Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Fin de la visite du Président Joseph Kabila à New Delhi

Article précédant | Suivant
Presse Présidentielle - 10 avril 2008

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a quitté New Delhi, en Inde, mercredi à 18 heures locales, soit 14 heures 30' heures de Kinshasa, au terme d'un séjour de 48 heures dans la capitale de l'Inde où il a participé, du 08 au 09 avril, en sa qualité de président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale(CEEAC) au Forum au sommet Inde-Afrique, lequel a réuni les Chefs d'Etat et de Gouvernement d'Afrique représentant les communautés économiques régionales d'Afrique.
© Presse Présidentielle
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a quitté New Delhi, en Inde, mercredi à 18 heures locales, soit 14 heures 30' heures de Kinshasa, au terme d'un séjour de 48 heures dans la capitale de l'Inde où il a participé, du 08 au 09 avril, en sa qualité de président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale(CEEAC) au Forum au sommet Inde-Afrique, lequel a réuni les Chefs d'Etat et de Gouvernement d'Afrique représentant les communautés économiques régionales d'Afrique.

Le Président Joseph Kabila a été salué à son départ à l'aéroport militaire de Delhi par le Vice-ministre de l'Inde aux Finances, Pawan Bazal, le ministre Antipas Mbusa Nyamwisi des Affaires étrangères et de la coopération internationale, ainsi que l'ambassadeur de la RDC en Inde, Francois Balumuene Kutu, qu'entouraient tous les membres de l'ambassade.

Dans la suite du Chef de l'Etat, on a noté la présence de MM. Antipas Mbusa Nyamwisi, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, André Philippe Futa, ministre de l'Economie et commerce, Victor Makwenge Kaput de la Santé, Marcellin Cishambo, Conseiller principal au collège politique et diplomatique, Kudura Kasongo, Porte-parole du Chef de l'Etat et Martin Tchamleso, directeur de l'Intendance à la Présidence de la Républque.

Peu avant son départ, le Chef de l'Etat a eu des entretiens avec le Premier ministre de l'Inde, Manmohan Sing sur des questions en rapport avec les relations de coopération bilatérale entre l'Inde et la RDC, spécialement dans les domaines de économie et du commerce. Auparavant,

le Président Joseph Kabila a accordé des audiences aux différents groupes d'industriels et autres opérateurs économiques de l'Inde qui manifestent le désir d'investir en République démocratique du Congo, avant de recevoir les membres de la Fédération des entreprises du Congo(FEC) et de la Fédération nationale des petites et moyennes entreprises du Congo(FENAPEC), ayant effectué le déplacement de New Delhi dans le cadre du forum au sommet Inde-Afrique. Aucune déclaration n'a été faite à l'issue de toutes ces audiences.


Clôture du Forum au sommet Inde-Afrique à New Delhi

Le Premier ministre de l'Inde, Manmohan Sing a procédé mercredi en la salle de plénière de Vigyan Bhavan, à New Delhi, à la cloture des travaux du Forum au sommet Inde-Afrique, tenu dans la capitale de l'Inde du 08 au 09 avril dernier, avec la participation des Chefs d'Etat et de Gouvernement d'Afrique représentant les communautés économiques régionales d'Afrique, les membres fondateurs du NEPAD, le Président du NEPAD et le Président du Comité d'application du NEPAD avec le Premier ministre de la République de l'Inde et le Président de la Commission de l'Union africaine.

Six Chefs d'Etat, deux vice-présidents de la République, trois premiers ministres et trois ministres ont répondu à l'invitation du gouvernement de l'Inde, en vue de débattre des questions en rapport au partenariat Inde-Afrique dans divers domaines.

Il s'agit des Présidents Joseph Kabila de la République démocratique du Congo, John Agyekum Kufuor de la République du Ghana, Abdoulaye Wade du Sénégal, Thabo Mbeki d'Afrique du Sud et de Yoweri Museveni de l'Ouganda. Les Vice-présidents de la République fédérale du Nigeria, Goodluck Jonathan et de la République de Zambie,Ruypiah Banda ont représenté leurs Chefs d'Etat respectifs à ce sommet. Tertius Zongo, Meles Zenawi et Ahmed Ouyahia, respectivement Premiers ministres du Burkina Faso, de la République fédérale démocratique d'Ethiopie et de la République démocratique d'Algérie ont également bété les émissaires de leurs Chefs d'Etat au Forum de Delhi. L'Egypte, le Kenya et la Libye y ont été représentés par des ministres.


Déclaration de Delhi

Le Forum au sommet Inde-Afrique, qui a été présidé par le Premier ministre de l'Inde, Manmohan Sing, a été sanctionné par une déclaration dite « Déclaration de Delhi», laquelle a été adoptée à l'unanimité mercredi en la salle de plénière de Vigyan Bhavan, par l'ensemble des participants. Les Chefs de l'Etat et de Gouvernement ainsi que les Chefs des autres délégations d'Afrique avec le Premier ministre de l'Inde ont, à cette occasion, reconnu que l'Afrique et l'Inde ont connu d'énormes changements positifs au cours des deux derniers décennies et demie et que l'Afrique et l'Inde ont été traditionnellement des alliés proches dans la lutte pour l'indépendance, l'égalité, les droits de l'homme, la liberté et la démocratie. Ayant remarqué que l'économie indienne est devenue robuste et plus dynamique et la démocratie indienne s'est renforcée, les deux parties ont décidé de tirer parti de ces réalisations positives en vue de s'aider mutuellement pour devenir autosuffisants, économiquement dynamique, en paix avec eux-mêmes et le reste du monde et pour ?uvrer ensemble à renforcer leur partenariat.


