Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les Fédérations de l'UDPS accusent : Valentin Mubake en rébellion contre Tshisekedi

La Prospérité - 8 février 2008

Valentin Mubake
Les Fédérations de l'UDPS/Kinshasa demandent à Tshisekedi et au Collège des Fondateurs de l'UDPS d'infliger une sanction sévère à Valentin Mubake, Willy Iliba et Madame Albertine Kilembe. Ceux-ci sont accusés de se rebeller contre la décision qui suspend les activités du Bureau du Comité National.
C'est l'histoire du pollueur pollué. Les Fédérations de l'UDPS viennent de dresser un réquisitoire très très sévère à l'égard de Valentin Mubake, un atypique président du Bureau du Comité National suspendu par l'inusable Etienne Tshisekedi wa Mulumba.
Pour les fédérations de l'UDPS/Kinshasa, rien à redire,Valentin Mubake est en rébellion contre l'éternel président national Etienne Tshisekedi. On reproche à Mubake et à d'autres membres du Comité National de continuer à engager le parti à l'intérieur et à l'extérieur. Une contradiction avec la décision de Tshisekedi selon laquelle ?? les Bureaux du Comité National et du Secrétariat National sont suspendus durant toute la période qui précède la ténue du Premier Congrès'' de l'UDPS. Mubake, Willy Iliba et Madame Albertine Kilembe auraient commis des actes et affiché des comportements et attitudes suicidaires. Les Fédérations exigent du Collège des Fondateurs et du Président National des sanctions voulues exemplaires à l'encontre des contrevenants. Au stade actuel, on attend voir comment les instances décisionnelles de l'UDPS vont réagir. Ceux qui connaissent Etienne Tshisekedi estiment qu'il restera de marbre par fidélité à ses habitudes. Un Tshisekedi qui préfère, rapporte-t-on, laisser pourrir la situation plutôt que de trancher en vitesse. Il ne tranchera pas jusqu'à ce que les enfants se bouffent. Lors de la cérémonie de clôture des travaux préparatoires du Premier Congrès du parti à Saint Dominique de Limete, en novembre 2007, les participants avaient infligé un véritable camouflet à Mubake. Celui-ci avait, semble-t-il, senti le coup tordu venir.
D'ailleurs, son absence très visible et remarquée à Saint Dominique avait fait perdre en conjecture plusieurs commentateurs.
Lesquels n'hésitaient pas d'évoquer une éventuelle exclusion du jusque-là président du Comité National de l'UDPS. La mesure, si elle était ou est prise, ne surprendrait personne. L'exclusion, mieux l'auto exclusion, est la règle à la 10ème Rue de Limete. Valentin Mubake, du temps qu'il fut encore tout puissant à l'UDPS, n'en fit pas exception. Des anciens cadres du parti : Jean-Baptiste Bomanza, Gaston Dyndo Zabondo, Firmin Nkama, et consorts, tous très connus dans l'organisation des marches anti CEI, en savent quelque chose. Ils passeront le reste de leur vie à maudire Valentin Mubake qu'ils considèrent comme un dirigeant n'ayant pas d'âme.
C'est ainsi qu'est pris qui croyait prendre.
Alfred Mwari
Lettre adressée aux combattants et combattantes des Fédérations de l'UDSP/Ville-Province de Kinshasa-R.D.Congo
Kinshasa, le 26 janvier 2008

Lettre adressée aux combattants et combattantes des Fédérations de l'UDSP/Ville-Province de Kinshasa-R.D.Congo

Objet : Gestion de l'Udps dans les Fédérations de la Ville-province de Kinshasa

Chers Combattantes et Combattants,

Formellement, nous tenons à vous informer que les personnes dont les noms repris ci-dessous, n'ont ni qualité ni mandat d'engager les Fédérations de la Ville-province de Kinshasa, à savoir : Funa, Lukunga, Mont-Amba et Tshangu ; car elles n'ont jamais été élues par les Assemblées Fédérales légalement établies et reconnues par la hiérarchie du Parti.
Il s'agit de :
1. Polyno LONGOMO (FUNA)
2. WANDJA (Lukunga)
3. Clément BEYA (Mont-Amba)
4. Raphaël KAPAMBU (Tshangu)

