Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le gouvernement se satisfait d'un « état du territoire calme » pourtant trompeur

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 19 novembre 2007

Le Conseil des ministres a, selon son porte-parole, noté vendredi que « l'état du territoire est calme dans l'ensemble, hormis des cas d'insécurité entretenus dans la province du Nord-Kivu par les éléments dissidents de Laurent Nkunda et d'autres éléments incontrôlés ».

Le Conseil des ministres a, selon son porte-parole, noté vendredi que « l'état du territoire est calme dans l'ensemble, hormis des cas d'insécurité entretenus dans la province du Nord-Kivu par les éléments dissidents de Laurent Nkunda et d'autres éléments incontrôlés ».

En prenant connaissance du « vote d'une motion de censure contre le gouvernemental provincial du Sud-Kivu par les députés provinciaux en date du 14 novembre 2007 », il donne l'impression de n'avoir pas senti qu'il s'agit en fait d'un calme trompeur.

Le gouvernement se doit de scruter au-delà des évidences. Il constatera alors que le fonctionnement des entreprises publiques est aujourd'hui tributaire de mandataires moralement démobilisés, parce que « démissionnés » depuis juin dernier par la ministre du Portefeuille. Ils attendent encore de faire la remise et reprise avec les lauréats du test organisé par le COPIREP, trois mois après l'expiration du délai de « 60 jours » durant lequel ils étaient astreints à expédier les affaires.

Sur le plan politique, les Assemblées et les gouvernements provinciaux n'émettent pas, « dans l'ensemble », sur la même longueur d'ondes, si l'on s'en tient aux motions de défiance, échues ou en cours d'élaboration, enregistrées dans plusieurs provinces.

Au Palais du peuple de Kinshasa, les discours virulents entendus à la rentrée judiciaire, le « regrettable malentendu » dénoncé avec la même virulence dans l'épisode de la perquisition « hors normes » du domicile du sénateur Polycarpe Mongulu ainsi que les débats enflammés sur des questions orales adressées aux ministres donnent la juste mesure de l'état des relations qu'entretiennent les différents pouvoirs.

Au plan social, les professeurs de l'UNIKIN (Université de Kinshasa) et de l'UNILU (Université de Lubumbashi), mécontents de leurs conditions sociales, ont débrayé. Le personnel médical, qui réclame le paiement de la prime de risque promise par le gouvernement, pourrait leur emboîter le pas. Quant aux médecins, réunis pour trois jours à Kinshasa sur des questions liées à leur profession, il n'est pas exclu qu'ils les rejoignent en revendiquant des améliorations salariales.

PRIVILEGIER LES ATTENTES

A l'analyse des faits, il semble que la suspension de la grève des agents et fonctionnaires de l'Etat, décidée par leur Intersyndicale à la suite de la promesse du Premier ministre Antoine Gizenga de payer le premier palier du barème salarial de Mbudi au mois de décembre, n'écarte pas l'éventualité d'une explosion sociale.

En effet, la nouvelle augmentation du prix du carburant, dont le litre d'essence est passé de 530 Fc à 610 Fc à l'Ouest et un peu plus à l'Est du pays en ce mois de novembre, va avoir des répercussions dans d'autres secteurs.

La qualité de vie des Congolais, déjà aléatoire, va alors recevoir un coup terrible, les tarifs de transport et les prix des produits de consommation courante prenant immanquablement l'ascenseur. Et ce, à quelques jours des fêtes de fin d'année.

Le gouvernement est censé connaître les attentes des populations congolaises. Elles portent sur la pacification du territoire national, la restauration de l'autorité de l'Etat, la sécurisation des personnes et de leurs biens, la réhabilitation des infrastructures de base, des entreprises publiques et privées ainsi que l'amélioration du vécu quotidien.

Et lorsqu'il fait état des « cas d'insécurité entretenus dans la province du Nord-Kivu», il pêche par omission. Car, hormis les tueries perpétrées par « les éléments dissidents de Laurent Nkunda et d'autres éléments incontrôlés », l'insécurité est perceptible dans les grandes agglomérations du pays.

