autorité de l’Etat par le gouvernement congolais dans les territoires antérieurement occupés par le M23.

La fin de la rébellion du M23 constitue un travail important pour garantir une paix durable dans l’est de la RDC et dans la région des Grands Lacs, mais n’est qu’une étape vers la résolution des conflits et de l’instabilité persistante, ainsi que l’éradication de tous les acteurs armés illégitimes en RDC, dont les FDLR, ont-il estimé.

Les envoyés spéciaux exhortent par ailleurs tous les signataires de l’accord cadre pour la paix et la sécurité et la coopération à renouveler leur engagement pour la mise en œuvre dudit accord, notamment en faisant avancer un dialogue politique entre les pays clés de la région.

Ils louent enfin le président ougandais, Yoweri Museveni, et son ministre de la défense pour «le leadership patient et déterminé» dans la facilitation du dialogue de Kampala.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  5. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  6. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  7. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  8. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  9. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  10. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  11. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  12. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)
  13. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  14. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  15. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  16. «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold (9 février 2015)
  17. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  18. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  19. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  20. L'Opposition républicaine de Kengo Wa Dondo appelle au respect de la constitution (9 décembre 2014)
  21. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  22. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  23. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  24. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  25. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  26. Après les tueries de Beni, les populations organisent des villes-mortes à Goma et Lubero (20 octobre 2014)
  27. Une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti (18 octobre 2014)
  28. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  29. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  30. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.