Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 3 juin 2015
Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009
Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009 | Agrandir
Les Forces armées de la RDC ont arrêté mercredi 3 juin trois personnes, parmi celles qui ont attaqué la veille l’aéroport de Goma (Nord-Kivu). Dans un communiqué officiel du gouvernement, le ministre des Médias, Lambert Mende, a indiqué que le cerveau moteur de cet assaut, Kambale Malonga, a aussi été pris dans les filets des forces de sécurité. Mais des sources provinciales parlent d’une vingtaine de personnes interpellées.

Des hommes armés non autrement identifiés ont attaqué très tôt mardi 2 juin matin l’aéroport de Goma. L’attaque a été repoussée par les FARDC. Un assaillant a été tué et trois autres blessés. Un militaire congolais a également péri dans ces accrochages.

Selon le document officiel du Gouvernement, les services de sécurité de la RDC ont localisé le commanditaire de cette attaque Kambake Malonga et l’ont arrêté à proximité de la frontière congolaise.

Kambale Malonga a été arrêté grâce à la coopération des services d’intelligence d’un pays voisin dont les assaillants de l’aéroport de Goma utilisaient le réseau téléphonique, a ajouté ce communiqué.

Le cerveau moteur de cette bande, Kambale Malonga, est un criminel opérant à BUtembo, au Nord-Kivu, où il a recruté la bande de malfrats auteurs de cette agression avant de superviser leur voyage vers Goma et la perpétration de l’attaque sur l’aéroport.

Kambale et ses complices sont pour l’instant à la disposition de la justice congolaise pour donner toute la lumière sur « les mystérieuses attaques barbares qui ont arraché la vie de centaines d’innocents dans la région de Béni », poursuit le communiqué officiel signé par Lambert Mende.

Une vingtaine d’interpellations

De leurs côtés, des sources provinciales parlent d’une vingtaine de personnes interpellées depuis mardi à Goma par les services de sécurité. Elles sont suspectées d’avoir participé à la tentative d’attaque de l’aéroport de Goma.

Ces personnes disent appartenir à un groupe armé dénommé « Union des patriotes congolais pour la paix », dont l’initiateur serait Kambale Malonga, originaire du territoire de Lubero. La plupart de suspects arrêtés disent avoir été recrutés à Beni, Oicha et Nyamilima dans le Rutshuru.

Plusieurs armes à feu et des armes blanches ont également été récupérées au village Katalengwa de Munigi.

Les villageois ont démoli une maison en planche. Ils ont expliqué que c’est là que se cachaient quelques combattants, auteurs présumés de cette attaque.

« Des couteaux, des lances, liés avec des tissus rouges ont été trouvés dans cette maison. Ils ont également sorti deux sacs qui contenaient des armes et des cartons qui contenaient des revolvers. Cette maison contenait beaucoup de choses que nous ne pouvons pas décrire ici », a affirmé un villageois de Katalengwa.

Une commission, constituée de l’armée, de la police et des services de renseignement a été mise en place par les autorités provinciales pour suivre le dossier. C’est cette commission qui mène les investigations et procède à l’arrestation des suspects.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kinshasa : la Police libère les manifestants contre l'invalidation du passeport semi biométrique (20 septembre 2017)
  3. Kinshasa : la police interpelle 30 personnes qui manifestaient contre l'invalidation du passeport semi biométrique (20 septembre 2017)
  4. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  5. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  6. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  7. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  8. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  9. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  10. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  11. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  12. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  13. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  14. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  15. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  16. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  17. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  18. Au moins deux morts dans un important séisme dans l'est (7 août 2015)
  19. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  20. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  21. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  22. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  23. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  24. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  25. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  26. Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale (22 janvier 2015)
  27. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  28. Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu (21 janvier 2015)
  29. Nouveaux incidents à Kinshasa entre policiers et groupes de jeunes (20 janvier 2015)
  30. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.