Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe »

Radio Okapi - 11 juin 2020 19:00
Vital Kamerhe lors de sa declaration sollicitant du tribunal de le declarer non coupable et de l'acquitter par voies de consequences le 11 juin 2020
Vital Kamerhe lors de sa declaration sollicitant du tribunal de le declarer non coupable et de l'acquitter par voies de consequences le 11 juin 2020 | Agrandir
Vital Kamerhe, lors de sa prise de parole avant la clôture des plaidoiries ce jeudi 11 juin, a affirmé que les avocats de la République et le ministère public n’ont pas démontré les faits de détournement mis à sa charge.

« On n'est pas en train de faire le droit ici. On est en train de faire de la politique. Ce procès est politique. On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de monsieur Vital Kamerhe. Kamerhe est ici en prison, et se pose la question de savoir il est ici comment et pourquoi ? J’étais convaincu qu’aujourd’hui on va me présenter finalement les pièces pour dire M. Kamerhe sur les 57 millions USD, voici, preuve à l’appui, ce que vous avez reçu. On ne doit pas supposer. On doit présenter », a expliqué Vital Kamerhe.

Il fait remarquer qu’ils n’ont pas détourné avec M. Muhima l’argent destiné au dédouanement des maisons préfabriquées. Car ce dernier a remis toutes les pièces justificatives au comptable de la présidence.

« Ce n'est pas moi qui suis attaqué, mais c'est le Président de la république. Je me pose la question en ce qui concerne la corruption. Vous supposez qu’on m’a corrompu parce que Shangalume est mon cousin ? Le pénal est individuel. Shangalume est responsable, c’est un père de famille, il est présumé innocent. On l’a torturé pour qu’il cite mon nom, mais en vain », a argumenté le directeur de cabinet du Président Félix Tshisekedi.

Ne pas affirmer des choses qu’on ne maîtrise pas

« Depuis le début de cette procédure j'avais déjà senti. Je disais à ma femme que la messe est dite », a noté Vital Kamerhe. Il fait comprendre au ministère public qu’il a pris des raccourcis pour lui imputer des choses fausses.

« J'ai entendu des choses qui n'ont rien avoir avec le procès. Comment vous pouvez affirmer des choses que vous ne maîtrisez pas. J'ai amené toutes les preuves du compte commun que nous avons avec ma femme. J'ai pris un crédit. Ma femme a un immeuble évalué à plus de 4 millions USD. Elle a un autre immeuble à plus d'1 million enregistré sous le nom des enfants »,affirme Vital Kamerhe répondant aux avocats de la République qui ont annoncé au tribunal l’acquisition d’un immeuble par son épouse en France.

Il poursuit :

« Je ne vois pas comment venir expliquer des choses qui n'ont rien avoir avec le procès. J'ai financé la campagne de tous les députés de mon parti. J'ai vendu mes maisons à Kinshasa et à l'intérieur du pays. Je n'ai négocié aucun contrat dans les 57 millions mis en cause ici ».

Le tribunal a pris la cause en délibérée et va prononcer son jugement le 20 juin. Le ministère public a requis une peine maximale contre Vital Kamerhe, Samih Jammal et Jeannot Muhima.

Les prévenus ont clamé leur innocence. Le Tribunal s’est forgé une religion avant de rendre son jugement.


Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  3. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  4. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  5. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  6. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  7. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  9. Coronavirus en RDC : les confessions religieuses appellent tous les politiciens à la cohésion (19 mars 2020)
  10. Félix Tshisekedi annonce de nouvelles mesures contre le coronavirus (19 mars 2020)
  11. CENCO : « Les alliés semblent plus préoccupés par leur positionnement politique que par le service à rendre au Peuple » (2 mars 2020)
  12. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  13. « C'est pour promouvoir notre nouveau visage que je parcours le monde (Félix Tshisekedi) (13 décembre 2019)
  14. Felix Tshisekedi : « Je ne serai pas en paix tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées » (13 décembre 2019)
  15. Disparition d'un avion assurant la logistique présidentielle (10 octobre 2019)
  16. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  17. Félix Tshisekedi a nommé les membres du gouvernement (26 août 2019)
  18. AFROCAN : les Léopards de la RDC sacrés (28 juillet 2019)
  19. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  20. La dépouille d'Etienne Tshisekedi est arrivée à Kinshasa (30 mai 2019)
  21. Félix Tshisekedi nomme ses chefs de la maison civile et de la maison militaire et reconduit le chef d'Etat-major des FARDC (21 mai 2019)
  22. Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre (20 mai 2019)
  23. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  24. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  25. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  26. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  27. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  28. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  29. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  30. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.