Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
De nouveaux combats en Ituri font des milliers de déplacés

BUNIA, le 29 juin (IRIN) - De récents combats dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) entre les forces de l'Onu et des milices locales auraient fait des milliers de déplacés, a déclaré Mohammad Abdoul Wahab, agent d'information publique pour la mission de l'ONU en RDC (MONUC).

« Nous avons tous fui dans la brousse. Ceux qui sont restés sont les civils qui participaient aux affrontements », affirme Jean Mbafele, un résident de Medu qui est arrivé à Bunia lundi.

Les combats, qui ont duré huit heures, ont eu lieu dans le village de Medu, à 25 km au sud de Bunia, dans le district de l'Ituri (province Orientale). Quelque 4 000 personnes habitent à Medu.

Le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de la région n'a pas encore pu évaluer la situation, selon son porte-parole pour la région, Idrissa Conteh. D'après ce dernier, la communauté humanitaire avait cessé ses activités dans la région depuis le 20 juin et les a seulement reprises ce dimanche.

Lors des combats de lundi, les casques bleus bangladais et indiens ont affronté plus de 1 000 miliciens du Front des nationalistes et intégrationnistes (FNI) armés de mortiers, de roquettes et de grenades, a indiqué Wahab. Les forces de l'Onu ont dépêché deux hélicoptères de combat MI-25 et ont renforcé leurs effectifs en déployant des troupes pakistanaises.

Les casques bleus ont repoussé une nouvelle attaque dans l'après-midi, a déclaré Wahab. La MONUC continue de patrouiller dans la région alors que le calme est revenu, selon Wahab.

« Tous les miliciens ont fui et abandonné le village », a-t-il dit.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.