Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Ebola en RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU « gravement préoccupé par la flambée du virus »

Radio Okapi | Publié le 03 août 2019
Une vue de la salle de réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies alors que le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, s’adresse au Conseil sur la situation en République démocratique du Congo. Photo ONU/Evan Schneider
Une vue de la salle de réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies alors que le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, s'adresse au Conseil sur la situation en République démocratique du Congo. Photo ONU/Evan Schneider | Agrandir
Le Conseil de sécurité des Nations unies se déclare gravement préoccupé par la récente flambée du virus à Ebola en RDC. Dans une déclaration publiée vendredi 2 août, il propose une action rapide contre cette épidémie afin d’éviter sa propagation dans les pays voisins. L’expansion de cette maladie hors des frontières congolaises pourrait avoir des conséquences humanitaires graves, ajoute le Conseil de sécurité.

Les gouvernements et la société civile des pays touchés et des pays à risque devraient collaborer d’urgence avec les partenaires concernés, souligne le Conseil de sécurité de l’ONU. Cette collaboration permettrait de mieux se préparer dans la prévention pour détecter et traiter d’éventuels cas et mettre en place des stratégies vaccinales pour endiguer l’épidémie.

Le Conseil se déclare aussi gravement préoccupé par l’état global de la sécurité dans les zones touchées par l’épidémie d’Ebola en RDC. Il s’indigne notamment des attaques contre le personnel humanitaire et médical. Ces attaques compromettent gravement les actions et l’intervention d’urgence et facilite la propagation du virus en RDC et dans la région.

Ainsi, le Conseil de sécurité demande-t-il à tous les groupes armés de mettre immédiatement un terme aux hostilités.

Pour endiguer Ebola, le Conseil de sécurité propose également d’adopter une approche d’ensemble ancrée localement, en gagnant la confiance de la population. Il préconise une intervention qui devra s’inscrire dans la durée, et répondre aux besoins essentiels des populations.

Depuis la déclaration de l’épidémie d’Ebola dans le Nord-Kivu, plus de 2 600 cas ont été confirmés, avec 1 800 décès recensés.



TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2023 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.