Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Karel De Gucht désavoué en Belgique

Article précédant | Suivant
Forum des As - 26 janvier 2010
Karel De Gucht

Le Commissaire européen au développement et à l’aide humanitaire, Karel De Gucht, vient de connaître un triste sort en Belgique à la suite de sa dernière sortie médiatique, le week end dernier, contre le vice-premier ministre et ministre belge des Affaires étrangère, Vanackere. En effet, à l’occasion, hier, d’une cérémonie d’échange des vœux, Alexandre De Croo, Président du Parti libéral flamand (VLD) dont De Gucht est membre a ouvertement désavoué ce dernier en prenant ses distances par rapport à ses propos et en apportant son appui au ministre des Affaires étrangères. De Croo a rappelé que son parti s’en tient à l’option levée par le Gouvernement belge sur la RDC : respect et dialogue avec les dirigeants congolais. Pour le VLD donc, il n’est plus question de diplomatie du mégaphone dans laquelle s’est tristement distingué Karel De Gucht.

Dans la ville haute à Kinshasa, les derniers propos de Karel De Gucht ont été lus diversément comme uniéme acte d’indélicatesse envers les autorités congolaises à qui il tendait à attribuer la responsabilité directe de ce qu’il reprochait au Gouvernement congolais. En effet, son propos tendait à faire croire que c’est le Président Kabila et son Gouvernement qui commanditeraint les exactions et l’insécurité qui prévaudraient encore à l’Est du pays alors qu’il est bien connu que c’est le même Kabila qui, contre toute attente, a lancé les opérations en cours et qui sont entrées dans une phase de réduction des dernières poches des FDLR.

Par ailleurs, à présent que la haute direction du VLD s’est clairement prononcée sur le dossier congolais, un analyste à Kinshasa se demande comment réagiraient tous ceux qui, dans la classe politique congolaise, de l’opposition comme de la majorité, ont pris plaisir à relayer les propos de De Gucht ou à les comprendre ? Le même observateur déplore, par ailleurs, qu’il se soit trouvé des politiques congolais, toutes tendances confondues, à cautionner, directement ou indirectement, les propos de De Gucht. Et de s’interroger : « voulaient-ils être plus royalistes que le roi ? »

Pour rappel, le très bientôt ancien commissaire européen au développement et à l’aide humanitaire reprochait à son successeur à la diplomatie belge d’avoir été, selon lui, «complaisant» avec le Chef de l’Etat congolais qui l’a reçu à Lubumbashi et avec qui il a partagé, toujours selon De Gucht, « un verre de bière ». Karel De Gucht faisait certainement allusion à une des photos immortalisant Kabila et Vanackere en train de trinquer avec des coupes de vin rouge, en tous cas pas des verres de bière.

Dans son envolée médiatique, l’ancien chef de la diplomatie belge dit ne pas comprendre une telle attitude de son successeur qui semble indiquer qu’en RDC, la paix est revenue à l’Est, que les viols ont cessé, que la corruption a été jugulée et que la bonne gouvernance a été instaurée ; bref, tous ces griefs qu’il ne s’embarrassait pas de cracher sans fard au visage des officiels congolais. Il se console, enfin, et ne regrette pas de n’avoir pas, lui, été « complaisant » avec les Congolais, vantant par là la rigueur, voire l’excès de ses propos qui avaient amené le Gouvernement congolais à suspendre les relations avec la Belgique pendant plus de huit mois.
Réponse du berger à la bergère, Steeven Vanackere n’a pas manqué de mot pour signifier à De Gucht, d’abord qu’il ne conçoit pas la diplomatie comme un promontoire d’où l’on donnerait des leçons. Ensuite, que son approche diplomatique est d’observer et écouter en ce moment où il prend à peine ses fonctions à la tête de la diplomatie belge. Enfin, que loin d’avoir été complaisant, il a eu, avec Joseph Kabila, des entretiens courtois au cours desquels tous les sujets ont été abordés.