Parmi les causes de la recrudescence de la criminalité qui insécurise les citoyens, il y a l'obscurité dans laquelle sont plongés les quartiers des principales villes.

L'eau courante, qui est un élément vital, est aussi devenu rare, même à Kinshasa où l'on organise des veillées nocturnes pour s'en procurer. Très tard dans la nuit.

Par ailleurs, de nombreux territoires de la République démocratique du Congo sont inaccessibles à cause du mauvais état des voies de communication. Du fait de cet état des choses, d'autres se sont tournés vers les pays voisins. A l'instar de l'Ituri (province Orientale), où les échanges commerciaux se font principalement avec l'Ouganda. Surtout en monnaie ougandaise !

Quand on évoque la création des emplois et les investissements, on pense aussitôt au circuit bancaire, aujourd'hui décrédibilisé en RDC. Où, se plaignent par ailleurs de nombreux opérateurs économiques, « le crédit bancaire est mort ».

« Ceux qui bénéficient encore de crédits, dans certaines banques, doivent donner des garanties importantes à l'étranger. Les Congolais, qui n'ont pas de garanties à l'extérieur, n'ont pas accès aux crédits bancaires. C'est une réalité indéniable depuis 1990 », selon le président de la FEC/province Orientale, Raymond Mokeni Ekopi Kane.

En tout état de cause, le gouvernement doit se sentir interpellé, plutôt que de se satisfaire d'épiphénomènes somme toute positifs.


Autres articles


  1. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  2. Henry Mova désigné nouveau secrétaire général du PPRD (15 mai 2015)
  3. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  4. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  5. Expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza : l'Unikin s'échauffe (8 mai 2014)
  6. Augustin Matata Ponyo nommé Premier ministre (18 avril 2012)
  7. Les professeurs de l'Université de Kinshasa en grève depuis deux mois (11 janvier 2012)
  8. 11 millions USD pour réhabiliter trois universités (17 décembre 2010)
  9. Les étudiants de l'Unikin édifiés sur l'atteinte du Point d'Achèvement (21 juillet 2010)
  10. Un don de l'OMS à la faculté de médecine de l'UNIKIN (6 juillet 2010)
  11. UNIKIN: les professeurs suspendent la grève (13 avril 2010)
  12. Déguerpissement des non étudiants dans les homes de l'Université de Kinshasa (29 mars 2010)
  13. UNIKIN: les professeurs décident d'aller en grève (23 février 2010)
  14. Trois années académiques déclarées blanches à la Faculté de médecine de l'UNIKIN (20 août 2009)
  15. Hillary Clinton face aux étudiants: « la RDC doit suivre l'exemple du Botswana » (10 août 2009)
  16. Une réunion extraordinaire pour sauver la Faculté polytechnique de l'Université de Kinshasa (2 juin 2009)
  17. Le Comité de gestion et les doyens des facultés de l'UNIKIN appelés à une gestion collégiale (6 avril 2009)
  18. Unikin : les professeurs ont suspendu leur mouvement de grève (14 mai 2008)
  19. Tension dans les universités : un blessé à l'Unikin, une dizaine à l'Unikis (9 mai 2008)
  20. Kinshasa : suspension de la grève à l'Unikin (30 décembre 2007)
  21. Kinshasa : Enseignement supérieur et universitaire, la grève se radicalise (29 novembre 2007)
  22. PPRD : Evariste Boshab remplace Vital Kamhere (13 septembre 2007)
  23. Brillant cursus politique et académique de Samba Kaputo, l'ancien étudiant « Excellent » et sportif « Lentement » de Bukavu (7 août 2007)
  24. Bourse d'études pour tous les finalistes de graduat et de licence (6 juillet 2007)
  25. Kinhsasa: des responsables du Commissariat à l'énergie atomique arrêtés (7 mars 2007)
  26. Les évêques catholiques congolais mettent en garde contre la balkanisation de la RDC (7 octobre 2006)
  27. Assassinat du missionnaire jésuite: fin des plaidoiries, attente du verdict (10 novembre 2005)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.