Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Diomi Ndongala condamné à 10 ans de prison

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 27 mars 2014
Eugene Diomi Ndongala le 16/09/2013, lors d'un procès à la cour suprême de justice à Kinshasa
Eugene Diomi Ndongala le 16/09/2013, lors d'un procès à la cour suprême de justice à Kinshasa | Agrandir
La Cour suprême de justice a condamné mercredi 26 mars Eugène Diomi Ndongala à 10 ans de prison. L’opposant congolais était poursuivi pour viols sur mineures. Des faits qui se seraient produits en juin 2012 à Kinshasa. Son parti, la Démocratie chrétienne, a toujours considéré cette affaire comme un procès politique intenté contre leur leader à cause de son soutien à l’opposant Etienne Tshisekedi qui a contesté en 2011 la réélection du président Kabila pour un mandat de 5 ans.

Me Richard Bondo, l’un des avocats de Diomi Ndongala, a dénoncé ce qu’il qualifie «d’arrêt nul et arbitraire», rendu nuitamment en l’absence de toutes les parties au procès.

«Cet arrêt est nocturne et l’instruction a été faite au cours de la nuit en l’absence de l’accusé, de ses conseils et avec cette incise que le 12 lorsque la Cour déclare prendre l’affaire en délibéré, le prévenu n’a pas pris la parole le dernier. Ce qui est curieux encore, les prétendues victimes (NDLR : les filles qui seraient violées) comme leurs avocats n’ont pas plaidé ce jour-là», a-t-il dénoncé.

Pour Me Richard Bondo, toutes les garanties des droits de la défense ont été violées et ces irrégularités démontrent que l’arrêt de la CSJ est arbitraire.

Cette affaire sera portée au niveau de la Cour de cassation, une fois qu’elle sera installée, a-t-il annoncé.

C’est depuis avril 2013 qu’Eugène Diomi Ndongala est incarcéré à la prison centrale de Makala à Kinshasa. Son immunité parlementaire a été levée en janvier de la même année sur demande du Procureur général de la République pour engager des poursuites judiciaires contre lui.

Avant cette levée d’immunité, Diomi Ndongala était porté disparu en juin 2012. Il a été retrouvé vivant quatre mois plus tard dans la capitale de la RDC. Sa famille et son parti politique ont toujours estimé que l’opposant avait été enlevé et détenu par les services secrets à cause de ses prises de position en faveur d’Etienne Tshisekedi, candidat malheureux à la présidentielle de 2011 qui conteste la réélection de Joseph Kabila.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  3. L'opposant Katumbi condamné à 3 ans de prison pour un conflit immobilier (22 juin 2016)
  4. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  5. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  6. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  7. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  8. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  9. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  10. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  11. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  12. Révision constitutionnelle : « Sauvons la RDC » réchauffe le camp du refus (19 novembre 2014)
  13. Les magistrats décrètent une grève illimitée (3 novembre 2014)
  14. Révision de la constitution: l'opposition politique salue la position de la CENCO (19 septembre 2014)
  15. Le pasteur Kutino Fernando libéré (15 septembre 2014)
  16. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  17. Les Etats-Unis insistent sur la nécessité d'organiser la présidentielle en 2016 (5 juin 2014)
  18. La Ceni publie le calendrier des élections urbaines, municipales et locales (26 mai 2014)
  19. Germain Katanga condamné à 12 ans de prison par la CPI (23 mai 2014)
  20. Après 13 mois en prison, Denis Lessie bénéficie d'une libération anticipée (19 mai 2014)
  21. Le Pasteur Joseph Mukungubila, instigateur présumé des attaques de décembre à Kinshasa, remis en liberté sous caution (15 mai 2014)
  22. Le gouvernement suspend les activités de l'assemblée provinciale de l'Equateur (23 avril 2014)
  23. Amnistie : les 50 premiers bénéficiaires sont là (21 avril 2014)
  24. 28 ans de prison requis contre Diomi Ndongala (20 mars 2014)
  25. Des ONG appellent la CPI à poursuivre aussi les auteurs de crimes dans les Kivu (13 mars 2014)
  26. Loi d'amnistie : un chèque à blanc au M23 (14 février 2014)
  27. Les Etats-Unis souhaitent la création d'un tribunal spécialisé pour la RDC (10 février 2014)
  28. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  29. L'amnistie va couvrir les faits commis entre janvier 2006 et décembre 2013 (3 février 2014)
  30. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.