Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
William Garvelink: «les opérations conjointes sont une réussite totale»

Forum des As | Publié le 18 février 2009

William GARVELINK
Les opérations conjointes des FARDC et, respectivement, les troupes ougandaises et rwandaises contre les rebelles de la LRA en Province Orientale et les FDLR au Nord Kivu sont un succès total. Les propos sont de l'Ambassadeur des USA en RDC qui a réuni, hier en' sa résidence, la presse congolaise. William Garvelink a assuré, à l'occasion, que les troupes rwandaises et ougandaises rentreront dans leurs pays après les opérations, conformément aux accords signés avec la RDC.

Sur le même registre, le Chef de la mission diplomatique américaine en RDC a rappelé le grand intérêt que son pays porte dans les différents dossiers de la RDC, particulièrement la recherche de la paix à l'Est et dans les pays des Grands Lacs. Pour cela, Washington salue les accords passés entre Kinshasa et ses deux voisins de l'Est (Rwanda et Ouganda) qui ont permis le bon aboutissement des opérations de pacification de l'Est de la RDC avec les perspectives de normalisation dans les Grands Lacs. Quant à savoir si les délais impartis à ces différentes opérations sont réalistes ou pas, le diplomate américain, qui a insisté sur les résultats positifs, a fait savoir que cela devra être jugé aux résultats. Pour l'heure, a-t-il renchéri, " l'objectif visé est atteint et c'est le plus important ".

Explicitant son point de vue, qui est certainement celui de Washington, il a mis en exergue le fait que la stratégie montée contre les FOLR a été payante, étant donné que ces éléments sont en fuite, autant que ceux de la LRA, p~isqu'ils perdent leUrs capacités de nuisance. " Même leur (Ndlr : FDLR) stratégie de se déplacer dans tout le Kivu a également été anéanti.
F:aisant ainsi l'évaluation de ce processus de pacification de l'Est de la ROC et de la Province Orientale, ainsi que de normalis'ation entre Kinshasa et ses deux voisins de l'Est, Garvelink a souhaité que la population civile soit protégée et que la MONUC s'implique fortement pour assurer cette protection. Quant à savoir pourquoi les Etats-Unis d'Amérique ne participent pas dans le contingent de la MONUC (dont les effectifs doivent être renforcés de 3.000 unités supplémentaires), William Garvelink a fait comprendre qu'ici ou ailleurs, les USA ne participent pas aux en raison du fait que les soldats américains n'agissent que sous le commandement américain. Il fait remarquer, tout de même, que pour compenser cette réalité, Washington est, à ce jour, le plus grand contributeur de la MONUC.

Parlant de la situation' des officiers supérieurs Laurent Nkunda en instance d'extradition vers Kinshasa, et de Ntaganda qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI, Le diplomate américain a fait savoir, pour le premier, que cette extradition n'est que normale au cas où il existe un accord en ,la matière entre Kinshasa et Kigali. Quant au -second, il a .rappelé que les USA ne sont pas partie au Statut de Rome instituant la CPI avant de relever que si Ntaganda est bien coupable des faits qui lui sont reprochés dans son passé. Il devra bien en répondre un jour ou l'autre.

PAS DE BALKANISATION DE LA RDC

Parlant de la délicate question d'un projet anglo-saxon de balkanisation de la RDC qui occupe tant les préoccupations des Congolais, Garvelink a mis cela sur le compte de la rumeur avant d'affirmer sans détour que Washington ne soutiendra jamais .un tel projet et que son pays respecte la souveraineté de la RDC. Il Tout ce que les USA ont fait, a-t-il fait voir, c'est de soutenir les efforts de paix en RDC afin que les richesses de ce pays puissent être exploitées de façon rationnelle et au profit des populations congolaises, ce qui n'a pas toujours été le cas lorsque les groupes armés exploitent ces ressources naturelles".Parlant du" Plan Cohen" à la base des" rumeurs" sur un supposé projet de balkanisation de la RDC, le Chef de la mission diplomatique américaine montre qu'en fait, tout serait parti d'un article paru dans le journal New York Time et qui comportait certaines théories dans ce sens, sans plus. " Ce qui importe, conclue-t-il, c'est que les richesses du Congo soient mieux exploitées au profit de la RDC. Ce n'est pas remettre en cause l'intégrité territoriale de la RDC que de parler de l'exploitation rationnelle des ressources de ce pays ".
Pour le reste, tout en réaffirmant la grande implication de Washington dans le procèssus de paix à l'Est, l'Ambassadeur américain a rappelé que le Gouvernement de son pays a été un des grands artisans des négociations de Nairobi entre le Gouvernement de Kinshasa et le CNDP grâce à la facilitation de l'ancien Président nigérian Olusegun Obasanjo sous sa casquette d'envoyé spécial des Nations Unies. Quant à l'avenir de la situation de paix à l'Est et dans l'ensemble du pays, le diplomate américain a rappelé les efforts fournis par son pays pour la formation d'une armée forte, capable d'assurer la défense du pays. Ces efforts ont consisté, notamment, en l'appui à la MONUC qui participe dans
la formation de l'armée congolaise. Washington contribue également à la formation des officiers congolais en droits de l'homme, et des officiers américains doivent très bien.tôt participer à la formation, dans ce cadre, de tout un bataillon de l'armée congolaise. Un volet important ce cette contribution va, très bientôt, concerner aussi le changement de la forme de la structure de sécurité de la ROC.



TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2023 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.