Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Armes européennes à la police, l'europarlement demande des exlications

Article précédant | Suivant
MISNA - 27 septembre 2005 14:25

Le projet de remise d'armes au services secrets de la République Démocratique du Congo - où est en vigueur un embargo de l'Onu sur les armes - par le gouvernement belge de Wallonie et de revolvers d'occasion par Bruxelles à la police congolaise a fait l'objet d'une interrogation à la Commission européenne sur la légitimité de cette manSuvre. "Le transfert irresponsable d'armes alimente la violence armée, contribue à la violation des droits de l'Homme et du droit humanitaire, et menace le développement" lit-on dans le document présenté par la députée européenne Frieda Brepoels, dont la MISNA a eu une copie. L'interrogation demande si la remise d'armes par la Belgique constitue ou non une violation de l'embargo, imposé en 2003, et des lois communautaires. La Commission européenne a répondu que cette matière ne relevait pas de sa compétence exclusive et qu'il faillait interpeller le Conseil de sécurité et le Comité des Nations Unies chargé du monitorage de l'embargo. La Commission a ajouté que le programme de fourniture des armes s'insérait dans un plus vaste projet de formation d'un millier de policiers congolais. La surveillance de la remise des armes est pour l'instant une tâche qui revient à la mission Eupol, la police européenne envoyée à Kinshasa en mai 2005



TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.