Vanackere se dit également conscient qu’il y a du travail à faire pour rétablir complètement la confiance entre Bruxelles et Kinshasa. Dans cette perspective, il reconnaît, au détour des mots, que la visite attendue du Roi Albert II en RDC, à l’occasion des cinquante ans d’indépendance de ce pays, revêt un enjeu particulier. Il s’en convainc d’autant plus que bien d’autres chefs d’Etat sont attendus à Kinshasa qui, manifestement, attend du déplacement de Albert II un geste symbolique d’une normalisation complète. C’est, en tous cas, ce que l’on doit comprendre lorsqu’il dit : « j’ai le sentiment qu’il faut donner quelque chose pour avoir ce que l’on cherche en retour. »

En s’invitant dans les relations belgo-congolaises, lui qui est devenu commissaire européen, Karel De Gucht commet là une interférence dans la politique interne de la Belgique ; une intervention qui révèle à nouveau la psychologie qui continue de prévaloir au sein de la classe politique belge sur le dossier congolais. A n’en point douter, Kinshasa et Joseph Kabila continuent d’être des enjeux des rixes politiques entre les protagonistes belges. On retrouve, en effet, à l’avant-scène un libéral flamand (De Gucht) parmi les radicaux que compte l’establishment politique belge et un socio-chrétien flamand CDV (Vanackere) ; bref, la quasi configuration du conflit politique belge qui n’en a pas fini de ne pas se dénouer.


Autres articles


  1. Des Congolais de la diaspora ont tenté d'agresser Moïse Katumbi à Bruxelles (28 février 2012)
  2. Arrivé à Kisangani, Etienne Tshisekedi nie s'être proclamé président (11 novembre 2011)
  3. L'Union européenne finance le processus électoral avec 47,5 millions d'euros (25 juin 2011)
  4. Douze millions d'euros de la Belgique pour soutenir le processus électoral (20 janvier 2011)
  5. Maj Kisimba Ngoy: la RDC est ouverte à tout investisseur étranger (17 novembre 2010)
  6. Visite d'investisseurs belges à Kinshasa (16 novembre 2010)
  7. Elections 2011: L'Union européenne et la Belgique annoncent leurs contributions (28 octobre 2010)
  8. Lambert Mende mêle les affaires Tungulu et Lumumba, menace la Belgique d'action en justice (15 octobre 2010)
  9. Affaire Armand Tungulu: le gouvernement rejette une ordonnance d'un juge belge (15 octobre 2010)
  10. Affaire Armand Tungulu: la veuve réclame une autopsie à l'étranger (5 octobre 2010)
  11. Le «suicide» d'Armand Tungulu laisse les Congolais sceptiques (4 octobre 2010)
  12. Décès de Tungulu Mudiandambu Armand, le lanceur de pierre sur le cortège présidentiel (3 octobre 2010)
  13. Le roi Albert II salue un « nouveau partenariat » entre la Belgique et la RDC (21 juillet 2010)
  14. RDC-Belgique: des bonnes relations depuis 2009, selon Dominique Struye de Swielande (20 juillet 2010)
  15. Relations Congo-Belgique: Lambert Mende remet les pendules à l'heure (13 juillet 2010)
  16. Joseph Kabila rend hommage aux « pères de l'indépendance » et à ses prédécesseurs (1 juillet 2010)
  17. Tête-à-tête entre le Roi Albert II et Joseph Kabila lundi à Kinshasa (28 juin 2010)
  18. Kinshasa accueille le Roi Albert II et la Reine Paola (28 juin 2010)
  19. Douze Belges visés par une plainte sur la mort de Patrice Lumumba en 1961 (22 juin 2010)
  20. L'ambassadeur de Belgique reconfirme la participation du Roi Albert II aux festivités du cinquantenaire de la RDC (18 juin 2010)
  21. La CPI conclut des accords sur l'exécution des peines avec la Belgique, le Danemark et la Finlande (1 juin 2010)
  22. Des parlementaires congolais demandent à la Belgique de recevoir JP Bemba (24 avril 2010)
  23. Signature d'un accord de partenariat militaire entre la Belgique et le Congo (13 mars 2010)
  24. La Belgique et la RDC escomptent un partenariat solide dans le secteur de l'emploi (2 mars 2010)
  25. Joseph Kabila reçoit la Vice-Première Ministre belge Laurette Onkelinx (8 février 2010)
  26. Le duo Louis Michel et Laurette Onkelinx en RDC pour contrer Karel De Gucht (3 février 2010)
  27. Louis Michel : « J'apprécie la manière dont fonctionnent l'Assemblée nationale et le Sénat congolais » (2 février 2010)
  28. Louise Ramazani Nzanga nommée consul à Anvers (1 février 2010)
  29. Steven Vanackere pour des « relations adultes » entre la Belgique et la RDC (28 janvier 2010)
  30. Kabila invite Albert II aux festivités du 30 juin (20 janvier 2010)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.