Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 20 septembre 2016
Des pneus brûlés par des manifestants sur une avenue à Kinshasa lors d'une manifestation de l'opposition à Kinshasa, le 19/09/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo.
Des pneus brûlés par des manifestants sur une avenue à Kinshasa lors d'une manifestation de l'opposition à Kinshasa, le 19/09/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo. | Agrandir
Plusieurs sièges des partis politiques de la Majorité présidentielle ont été incendiés lundi 19 septembre à Kinshasa, par des manifestants de l’opposition qui réclamaient la convocation du corps électoral pour le scrutin présidentiel. Mardi, c’était autour des sièges des partis de l’opposition UDPS, MLP, ECIDE et FONUS, a être incendiés mardi 20 septembre par des hommes armés, selon le secrétaire national de l’UDPS, Bruno Tshibala. « Aux environs de trois heures du matin, une cohorte des militaires armés jusqu’aux dents s’est attaquée à la permanence de l’UDPS. Nous déplorons des morts, des dégâts importants. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. Nous comptons saisir la justice internationale parce que les responsabilités doivent être établies. Il s’agit d’un acte prémédité, ces actes de banditisme, des violences et de barbarie du pouvoir », affirme Bruno Tshibala.

Les sièges du RCD, du PPRD, de l’ATD, de l’ARC et de la CNC ont été incendiés, lundi 19 septembre par les manifestants de l’opposition.

Azarias Ruberwa, président du RCD condamne l’attaque injuste de son siège. «Nous condamnons de la façon la plus ferme ces actes de vandalisme qui ont porté atteinte à nos droits. Le siège de notre parti a été incendié injustement. Nous en appelons à la justice pour que les auteurs de ces crimes soient repérés et jugés», indique Azarias RUberwa. Le président du RCD rappelle que la paix acquise difficilement ne peut pas être bravée et lance un appel au calme. «Je lance un appel à tout le monde, de gauche et de droite. Je pense qu’il n’y a pas meilleure façon de régler les problèmes de la nation que d’aller sur le chemin de la paix et du dialogue», recommande Azarias Ruberwa.


Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  3. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  4. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  5. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  6. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  7. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  8. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  9. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  10. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  11. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  12. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  13. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  14. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  15. Martin Fayulu : « Le peuple a besoin des leaders qui vont l'amener au développement » (12 novembre 2018)
  16. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  17. Des candidats de l'opposition demandent la radiation d'Emmanuel Ramazani de la course (7 novembre 2018)
  18. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  19. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  20. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  21. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  22. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  23. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  24. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  25. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  26. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  27. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  28. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  29. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  30. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.