Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Agitation à Kigali et Kampala autour de la visite d'Hillary Clinton en RDC

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 6 août 2009
Joseph Kabila et Yoweri Museveni

Hillary Clinton, Secrétaire d’Etat américaine est en Afrique. Elle visitera sept pays africains. Visite à caractère économique doublé de politique. Avec cette possibilité de procéder à la redistribution des cartes en Afrique des Grands Lacs. A Kinshasa, Kigali et Kampala, on n’exclut pas cette possibilité. Mais comment les choses vont-elles se passer ? Enigme.

Mme Hillary Clinton, Secrétaire d’Etat américaine, est bel et bien arrivée à Nairobi, capitale du Kenya, première étape de sa tournée dans le continent africain. Elle visitera sept pays. Outre le Kenya, elle est attendue en République sud africaine, Angola, Nigeria, Liberia, République démocratique du Congo et Cap vert.

A l’étape de Nairobi, la secrétaire d’Etat a annoncé ses couleurs. Certes, sa visite est d’ordre économique et que les Etats-Unis entendent renforcer la coopération dans ce domaine avec les Etats africains. Mais pour couper court à toutes les supputations, Hillary Clinton a affirmé que les Etats africains peuvent faire mieux. A la seule condition de faire preuve de « bonne gouvernance et d’adhésion à l’Etat de droit, conditions essentielles pour créer un climat positif pour les investissements et une croissance économique globale ».

Déclaration faite à l’ouverture de la Conférence ministérielle du Programme américain sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique, AGOA. Elle rejoint ainsi le discours du président Obama, à Accra, qui affirmait que les Etats-Unis « devront soutenir les démocraties puissantes et durables ».

Voilà un message qui ne peut laisser indifférents les pays de la région des Grands Lacs soumis à des conflits armés récurrents. Dans le diagnostic qui a été posé, dans le cadre de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, l’absence de la démocratie a été l’une des grandes causes du retard sur le plan de développement dans cette région aux immenses ressources et nombreuses opportunités.

LA RENCONTRE DE GISENYI-GOMA

A quatre jours de l’arrivée de la secrétaire d’Etat américaine en République démocratique du Congo, attendue le 10 août, une rencontre est prévue aujourd’hui à la frontière entre la RDC et le Rwanda. Les premiers entretiens entre les experts des deux pays se déroulent à l’ Hôtel Serena, à Gisenyi. C’est à ce titre d’ailleurs que le président Kabila séjourne depuis mercredi à Goma, en provenance de Beni.

Rien à dire quand on sait que les deux pays, la RDC et le Rwanda continuent à affirmer leur volonté d’améliorer leurs rapports, efforts caractérisés par l’échange des ambassadeurs. On n’exclut pas que dans le cadre de la relance des activités de la CEPGL, le tête-à-tête Kabila-Kagame donne une nouvelle impulsion dans le cadre de la coopération bilatérale qui aboutirait certainement à la conclusion des accords dans le domaine de l’exploitation commune du gaz méthane du Lac Kivu.

Mais l’on ne doit pas aussi se faire d’illusion. Les questions sécuritaires domineront cette rencontre. Pas plus tard qu’il y a de cela une semaine, le président Kagame avait exprimé la disponibilité du Rwanda de renvoyer ses troupes en RDC pour contribuer à la traque des éléments des FDLR. Ce qui suppose le déclenchement de l’Opération UMOJA WETU II.

Au mois de janvier 2009, les deux pays avaient mené une opération militaire conjointe pour traquer les rebelles rwandais. Les résultats de cette opération militaire conjointe demeurent mitigés et plusieurs affirment qu’elle n’a pas été un succès. D’où l’on envisage une nouvelle opération militaire conjointe entre la RDC et le Rwanda, en plus de l’Opération KIMIA II déjà en exécution avec des résultats satisfaisants jusque-là.