A cet effet, pour contourner toute distraction et toute confusion entretenues par des inciviques, des anarchistes et de tous ceux qui se sont écartés de la voie et de la ligne de conduite telles que tracées par l'UDPS et notre leader Etienne TSHISEKEDI, les Autorités Compétentes des Organes Exécutifs des Fédérations doivent au préalable en cas d'organisation d'une quelconque manifestation, tenir informer le Comité Organisateur du 1er Congrès, actuel Exécutif National du Parti.
Par ailleurs, nous rappelons à l'attention des Combattants que la préoccupation majeure actuelle du Parti et du Président National dont son retour au pays est imminent, demeure la matérialisation de la tenue effective du 1er Congrès. Ceci, impose donc à chacun de nous à suivre l'exemple du Président National du 17 novembre 2007, qui a publiquement et devant plusieurs organes de presse, procédé à l'achat de sa carte «spécial 1er Congrès» n°0000001 et donné également sa contribution financière très considérable.
Les Combattantes et Combattants encore fidèles à leur unique leader, Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA, doivent savoir que : N'est enregistré sur la liste des membres du Parti, que celui qui possède sa nouvelle carte présentement en vente dans toutes les Sections et autres milieux.
Tout autre message ou acte contraire doit être considéré comme du mensonge et de l'intoxication au service du pouvoir en place dont nous savons qu'il a tellement peur de voir l'UDPS, Parti du peuple, tenir son 1er Congrès dans le meilleur délai.
D'ailleurs, nous sommes réconfortés de l'enthousiasme constaté dans plusieurs forces politiques et sociales et dans toutes les Fédérations de l'UDPS à l'intérieur et à l'extérieur du pays, pour leur soutien sans réserve des travaux du 1er Congrès de notre Parti.
Cette Décision du Président national, Etienne TSHISEKEDI, qui était attendue depuis des nombreuses années par tous les cadres et Combattants de l'UDPS constitue à tous égards un événement politique et historique qui marquera l'histoire de l'UDPS et de la RD.Congo d'une pierre blanche, permettant à notre Parti de redéfinir ses objectifs fondamentaux et ses stratégies politiques adaptés au contexte politique national et international du moment.
C'est pourquoi, soutenir politiquement et financièrement les actions du Comité Organisateur du 1er Congrès (COC), constitue un acte de haute portée politique, salutaire pour notre Parti et notre peuple.
Saisissant cette opportunité, nous demandons au Collège des Fondateurs et au Président National qui nous lisent en copie, de bien vouloir infliger la sanction sévère à Messieurs Valentin MUBAKE, Willy ILIBA et à Madame Albertine Kilembe, respectivement Président, 1er et 2ème Vice-Président du Bureau du Comité National en suspension d'activités, du fait de leur rébellion ouverte et manifeste contre la Décision du Président National N°068/UDPS/PN/07 du 28 octobre 2007.
Pour rappel, cette décision stipule ce qui suit :

Art. 5 : Les Bureaux du Comité National et du Secrétaire National sont suspendus durant toute la période qui précède la tenue du Premier Congrès.

Art. 6 : les membres desdits Bureaux n'ont plus qualité d'engager le Parti et de parler en son nom tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays.
Et pourtant, il n'est un secret pour personne que contrairement aux membres du Bureau du Secrétariat National qui ont jusque là respecté cette Décision, ceux du Bureau du Comité National cités ci-haut se sont rebellés contre elle par des actes, comportements et attitudes suicidaires.

Bonne et heureuse année 2008.
Tenons bon, UDPS vaincra !

Alfred Mwari


Autres articles


  1. Etienne Tshisekedi inhumé (1 juin 2019)
  2. Etienne Tshisekedi : les acteurs politiques saluent « l'icône de la liberté et de la justice » (31 mai 2019)
  3. La dépouille d'Etienne Tshisekedi est arrivée à Kinshasa (30 mai 2019)
  4. Le corps d'Etienne Tshisekedi sera rapatrié le 30 mai et exposé au Stade des Martyrs (21 mai 2019)
  5. Félix Tshisekedi ordonne la suspension de l'installation des sénateurs et le report de l'élection des gouverneurs (18 mars 2019)
  6. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  7. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  8. L'UDPS se réjouit de la prolongation des sanctions de l'UE contre les personnalités congolaises (11 décembre 2018)
  9. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  10. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  11. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  12. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  13. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  14. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  15. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  16. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  17. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  18. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  19. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  20. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  21. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  22. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  23. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  24. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  25. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  26. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  27. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  28. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  29. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  30. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.