Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Un site d'accueil pour les ressortissants de la RDC expulsés de Brazzaville

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 28 avril 2014
Des familles refoulées de Brazzaville cherchant à rejoindre leurs proches le 24/04/2014 à l'entrée principale de l'ex- port Onatra à Kinshasa
Des familles refoulées de Brazzaville cherchant à rejoindre leurs proches le 24/04/2014 à l'entrée principale de l'ex- port Onatra à Kinshasa | Agrandir
Le gouvernement de la RDC a aménagé un centre d’accueil au stade Cardinal Malula à Kinshasa pour accueillir ses ressortissants expulsés de Brazzaville. Cinq installations sanitaires publiques y sont aménagées. Une unité qui comprend une trentaine d’agents de la Croix rouge du Congo y est déployée. Selon le ministère provincial de l’Intérieur de Kinshasa, près de 30 000 congolais refoulés ont déjà transité par ce site à leur retour de Brazzaville où la police mène depuis plus de deux semaines une opération pour refouler des immigrés clandestins.

Aussitôt arrivés dans le site du stade Cardinal Malula, ces refoulés sont enregistrés par les services de l’Etat qui les aident à regagner leurs familles respectives, a expliqué le ministre provincial de l’Intérieur, Emmanuel Akweti.

« Il y en a [des expulsés] qui ont eu le temps de saisir leurs membres de famille qui viennent les chercher. D’autres, par contre, bénéficient de l’aide du gouvernement qui met à leur disposition un petit montant pour leur permettre de prendre un moyen de transport et arriver chez eux. Pour ceux du Bas-Congo, nous prenons des bus en location », a affirmé le ministre.

Mais l’identification de ces refoulés pose problèmes car la majorité de ces refoulés disent avoir perdu les cartes d’identité à Brazzaville lors de leur expulsion, a déploré Emmanuel Akweti.

Par ailleurs, le ministre a invité les ONG à apporter de l’aide à aux familles nécessiteuses.

« Beaucoup de nos mamans expulsées arrivent avec des bébés [âgé] d’un jour, deux jours, des petits enfants. Donc si les ONG peuvent prendre en charge [ces personnes], nous ne trouvons aucun inconvénient quant à ce », a-t-il déclaré.

Ces expulsions des ressortissants de la RDC de Brazzaville se poursuivent. Trois bateaux de la Société congolaise de transport et ports (SCTP) ont ramené, dimanche 27 avril, d’autres Congolais. Ils ont débarqué avec leurs effets au port fluvial.

« Mieux vaut rentrer chez soi »

Parmi les personnes refoulées le dimanche figure un pasteur d’une Eglise évangélique. Il exerce son ministère à Brazzaville depuis plus de dix ans. Il a affirmé que les ressortissants de Kinshasa préfèrent pour le moment rentrer en RDC, alléguant qu’il « vaut mieux rentrer chez soi que rester dans un pays où on est mal à l’aise ».

« Nous sommes traqués avec ou sans papiers. On ne sait plus [ce que veulent les autorités de Brazzaville]. Et c’est comme ça que les gens ont préféré [rentrer à Kinshasa]. Vaut mieux rentrer chez soi que rester dans un pays où on est mal à l’aise », a confié le pasteur Gustave.

Il a expliqué que la police de Brazzaville ne tient pas compte de la validité des documents de séjour.

« On ne tenait pas compte des papiers. Si tu es seulement Zaïrois [Congolais de la RDC], on te prend ».

Il a dit être convaincu qu’aucun ressortissant de la RDC « ne veut rester là-bas ». « Tous nous avons résolu de rentrer », a-t-il indiqué.


Autres articles


  1. Kinshasa : la Police libère les manifestants contre l'invalidation du passeport semi biométrique (20 septembre 2017)
  2. CHAN-2018: Nul entre les deux Congo (0-0) (11 août 2017)
  3. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  4. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  5. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  6. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  7. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  8. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  9. Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa (27 juillet 2016)
  10. Examen d'Etat: 64% de taux de réussite à Kinshasa (7 juillet 2016)
  11. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  12. Papa Wemba inhumé à Kinshasa (4 mai 2016)
  13. Kinshasa se transforme en Venise: spectaculaire inondation dans le quartier Des Marais (7 décembre 2015)
  14. Suppression du visa entre Kinshasa et Brazzaville (26 septembre 2015)
  15. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  16. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  17. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  18. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  19. Nouveaux incidents à Kinshasa entre policiers et groupes de jeunes (20 janvier 2015)
  20. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  21. La police étouffe une marche de l'opposition (3 novembre 2014)
  22. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  23. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  24. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  25. Kinshasa et Brazzaville signent une convention sur la circulation et l'établissement des personnes (4 juin 2014)
  26. Des Congolaises condamnent les exactions contre leurs compatriotes expulsées de Brazzaville (28 mai 2014)
  27. L'Onu exige un arrêt immédiat des expulsions des Congolais de la RDC de Brazzaville (26 mai 2014)
  28. Kinshasa vers un Etat autonome (22 mai 2014)
  29. Kinshasa-Brazzaville : Richard Muyej préconise le dialogue (22 mai 2014)
  30. Le Congo/Brazza impose le « passeport », la RDC exige aux Brazzavillois le « visa » pour se rendre à Kinshasa (21 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.