Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Affaire Makila: prise de position des sénateurs de la province de l'Equateur

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 27 août 2009

José Makila
L’opinion nationale et internationale se souviendra qu’à plusieurs reprises et successivement dans leurs précédentes déclarations politiques, tant lors de l’audience auprès du Premier Ministre que dans le mémorandum adressé au chef de l’Etat, les Sénateurs de la province de l’Equateur ont stigmatisé le dysfonctionnement des deux institutions politiques de la province, à savoir: l’Assemblée provinciale et le gouvernement provincial, dysfonctionnement provoqué de façon visiblement préméditée par la violation systématique, incessante et éhontée des dispositions constitutionnelles’ et légales de notre pays par le Ministre de l’intérieur du gouvernement Centra!, relayé et soutenu en cela par la Cour Suprême de Justice sous l’œil complaisant du Premier Ministre.

Depuis la motion de défiance adoptée contre le gouverneur Makila par l’Assemblée provinciale, il y a sept mois, le pouvoir central s’ingénie à alimenter la crise institutionnelle à l’Equateur, avec une intention insidieuse, dont se targue le vice-gouverneur Baende lui-même, de voir ce dernier perpétuer jusqu’à la fin de la législature l’intérim de gouverneur de province, de manière illégale et en contradiction totale avec les prescrits des articles 31 et 42 de la loi N°08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces.

Les incidents inadmissibles qui ont émaillé, durant la semaine dernière et au début de cette semaine, les relations entre le vice-gouverneur Baende et les députés provinciaux d’une part, et entre les députés provinciaux et le Bureau de l’Assemblée provinciale d’autre part, sont produits, comme à l’accoutumée, à partir d’une utilisation inconsidérée, irrégulière, honteuse et à des fins inavouées, des fonds de l’Etat alloués à la province pour la promotion du bien être des populations locales.

Cet état des choses est à l’origine d’un climat, caractérisé par l’insécurité et la terreur qui s’installent durablement dans la province, infestant ainsi de jour en jour la situation politico-administrative de l’Equateur. Les Sénateurs de l’Equateur en appellent à l’opinion publique nationale et internationale qu’il y a risque d’atteindre le point de non retour, si le Gouvernement Central et la Cour Suprême de Justice persistent à se complaire dans un mutisme complice approbateur et sans précédent dans le traitement inégal réservé aux problèmes de l’Equateur.

La population de l’Equateur se convainc chaque jour davantage qu’elle est victime des manœuvres funestes ourdies par les Instances nationales du pays contre son destin. En effet, alors que l’ensemble du pays vit aujourd’hui sous l’effet bénéfique de la campagne anticorruption « Tolérance zéro » lancée par le Président de la République, l’Equateur se sont délibérément écarté de cette campagne, car il demeure la seule province où se pratique à ciel ouvert, sous l’œil narquois et intéressé des décideurs politiques au niveau national, la corruption à grande échelle, dans une tolérance absolue.

Confrontés à un état d’esprit aussi nuisible pour leur province, les Sénateurs de l’Equateur prennent à témoin la communauté nationale et internationale que si cette attitude pernicieuse vis-à-vis de l’Equateur perdure, ils n’hésiteront pas à prendre leurs responsabilités devant l’ Histoire.

Fait à Kinshasa, le 27 août 2009

Pour le Groupe Provincial/Equateur du Sénat

Le Bureau

Adambu Lomalisa Sébastien Président

Bongongo Ikoli Ndombo

Michel Vice-président

Masikini Adogba José, Rapporteur


Autres articles


  1. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  2. L'opposant Katumbi condamné à 3 ans de prison pour un conflit immobilier (22 juin 2016)
  3. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  4. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  5. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  6. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  7. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  8. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  9. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  10. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  11. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  12. La loi électorale envoyée à la commission mixte Sénat - Assemblée nationale (23 janvier 2015)
  13. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  14. Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale (22 janvier 2015)
  15. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  16. Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu (21 janvier 2015)
  17. Nouveaux incidents à Kinshasa entre policiers et groupes de jeunes (20 janvier 2015)
  18. SMS et Internet coupés en RDC (20 janvier 2015)
  19. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  20. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  21. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  22. Le Sénat adopte le budget 2015 revu à la hausse (11 décembre 2014)
  23. L'Opposition républicaine de Kengo Wa Dondo appelle au respect de la constitution (9 décembre 2014)
  24. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  25. Révision constitutionnelle : « Sauvons la RDC » réchauffe le camp du refus (19 novembre 2014)
  26. Les magistrats décrètent une grève illimitée (3 novembre 2014)
  27. Rentrée parlementaire : fortes pressions sur les députés et sénateurs (15 septembre 2014)
  28. Le pasteur Kutino Fernando libéré (15 septembre 2014)
  29. La RDC connaît sa 7e épidémie d'Ebola (25 août 2014)
  30. Le Gouvernement propose la révision de la constitution (10 juin 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.