Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Election 2016: Clément Kanku invite Joseph Kabila à fixer l'opinion

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 19 mars 2014
Clément Kanku, président du Mouvement pour le renouveau à Kinshasa le 15 mars 2011
Clément Kanku, président du Mouvement pour le renouveau à Kinshasa le 15 mars 2011 | Agrandir
Le député de l’opposition Clément Kanku invite le président congolais Joseph Kabila à mettre fin à la « confusion » qui règne au sein de la Majorité présidentielle au sujet de sa participation ou non à l’élection présidentielle de 2016. L’opposant affirme que les prises de position de certains membres de la famille politique du chef de l’Etat à ce sujet sèment « la désolation dans le chef de la population ».

« Nous pensons que nous assistons à une véritable cacophonie au niveau de la Majorité présidentielle. Cette confusion est en train de semer la désolation dans le chef de la population qui ne sait plus à quel saint se vouer », affirme Clément Kanku.

Le président national du Mouvement du renouveau évoque les propos du porte-parole du gouvernement qui a annoncé « en grande pompe sur les chaînes étrangères que le chef de l’Etat n’allait pas se représenter en 2016 ».

Au cours de l’émission Internationales diffusée sur RFI et TV5 le 9 mars dernier, Lambert Mende a déclaré :

«Le président Kabila respectera strictement ce qui est écrit dans la constitution. Il nous a dit qu’en 2016, il y aura un passage de flambeau civilisé entre un président qui sort et un président qui entre».

Aussitôt après cette déclaration, a indiqué Clément Kanku, Lambert Mende a été « contredit par les autres membres de la majorité présidentielle qui viennent même nous annoncer aujourd’hui des schémas aussi fantaisistes que farfelus ».

Il fait allusion à la proposition du secrétaire national du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), le parti présidentiel, de changer la constitution de la RDC pour ouvrir la voie à plusieurs mandats présidentiels afin de permettre au chef de l’Etat d’achever son programme de gouvernance dénommé « révolution de la modernité ».

« Nous ne comprenons pas ce qui se passe au sein de la Majorité présidentielle », lance Clément Kanku pour qui « il est impératif que le chef de l’Etat fixe l’opinion sur ce qu’il va faire en 2016 ».

« Tout le monde parle en son nom et lui ne donne pas sa position. Ça fait désordre. Ça risque de nous entraîner dans une instabilité à l’approche des élections. Aujourd’hui, moi j’invite le chef de l’Etat qui est garant des institutions et de leur bon fonctionnement, garant même de la constitution, qu’il puisse éclairer l’opinion », souligne l’opposant.

Le débat sur la participation ou non de Joseph Kabila à l’élection présidentielle de 2016 agite la classe politique depuis plusieurs semaines. L’actuel président congolais achèvera son second mandat en 2016. La constitution du pays limite le nombre de mandats présidentiels à deux. L’article 220 de la loi fondamentale indique que cette disposition ne peut faire l’objet d’aucune révision constitutionnelle.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  5. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  6. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  7. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  8. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  9. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  10. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  11. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  12. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  13. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  14. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  15. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  16. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  17. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  18. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  19. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  20. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  21. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  22. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  23. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  24. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  25. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  26. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  27. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  28. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  29. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  30. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.