Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Une rumeur donnant Jean-Pierre Bemba vainqueur fait bouger Kinshasa et des contrées de l'Equateur

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 25 novembre 2006 10:42

Kinshasa - Congo RDC Plusieurs quartiers de la ville de Kinshasa et des contrées de la province de l'Equateur du Bas-Congo ont vibré vendredi soir à la suite d'une rumeur sur un verdict que la Cour suprême de justice aurait rendu en faveur de Jean-Pierre Bemba qui aurait ainsi été consacré président de la République élu au second tour. Partie d'on ne sait où, cette rumeur a déversé des foules des partisans du vice-président en liesse dans les rues pour fêter la « victoire ». Le démenti du gouvernement, par la bouche du ministre de l'Intérieur n'a pas tardé dans la même soirée, rapporte radiookapi.net

L'ambiance était euphorique dans les rues de la capitale vendredi soir. Des nombreuses personnes, des jeunes surtout, s'y sont déversées pour manifester leur joie, scandant des chansons à l'honneur de Bemba, «Igwe». Au quartier Yolo, notamment, dans la commune de Kalamu, à Kingabwa, dans la commune de Limete et à Matete, c´était la fête. Même ambiance à Binza Ozone, Binza UPN (ex IPN), à la cité des Anciens combattants, Macampagne, dans la commune de Ngaliema. Selon des témoins, des coups de feu auraient été entendus à la cite des Anciens combattants. Les tirs ont été attribués à la police qui voulait disperser le festoyeurs. Côté gouvernemental, le ministre de l'Intérieur d'abord, et le gouverneur de la ville province de Kinshasa ensuite, se sont empressés d'adresser un démenti formel à cette rumeur la même soirée. Joint par radiookapi.net, le général Denis Kalume a indiqué que la Cour suprême de justice n'a encore rendu aucun arrêt sur le contentieux électoral en rapport avec les résultats provisoires du second tour de la présidentielle. Il a ainsi mis la population en garde contre ce qu'il considère comme une manipulation. « C'est faux, c'est de la manipulation. On manipule la population pour l'inciter à commettre des actes contraires à l'ordre», a déclaré le ministre de l'Intérieur en invitant cette population à ne pas céder à l'intoxication. Intervenant à son tour sur la RTNC (la chaîne de radio et de télévision de l'Etat), le gouverneur de Kinshasa, l'amiral Liwanga a attribué la rumeur à «l'autre camp» tout en rassurant les Kinois (habitants de Kinshasa) de dispositions sécuritaires déjà prises pour parer à d'éventuels dérapages que pourrait provoquer ce genre de rumeur.

Après Kinshasa, la même rumeur s'est répandue jusqu'à l'Equateur où plusieurs villes et territoires de la province ont eux aussi passé une soirée de fête. C´était le cas à Basankusu, Bokungu, Bumba, Gemena et Mbandaka. Là aussi, le gouverneur de province a vite fait de démentir la rumeur. «Nous avons mis tout le dispositif en place pour sécuriser la population et nous ne voudrions pas que cette population puisse s'égarer sur base de la rumeur, de l'intox. Nous sommes là, ce sont nos administrés. Le moment venu, nous leur communiquerons la vraie version. Et s'il arrivait que ce soit Jean-Pierre Bemba qui est plébiscité, il n'y aura rien à cacher. S'il arrivait aussi que ce soit plutôt Joseph Kabila, il n'y aura rien non plus à cacher», a expliqué le gouverneur Yves Mobando Yogo. Mais l´appel du gouverneur et celui du ministre de l´Intérieur n´ont pas pas été entendus. La population de Mbandaka a continué à se rejouir ce samedi matin.Les jeunes sont encore descendus dans les rues pour manifester leur joie en scandant des slogans de victoire. Par contre à Matadi, Boma et Moanda, dans le Bas-Congo où l'onde de choc avait également chauffé les habitants de ces contrées, le calme est revenu ce matin après les manifestations de joie de vendredi soir.


Autres articles


  1. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  2. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  3. Joseph Kabila invite les Congolais « au règlement pacifique de toutes divergences politiques » (29 juin 2015)
  4. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  5. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  6. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  7. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  8. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  9. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  10. Les Etats-Unis insistent sur la nécessité d'organiser la présidentielle en 2016 (5 juin 2014)
  11. La Ceni publie le calendrier des élections urbaines, municipales et locales (26 mai 2014)
  12. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  13. Le gouvernement suspend les activités de l'assemblée provinciale de l'Equateur (23 avril 2014)
  14. Diomi Ndongala condamné à 10 ans de prison (27 mars 2014)
  15. 28 ans de prison requis contre Diomi Ndongala (20 mars 2014)
  16. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  17. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  18. La Cour suprême de justice valide l'élection des gouverneurs du Bas-Congo et de la Province Orientale (3 janvier 2013)
  19. La RDC veut sortir Matadi de la liste des « ports les plus chers du monde » (14 novembre 2012)
  20. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  21. Déclaration du patrimoine individuel et familial des membres du gouvernement (24 mai 2012)
  22. Mise sur pied des Commissions pour vérifier les dossiers des députés élus (20 février 2012)
  23. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  24. Le mot de grève d'Etienne Tshisekedi n'a pas été suivi à Matadi (30 janvier 2012)
  25. Les enseignants du secteur public en grève dans la province du Bas-Congo (10 janvier 2012)
  26. Tshisekedi demande à l'armée et la police d'arrêter Kabila (18 décembre 2011)
  27. L'UDPS rejette la réélection de Joseph Kabila (17 décembre 2011)
  28. La Cour suprême de justice proclame Joseph Kabila président de la République (16 décembre 2011)
  29. La Cour suprême examine la requête de Vital Kamerhe (15 décembre 2011)
  30. Résultats de l'élection présidentielle: Monsengwo jette de l'huile sur le feu (13 décembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.