Renforcer davantage le partenariat dans divers domaines

Ayant à l'esprit que les pays africains et l'Inde ont un partenariat multisectoriel et de coopération dans les domaines politique,sécuritaire, économique, social et culturel, de la science et de la technologie, de la formation des ressources humaines et autres domaines d'intérêt mutuel, l'Inde et l'Afrique ont adopté un cadre de coopération qui renforcera davantage leur partenariat dans tous ces domaines et dans bien d'autres pour un bénéfice mutuel. Ce partenariat sera basé sur les principes fondamentaux d'égalité, du respect et d'entente mutuels entre leurs peuples pour un bénéfice partagé. Il sera guidé par le respect de l'indépendance, de la souveraineté, de l'égalité et de l'intégrité des Etats membres et l'engagement à renforcer le processus d'intégration africaine.


Partage équitable du fardeau dans l'atténuation des émissions des effets de serres

L'Inde et l'Afrique notent avec regret que les pays développés n'aient pas réalisé des progrès notables en ce qui concerne les engagements pour la réduction des gaz à effet de serres pendant la période premier engagement au titre du protocole de Kyoto. Les deux parties mettent ainsi l'accent sur la nécessité d'un partage équitable et juste du fardeau dans l'atténuation des effets des émissions passées. A cet égard, ils prennent note de la proposition du Premier ministre de l'Inde sur la convergence des émissions par tête d'habitant , des pays en développement et des pays développés. Elles exhortent ainsi la Communauté internationale à honorer immédiatement les engagements qu'elle a pris concernant le changement climatique, en particulier,dans les domaines du transfert de technologies, du financement et du renforcement des capacités.


Devenir membres avec les pleins droits dans un Conseil de sécurité élargi

Pour sa part, l'Inde prend note de la position commune africaine et des aspirations des pays africains à obtenir la place qui leur revient de droit comme nouveaux membres permanents avec les pleins droits , dans un Conseil de sécurité élargi,tel que mentionné dans le Consensus d'Ezuluini. Les Africains prennent note de la position et des aspirations à devenir un membre permanent avec les pleins droits dans un Conseil de sécurité élargi.

L'Inde et l'Afrique lancent un appel à la négociation des mesures spécifiques susceptibles de réduire et d'éliminer à terme les armes nucléaires et d'instaurer ainsi un monde exempt de toute arme de destruction massive, tel que mentionné dans le Plan d'Action Rajiv Ghandi de 1998 et le traité faisant de l'Afrique une zone exempt d'armes nucléaires.

Les deux parties reconnaissent, enfin, la nécessité de renforcer davantage la coopération internationale pour combattre le terrorisme dans le monde et la nécessité pour les Etats membres de se conformer à toutes les conventions internationales sur le terrorisme et au protocole y relatif ainsi qu'aux résolutions du Conseil de sécurité sur la lutte contre le terrorisme.

Jeannot LUSENGE  (Presse présidentielle)


Autres articles


  1. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  2. Thambwe Mwamba convoque l'ambassadeur de France après l'agression de Kengo wa Dondo à Paris (1 janvier 2012)
  3. Kabila, Tshisekedi, Kamerhe, Kengo dans le peloton de tête (17 novembre 2011)
  4. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  5. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  6. Vital Kamerhe: « Nous nous efforcerons pour déboucher sur une candidature commune de l'opposition » (17 septembre 2011)
  7. Onze candidatures à la présidentielle déclarées recevables par la CENI (15 septembre 2011)
  8. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  9. Joseph Kabila remanie le gouvernement (12 septembre 2011)
  10. Joseph Kabila remanie le gouvernement (20 février 2010)
  11. La Belgique appuie la lutte contre l'impunité dans l'est de la RDC (16 juillet 2009)
  12. L'Eglise catholique s'engage à vulgariser le processus de décentralisation (15 juillet 2009)
  13. Ouverture des travaux de la 1ère conférence des Gouverneurs de province (24 juin 2009)
  14. Le Président Joseph Kabila à Kisangani (23 juin 2009)
  15. La décentralisation entre dans un tournant décisif selon Mbusa Nyamwisi (10 juin 2009)
  16. Le gouvernement Muzito est là (27 octobre 2008)
  17. L'absence du président Kabila à Québec aménuise les chances de la RDC d'organiser le XIIIème Sommet de la Francophonie (18 octobre 2008)
  18. Le gouvernement saisi le Conseil de sécurité de l'Onu sur la guerre de l'Est (9 octobre 2008)
  19. Joseph Kabila cherche Premier Ministre (29 septembre 2008)
  20. Joseph Kabila : « Le Rwanda n'est pas étranger dans les événements qui se passent au Nord Kivu ». (20 septembre 2008)
  21. Approbation d'un plan de désengagement pour restaurer la paix dans le Nord-Kivu (18 septembre 2008)
  22. Kinshasa et Kampala coupent les vivres à Nkunda et au CNDP (1 septembre 2008)
  23. SADC : zone de libre échange, la RDC n'est pas prête (18 août 2008)
  24. Visite de travail du Président Joseph Kabila à Tripoli (18 juillet 2008)
  25. Mbusa Nyamwisi: «Kabila en France, les objectifs ont été atteints » (17 juillet 2008)
  26. Le rapatriement des FDLR à l'ordre du jour (21 mai 2008)
  27. Joseph Kabila-Yoweri Museveni : sommet au goût du pétrole (13 mai 2008)
  28. Le Président Joseph Kabila à New York (16 avril 2008)
  29. Mbeki rencontrera Kabila jeudi à Pretoria (2 avril 2008)
  30. Joseph Kabila en route pour Pretoria (2 avril 2008)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.