Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Jacques Djoli : « Les élections se déroulent globalement de manière satisfaisante »

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 28 novembre 2011
Jacques Djoli, vice-président de la CENI
Jacques Djoli| Agrandir
Faisant le bilan des élections présidentielle et législatives du 28 novembre en RDC à la mi-journée, le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Jacques Djoli a déclaré à Radio Okapi que « les élections se déroulent globalement de manière satisfaisante » malgré « quelques incidents malheureux consécutifs à la planification du déploiement ». Jacques Djoli a reconnu que le problème d’omission des noms s’est posé avec acuité dans de nombreux bureaux de vote.

Radio Okapi : Dans de nombreux endroits, les agents de la Ceni sont accusés de bourrage des urnes

Jacques Djoli : Non. Les problèmes de bourrage des urnes on entend ça depuis quelques jours. Nous félicitons d’abord la vigilance des uns et des autres. Très souvent, c’était soit un chef de centre qui se déplace avec un bulletin, et qui est attrapé comme un agent qui veut bourrer des urnes. On nous signale des incidents vérifiables. Nous avons des équipes et nous attendons les rapports de la police.

Mais globalement dans les 63.685 bureaux de vote, tout se passe bien sauf quelques cas d’énervement comme à Bongandanga où nous invitons la population à la patience. Le matériel est en train d’être déployé. Bongandanga va voter jusqu’à tard. Tous les problèmes soulignés doivent être résolus de manière pacifique. Ce qui est important, c’est l’intégrité de ce pays. La paix est fondamentale, le reste nous pourrons le régler par la voie de contentieux ou de médiation.

R.O : Que va-t-on faire dans les bureaux qui ont été ouverts en retard ?

J.D : Vous savez qu’avant-hier nous avons eu des difficultés pour joindre nos bureaux de la Tshangu [Circonscription électorale de Kinshasa] à cause des incidents au niveau du pont Matete. Nous avons commencé le déploiement hier. Et nous avons été surpris par une pluie que personne ne pouvait prévoir. Jusqu’à ce matin, il y avait des bureaux à N’djli et Masina où le déploiement n’avait pas eu lieu.

Nous avons pris de dispositions pour que les gens votent pendant 11 heures et que les choses se passent bien. Dans tous les cas, nous invitons les uns et les autres à privilégier la paix et le calme et à ne pas céder à la tentation de la violence. Les violences postélectorales sont difficilement maîtrisables. Nous n’en avons pas besoin. Nous devons trouver des solutions pour qu’on puisse tous exprimer notre droit fondamental qui consiste à élire nos dirigeants librement.

R.O : Que vont devenir les nombreuses personnes dont les noms ont été omis des listes électorales ?

JD : Nos agents ont été instruits que sur les cartes de nos concitoyens est prévu un code du site de vote. Il faut qu’ils donnent à tout celui qui a une carte l’occasion de voter. Il ne faut pas garder trop de personnes dehors. Conformément à l’article 4 des mesures d’exécution de la loi électorale, tout ce monde doit voter.

Sur certains bulletins, les photos ne correspondent pas aux numéros de candidats

Nous avons essayé pendant longtemps d’appeler les uns et les autres à faire des corrections. Nous pensons que ce sont des erreurs techniques et matérielles qui ne peuvent pas compromettre la crédibilité des élections. Ca lèse les candidats, mais il faut prendre les dispositions lorsque la Ceni appelle les candidats pour qu’ils viennent arranger leurs éléments. Il faut dire que ce n’est pas facile de gérer plus de 18.500 candidatures. Mais tout cela fait partie de nos records.


Autres articles


  1. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  2. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  3. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  4. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  5. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  6. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  7. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  8. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  9. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  10. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  12. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  13. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  14. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  15. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  16. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  17. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  18. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  19. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  20. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  21. Kinshasa : la Police libère les manifestants contre l'invalidation du passeport semi biométrique (20 septembre 2017)
  22. Kinshasa : la police interpelle 30 personnes qui manifestaient contre l'invalidation du passeport semi biométrique (20 septembre 2017)
  23. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  24. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  25. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  26. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  27. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  28. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  29. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  30. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.