COMMENTAIRES EN SENS DIVERS

Toujours est-il que cette nouvelle opération militaire conjointe ne soulève pas du tout de l’enthousiasme, surtout dans plusieurs milieux congolais. L’on parle même d’un parfum de piège lié à l’arrivée de la secrétaire d’Etat américaine en RDC. Son agenda de voyage ne mentionnant pas du tout une escale à Kigali et à Kampala, deux capitales des pays amis traditionnels des Etats-Unis, crée une certaine agitation. C’est ainsi que de la lointaine Amérique, il nous revient qu’une certaine diaspora africaine s’est mise en exergue pour tenter une opération de charme auprès des autorités américaines.

C’est dans ce contexte que des observateurs avertis constatent cette effervescence dans les capitales des pays des Grands Lacs, notamment à Kigali et à Kampala. Le sommet de Gisenyi, selon les mêmes sources informelles, devrait également connaître la participation du président ougandais.

Nombreux sont ceux qui voient en cette rencontre un « certain marketing politique » initié par Kigali qui n’a pas été retenu dans le carnet de voyage de la secrétaire d’Etat américaine. Et que dans le cadre d’un retour réel de la paix dans la région des Grands Lacs, Kigali voudrait se montrer incontournable. Au-delà, envoyer un message en direction de Washington. L’image de l’amélioration des relations entre Kinshasa et Kigali et ce face-à-face Kabila-Kagame seraient payants dans cet élan de la redistribution des cartes dans la région des Grands Lacs par les Etats-Unis.

Ce qui est vrai, c’est que cette visite de Hillary Clinton en RDC vise à effacer cette image des administration Bush et Clinton dans la région des Grands Lacs. Si effectivement Washington tient à donner une nouvelle impulsion à la coopération économique en Afrique des Grands Lacs et créer un climat positif pour les investissements et une croissance économique globale, le terrain de prédilection n’est autre que la République démocratique du Congo. C’est tout dire.


Autres articles


  1. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  2. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  3. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)
  4. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  5. «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold (9 février 2015)
  6. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  7. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  8. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  9. Après les tueries de Beni, les populations organisent des villes-mortes à Goma et Lubero (20 octobre 2014)
  10. Une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti (18 octobre 2014)
  11. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  12. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  13. Le Gouvernement propose la révision de la constitution (10 juin 2014)
  14. CPI : les juges confirment les charges contre Bosco Ntaganda (9 juin 2014)
  15. Les Etats-Unis insistent sur la nécessité d'organiser la présidentielle en 2016 (5 juin 2014)
  16. La RDC s'apprête à lancer l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu (28 mai 2014)
  17. 3ème mandat pour Joseph Kabila : Martin Köbler « La Constitution congolaise doit être respectée » (15 mai 2014)
  18. Les États-Unis veulent des élections transparentes et crédibles en RDC (15 mai 2014)
  19. Velléités de révision constitutionnelle : Jean-Lucien Busa appelle à un front du refus (9 mai 2014)
  20. Révision constitutionnelle, élections 2016, Accord de Kampala : le message fort de Kerry à Kinshasa (5 mai 2014)
  21. John Kerry: les Etats-Unis veulent des « élections crédibles » conformes à la Constitution en RDC (4 mai 2014)
  22. John Kerry en visite à Kinshasa pour discuter démocratie et sécurité (3 mai 2014)
  23. Le secrétaire d'État américain John Kerry annoncé à Kinshasa (28 avril 2014)
  24. Le mandat de la Monusco prorogé jusqu'au 31 mars 2015 (28 mars 2014)
  25. 3 jours de deuil national pour les 251 réfugiés morts dans le naufrage sur le lac Albert (27 mars 2014)
  26. Naufrage sur le lac Albert : le bilan s'alourdit, 70 morts (24 mars 2014)
  27. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  28. Joseph Kabila prend la présidence tournante du Comesa (26 février 2014)
  29. Le procureur de la CPI accuse Bosco Ntaganda de crimes « ethniques » en RDC (10 février 2014)
  30. Les Etats-Unis souhaitent la création d'un tribunal spécialisé pour la RDC (10 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.