Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Nord-kivu: les députes veulent des destitutions à la défense

MISNA - 12 décembre 2007

Le parlement du Congo "Nous voulons une motion de défiance vis-à-vis du ministre de la Défense, Chikez Diemu, du chef d'état-major des forces terrestres, le général Amisi Tango Fort, et du directeur général des migrations, Jean-Pierre Ondekane": au nom des députés du Nord-Kivu et du Sud-Kivu réunis en ce moment même au Palais du Peuple de Kinshasa, siège du Parlement, Jean-Bosco Bahirima, un élu du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) réfère à la MISNA les requêtes qui seront transmises dans les prochaines heures au président Joseph Kabila.

D'après les parlementaires de la zone nord-orientale, en particulier ceux du Nord-Kivu, théâtre depuis presque quatre mois d'un conflit entre les forces régulières (Fardc) et les insurgés fidèles au général dissident Laurent Nkunda, les dirigeants cités ci-dessus sont responsables du status-quo militaire actuel dans la région. "Responsables de la reprise de Mushake par les insurgés" ajoute Bahirima, précisant que peu après que la localité ait été prise par les Fardc il y a quelques jours, le général Tango Fort est arrivé promptement sur place depuis Kinshasa ; il aurait alors convoqué les chefs militaires locaux, ordonné le repli des véhicules militaires lourds sur Goma et le repli des soldats, fatigués, qui avaient pris part à la bataille. "Ainsi faisant, il a dégagé les positions et les hommes de Nkunda n'ont pas eu beaucoup de mal à s'emparer à nouveau de Mushake" ajoute le député. En ce qui concerne Ondekane, les députés lui reprochent de ne pas contrôler comme il le devrait les mouvements à la frontière avec le Rwanda, d'où l'on suppose que Nkunda recevrait un soutien.

Au président, le groupe de parlementaires demande de mettre fin à "l'imbroglio" qui caractérise le commandement des Fardc : "Ici tout le monde sait par exemple que le chef d'état-major général ne s'entend pas avec le chef d'état-major des forces terrestres. Il faut mettre de l'ordre" a poursuivi la même source. Les députés recommandent un renforcement du dispositif militaire dans la région, en particulier dans les zones de Lubero, Binzi, Busanza et Bukoma.

Sur le plan politique et diplomatique, ils réitèrent une suggestion déjà maintes fois proposée : "un dialogue inter-rwandais", qui aiderait certainement, selon eux, à mettre fin à l'instabilité qui règne depuis des années dans la région frontalière. Une région où sont présentes les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (Fdlr), groupe armé hutu rwandais accusé d'implication dans le génocide de 1994. Nkunda, un tutsi congolais, affirme lutter pour la protection des tutsis contre ces milices; ex-général des Fardc, Nkunda est sorti des rangs et a orchestré sa rébellion qui a dégénéré ces dernières semaines.

"Nous voudrions aussi inviter tous les dissidents rwandais, hutus et tutsis, à venir ici pour parler des problèmes de la région et tenter de trouver une solution" a conclu M. Bahirima. Le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, est présent à la réunion, envoyé par le président Kabila.


Autres articles


  1. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  2. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  3. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  4. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  5. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  6. Les FARDC se lancent à la traque de Musa Seka Baluku, actuel chef des ADF (16 janvier 2020)
  7. Les FARDC mettent en place des mécanismes solides pour consolider leurs victoires sur l'ennemi (ADF) (14 janvier 2020)
  8. Les bastions des ADF récupérés par les FARDC, foyers de transit et de formation (14 janvier 2020)
  9. 40 ADF tués dans les opérations militaires initiées par les FARDC (12 janvier 2020)
  10. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  11. Attaques des ADF à Beni : l'armée dit renforcer la protection des civils (17 décembre 2019)
  12. Nord-Kivu : 20 civils tués par les ADF à Ndombi (15 décembre 2019)
  13. Les FARDC reprennent le contrôle du camp Kazaroho jadis occupé par les ADF (15 décembre 2019)
  14. Beni : 6 morts après une nouvelle attaque des rebelles des ADF (14 décembre 2019)
  15. Felix Tshisekedi : « Je ne serai pas en paix tant que le Nord-Kivu et les autres provinces ne seront pas totalement pacifiées » (13 décembre 2019)
  16. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  17. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  18. Félix Tshisekedi nomme ses chefs de la maison civile et de la maison militaire et reconduit le chef d'Etat-major des FARDC (21 mai 2019)
  19. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  20. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  21. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  22. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  23. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  24. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  25. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  26. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  27. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  28. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  29. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  30. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.