Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le temps des négociations avec le Rwanda et les rebelles du M23 est passé

Article précédant | Suivant
Eric Vanda - 6 juillet 2012
Joseph Kabila et Paul Kagame
Les guerres dans l’Est du Congo durent depuis plus d’une décennie. Pendant cette période, il y a eu plusieurs négociations avec les groupes armées qui pullulent dans cette partie du territoire national. Fort est de constater aujourd’hui que ces négociations n’ont pas apporté la paix à notre cher pays.

Il est clair aujourd’hui que les négociations de 2009, qui ont conduit à l’intégration des rebelles du CNDP dans les FARDC, étaient une erreur. La preuve est que ces mêmes rebelles n’ont pas hésité à rejoindre leur ancien commandant, le criminel de guerre Bosco Ntaganda, dès que leurs parrains à Kigali ont jugé qu’il fallait à tous prix faire échouer son extradition à la Cour pénale internationale.

Le temps des négociations est passé. Les autorités congolaises ne peuvent plus continuer à négocier avec le Rwanda, qui, comme le rapport des Experts de l’Onu le dit, est derrière cette nouvelle agression de la RDC.

Ce n’est plus le temps de tergiverser ou de dire les choses à demi-mots. Le Rwanda a déclaré la guerre à la RD Congo. On ne maintien pas des relations diplomatiques avec un pays qui vous fait la guerre.

Il est temps que la RD Congo rappelle son ambassadeur à Kigali et expulse celui du Rwanda à Kinshasa. Il est clair aujourd’hui que les relations avec le Rwanda ne nous apportent rien, si ce n’est la guerre.

Le Rwanda s’est encore permis d’envoyer ses troupes en RDC pour causer la désolation et faire couler le sang congolais, alors qu’après les accords de 2009 la RDC avait même permis aux troupes rwandaises d’opérer sur le territoire congolais et à un criminel comme Bosco Ntaganda d’être élevé au rang de général! Et demain il faut encore négocier avec ces gens ? Des négociations pour quoi faire ? Pour capituler encore une fois et réintégrer ces mêmes traitres qui ont montré qui est leur vrai maitre ? Pour qu’ils recommencent encore une nouvelle guerre quand bon leur plaira ? Non, trop c’est trop.

Comme on dit en Anglais: “Fool me once, shame on you. Fool me twice, shame on me.” Si vous me trompait une fois, honte à vous. Si vous me trompez deux fois, honte à mois. Cette fois-ci, la RD Congo ne peut pas se laisser tromper.

Celle-ci, c’est la guerre de trop.  L’insécurité dans l’Est du Congo ne finira pas avec des négociations avec le dictateur Paul Kagamé ou son acolyte Bosco Ntaganda et ses rebelles du M23-CNDP. La  RD Congo doit s’imposer militairement et contrôler tout son territoire. C’est la seule solution. Un point, un trait.

On doit donner aux FARDC les moyens d’en finir avec ces guerres. La RD Congo a le droit, reconnu par toutes les lois internationales, de se défendre quand elle est agressée.

Les Congolais n’accepterons pas que le Rwanda soit permis, par qui que ce soit, de continuer d’entretenir ses guerres et ses rebellions en RD Congo, d’utiliser des rebelles pour y piller des minerais, ou d’y exercer une quelconque influence. Le dictateur Kagamé et ses allies doivent savoir qu’ils ne contrôleront jamais le Congo et les Congolais.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  5. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  6. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  7. 22 personnes tuées à la machette à Beni (14 mai 2015)
  8. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  9. Joseph Kabila confirme la tenue d'élections provinciales en 2015 (1 janvier 2015)
  10. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  11. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  12. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  13. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  14. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  15. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  16. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  17. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  18. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  19. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  20. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  21. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  22. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  23. CPI : les juges confirment les charges contre Bosco Ntaganda (9 juin 2014)
  24. Les Etats-Unis insistent sur la nécessité d'organiser la présidentielle en 2016 (5 juin 2014)
  25. La RDC s'apprête à lancer l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu (28 mai 2014)
  26. Amnistie : les 50 premiers bénéficiaires sont là (21 avril 2014)
  27. Le mandat de la Monusco prorogé jusqu'au 31 mars 2015 (28 mars 2014)
  28. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  29. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  30. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.