Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Bosco Ntaganda n'est pas Congolais, il est Rwandais

Article précédant | Suivant
Eric Vanda - 26 mars 2013
Bosco Ntaganda lors de so apparition à la CPI ce mardi
Bosco Ntaganda lors de sa comparrution à la CPI ce mardi | Agrandir
Le tristement célèbre chef de guerre rwandais Bosco Ntaganda a fait sa première comparrution à la Cour pénale internationale (CPI) ce mardi. Le but de cette session préliminaire était d’établir l’identité de l’accusé.

Coup de théâtre, devant la juge Ekaterina Trendafilova, Ntaganda se dit être Congolais, alors qu’il est bel et bien né Rwandais.

« Je m’appelle Bosco Ntaganda, je ne porte que les deux noms, les noms qui m’ont été attribués par mes parents. Comme vous le savez, j’étais militaire au Congo : je suis né au Rwanda mais j’ai grandi au Congo. Je suis Congolais », a dit le chef de guerre. Il a aussi dit qu'il était innocent et préférais s'exprimer en Kinyarwanda.

A ce qu'on sache, « le Terminator » n’a jamais demandé la nationalité congolaise et celle-ci ne lui a jamais été accordée par les autorités de la République démocratique du Congo.

Pour rappel, Bosco Ntaganda est né au Rwanda et a combattu dans la branche armée du Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame, qui est devenu l’armée rwandaise après le génocide de 1994. Il a rejoint le groupe rebelle du RCD, qui était supporté par le Rwanda, avant de combattre aussi aux côtés de Thomas Lubanga, aussi supporté par le Rwanda. Il sera ensuite élevé à la tête du CNDP quand ses parrains de Kigali cherchaient quelqu’un pour remplacer Laurent Nkunda.

De quel droit Ntaganda se considère-t-il donc aujourd’hui comme Congolais ? Est-ce parce que le gouvernement (maladroit) de la RDC l’a laissé devenir un général dans l’armée congolaise après les accords signés avec les rebelles du CNDP en 2009 ? Le fait de devenir membre des FARDC ne donne pas automatiquement la nationalité congolaise.

Si cela était vrai, même le ministre de la défense actuel du Rwanda, James Kabarebe, se déclarerait aussi Congolais parce qu’il fut chef d’état-major de l’armée au Congo, nouvellement « libéré » par les rebelles de l’AFDL, en 1997 !

Ntaganda est un citoyen Rwandais, il n’a jamais obtenu la nationalité congolaise. Si le gouvernement de Kinshasa a donné la nationalité congolaise à ce rebelle après 2009, qu’on nous le dise. Sinon, le gouvernement congolais devrait clarifier cette confusion que ce criminel de guerre continue à entretenir sur sa nationalité.

Ntaganda a été utilisé par le régime de Kigali pour tuer des Congolais et ces mêmes personnes cherchent aujourd’hui à le faire passer pour un Congolais.

Il est même scandaleux de voir certains medias congolais, comme internationaux, se tromper en présentant Ntaganda comme un Congolais !

De mensonge en mensonge, ce « présumé » criminel de guerre peut toujours parvenir à se faire acquitter par la CPI, ou recevoir une peine réduite comme son ancien chef Thomas Lubanga.

Heureusement, ce n’est pas tout le monde qui se fait facilement tromper. Restons vigilants.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  5. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  6. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  7. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  8. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  9. Henry Mova désigné nouveau secrétaire général du PPRD (15 mai 2015)
  10. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  11. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  12. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  13. La CPI confirme la peine de 14 ans de prison de Thomas Lubanga (1 décembre 2014)
  14. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  15. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  16. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  17. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  18. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  19. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  20. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  21. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  22. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  23. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  24. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  25. CPI : les juges confirment les charges contre Bosco Ntaganda (9 juin 2014)
  26. La RDC s'apprête à lancer l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu (28 mai 2014)
  27. Germain Katanga condamné à 12 ans de prison par la CPI (23 mai 2014)
  28. Lambert Mende : « 5 à 8% seulement de Congolais ont été expulsés de Brazzaville jusque là » (30 avril 2014)
  29. Le mandat de la Monusco prorogé jusqu'au 31 mars 2015 (28 mars 2014)
  30. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.