Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La révision du fichier électoral risque de créer des tensions à Kinshasa

Article précédant | Suivant
Forum des As - 20 août 2009
Apolinaire Malumalu

La clôture de la révision du fichier électoral, amorcée depuis le 7 juin 2009 dans la ville de Kinshasa par la Commission électorale indépendante intervient aujourd’hui. Cette opération qui devait se terminer le 05 août dernier avait été renvoyée à ce jeudi 20 août pour permettre aux Kinois qui n’avaient pas encore accompli leur devoir civique de le faire. Mais, en dépit de ce report, les centres d’enrôlement sont toujours pleins de monde.

Que va-t-il se passer ce jour dans différents centres au regard de l’engouement des gens devant se faire enrôler? Va-t-on accorder un nouveau report ou va-t-on laisser quelques centres pour rattraper les retardataires?. Telles sont des questions qui ne cessent de revenir sur les lèvres des Kinois n’ayant pas encore obtenu leurs cartes d’électeur. Approchée par ‘‘Forum des AS’’, une source digne de foi a été catégorique quant au deuxième report sollicité par de nombreux Kinois.
Tout en déplorant le comportement de certaines personnes qui attendent toujours les dernières minutes pour se présenter au centre d’enrôment, notre source a confirmé la clôture de l’opération ce jour. A la question de connaître les dispositions prises pour les nombreux demandeurs qui affluent dans des bureaux, la même source a proposé une piste de solution. «Tous ceux qui seront dans les centres juqu’à la clôture de l’opération, auront des jetons pour être servis même tard». Les machines utilisées par la CEI dans la ville de Kinshasa, poursuit-elle, doivent servir dans des provinces en vue de permettre aux compatriotes de l’intérieur de remplir le même devoir civique. Face à cette difficulté matérielle, a-t-elle expliqué, la CEI n’est pas en mesure de prolonger l’opération de révision du fichier électoral dans la ville de Kinshasa.

Difficultés
Au nombre des problèmes évoqués par la CEI pour prolonger le délai de l’opération dans la capitale congolaise figurent le manque d’argent pour payer les agents et le fait que le même matériel doit servir aussi les provinces. Clôturer cette opération ce jour signifient que de nombreux Kinois n’auront pas leurs cartes d’électeur. Cela pour la simple raison que l’engouement des demandeurs qui s’observe devant les centres disséminés à travers la ville exige un report.
Cet engouement, explique-t-on, se justifie encore par le fait que les Kinois qui veulent devenir électeurs sont pour la plupart des jeunes dont la tranche d’âge varie entre 16 et 20 ans. Outre cette tranche qui constitue la majorité de la population kinoise, s’ajoutent ceux qui ne s’étaient pas enrôlés en 2006 et ceux qui ont perdu leurs cartes d’électeur. Toutes ces catégories mises ensemble justifient l’affluence des gens devant les bureaux de révision du fichier électoral. Dorian KISIMBA

Des files d’attente toujours perceptibles dans des centres d’inscription
Sous un soleil de plomb, à l’entrée de l’Athénée de la Gombe, il y a un monde fou. Des hommes, femmes, majeurs ou électeurs potentiels sont devant le centre d’inscription en queue de cheval, chacun attendant son tour pour être enrôlé. Tous ont en main qui une attestation de perte de pièce, qui un passeport, ...
L’agent de l’ordre est juste devant la porte d’entrée du centre d’inscription et, par la fênetre, on observe plusieurs personnes avec leurs procès-verbaux ou attestations de perte de pièces en main se bousculant pour obtenir le macaron. Entretemps, dans la grande salle d’identification, il fait beau et frais. Les agents du centre sont soit devant les ordinateurs pour la saisie et l’impression de la carte, soit occupés à toute autre tâche en rapport avec la révision du fichier électoral.
Ensuite, le président du centre d’inscription signe les cartes d’électeur. On le voit également en train de calmer les impatients. Dans l’enceinte même du centre d’inscription, une partie de la population, assise par terre et profitant de l’ombrage des branches d’arbres, attend impatiemment son tour pour l’identification.
On espère qu’avec ce monde devant le centre d’inscription, la CEI ne va pas clôturer le 20 août comme prévu. Peut-elle prolonger l’opération encore une fois, de quelques jours? A titre de rappel, c’est depuis le 7 juin 2009 qu’a débuté l’opération de la révision du fichier électoral à Kinshasa pour une période de trois mois. Mais, face à l’engouement devant les centres d’incription, la CEI avait prolongé cette opération pendant deux semaines. Malheureusement, à la veille de cette date de clôture, il y a encore du monde devant les centres d’inscription. Que fera la CEI? La question reste posée.


Autres articles


  1. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  2. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  3. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  4. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  5. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  6. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  7. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  8. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  9. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  10. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  11. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  12. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  13. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)
  14. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  15. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  16. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  17. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  18. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  19. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  20. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  21. Messe d'inauguration de l'episcopat de Monseigneur Fridolin Ambongo (26 novembre 2018)
  22. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  23. La CENI confirme le début de la campagne électorale à minuit (21 novembre 2018)
  24. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  25. La CENI réaffirme « la tenue irréversible » des élections le 23 décembre (20 novembre 2018)
  26. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  27. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  28. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  29. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  30. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.