Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le général Faustin Munene arrêté à Brazzaville

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 18 janvier 2011
Le général Faustin Munene

Porté disparu depuis le 27 septembre 2010, le général Faustin Munene n’a plus donné signe de vie. L’officier général réapparait et serait appréhendé par les services de sécurité du Congo-Brazzaville. Jusque-là, des négociations pour son extradition à Kinshasa ne sont pas encore entamées. Une délégation de haut niveau se rendrait dans les tout prochains jours de l’autre côté du fleuve Congo pour obtenir des explications des autorités Congo-brazzavilloises et éventuellement l’extradition de cet officier général des Forces armées de la République démocratique du Congo.

C’est tard dans la soirée que l’information est tombée : Faustin Munene serait arrêté à Brazzaville. Les circonstances de son arrestation ne sont pas encore livrées. Déjà, en septembre de l’année passée, son fils ainé avait fait état de sa disparition. Le ministre de la Communication et des Médias avait d’abord confirmé l’arrestation de l’ancien vice-ministre de l’Intérieur et chef d’état-major des forces aériennes congolaises sous le régime de Laurent Désiré Kabila. «Il est à la disposition de la justice» Quelques heures après, dans un communiqué officiel, Lambert Mende est revenu sur sa déclaration au cours d’un point de presse : «Le Général Faustin Munene qui fait, depuis quelques temps, l’objet d’un mandat de comparution devant la justice militaire, s’est volontairement soustrait des enquêtes y relatives». Faustin Munene serait plutôt recherché.

S’exprimant au nom de la famille sur la Radio onusienne, Fabrice Munene, fils ainé de l’officier général a confirmé la disparition de son géniteur : «Le papa s’est senti en danger. Il en a été informé, ça s’est vérifié juste après parce que quand il s’est déplacé, toutes nos maisons ont été scellées et pillées. La maison officielle de la Gombe, la maison privée de Ma campagne et celle de la commune de Bandalungwa. C’est ce qui nous inquiète, on ne sait pas s’il est vivant, on ne sait pas où il se trouve en ce moment.» De quel danger parle Fabrice Munene ? Personne ne le sait jusqu’à ce jour.

Dans l’entretemps, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Des interviews supposées avoir été données par cet officier militaire sont publiées sur internet sans que personne n’en confirme l’authenticité. Par ailleurs, personne n’était en mesure de localiser avec précision l’ancien chef d’état major de la Force aérienne congolaise sous M’zee Kabila.

L’arrestation de Faustin Munene à Brazzaville confirme des démêlées qu’aurait eu ce «neveu» de Pierre Mulele avec la justice militaire. Aurait-il tenté de déstabiliser la République à partir de ce pays voisin ? Rien n’est moins sûr. Seule une enquête crédible pourrait permettre de cerner les vraies raisons qui ont entouré la saga qui lui a permis de se soustraire des poursuites enclenchées par la justice militaire RD Congolaise.

Désormais, la preuve est là que Faustin Munene serait bel et bien vivant. La délégation qui sera dépêchée par le gouvernement à Brazzaville réussira-t-elle à obtenir son extradition ? Difficile de l’affirmer en ce moment. D’ailleurs, le chef des Enyele, dont l’arrestation au Congo-Brazzaville était également annoncée, n’a pas toujours été livré aux autorités congolaises de Kinshasa.

Faustin Munene est revenu au pays sous l’AFDL et Laurent-Désiré Kabila. Il a occupé d’importantes fonctions. D’abord vice-ministre de l’Intérieur, en charge de la sécurité et l’ordre public. Puis chef d’état-major des Forces aériennes congolaises, enfin son dernier poste est celui de chancelier des ordres nationaux à l’avènement du président Joseph Kabila.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. CHAN-2018: Nul entre les deux Congo (0-0) (11 août 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  5. Suppression du visa entre Kinshasa et Brazzaville (26 septembre 2015)
  6. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  7. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  8. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  9. Henry Mova désigné nouveau secrétaire général du PPRD (15 mai 2015)
  10. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  11. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  12. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  13. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  14. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  15. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  16. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  17. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  18. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  19. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  20. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  21. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  22. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  23. Kinshasa et Brazzaville signent une convention sur la circulation et l'établissement des personnes (4 juin 2014)
  24. Des Congolaises condamnent les exactions contre leurs compatriotes expulsées de Brazzaville (28 mai 2014)
  25. L'Onu exige un arrêt immédiat des expulsions des Congolais de la RDC de Brazzaville (26 mai 2014)
  26. Kinshasa-Brazzaville : Richard Muyej préconise le dialogue (22 mai 2014)
  27. Le Congo/Brazza impose le « passeport », la RDC exige aux Brazzavillois le « visa » pour se rendre à Kinshasa (21 mai 2014)
  28. L'Angola continue à exploiter impunément le pétrole congolais des Blocs 14 et 15 (21 mai 2014)
  29. A Paris, François Hollande discutera avec Joseph Kabila de la crise en Centrafrique (20 mai 2014)
  30. Kinshasa doit réagir aux expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (14 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.