Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Goma : ville moitié paralysée, 34 morts et plus d'une centaine de blessés, dernier bilan provisoire du crash

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 16 avril 2008

La ville est restée à moitié paralysée ce mercredi, 24 heures après la tragédie aérienne de mardi après-midi. A ce jour, le bilan fait état d'au moins 34 morts et plus d'une centaine de blessés comptabilisés dans les chambres mortuaires des principales institutions sanitaires de la place, rapporte radiookapi.net
©Radio Okapi

La ville est restée à moitié paralysée ce mercredi, 24 heures après la tragédie aérienne de mardi après-midi. A ce jour, le bilan fait état d'au moins 34 morts et plus d'une centaine de blessés comptabilisés dans les chambres mortuaires des principales institutions sanitaires de la place, rapporte radiookapi.net

Ce bilan est consécutif au résultat de rapports venus de l'hôpital « Heal Africa », de l'hôpital général de référence de Goma ainsi que de l'hôpital indien de la Monuc. Mais ce bilan pourrait évoluer avec l'avancement des recherches.

Les victimes devraient être enterrées dans les heures qui suivent, selon le service provincial du protocole d'Etat. D'où la présence à Goma depuis ce mercredi après-midi, d'une délégation des parlementaires nationaux conduite par le Président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, et celle du gouvernement de la République, conduite par le ministre d'Etat de l'intérieur, Denis Kalume. Ils ont déclaré apporter également de l'assistance aux familles des victimes.

Dans l'ensemble, Goma a donc connu ce mercredi une vie au ralenti. Et pour cause: c'est le haut lieu du business de la ville qui a été frappé de plein fouet par le crash. L'avenue du 20 mai concentre en effet près ds ¾ des activités commerciales de Goma. Mais, pour des raisons sécuritaires, tout le secteur de ce quartier est resté bouclé par les forces de l'ordre. Ce qui n'a permis ni aux commerçants ni à leurs clients d'accéder à leurs lieux de travail. D'autre part, de nombreux habitants de la ville ont passé la journée à parcourir des institutions de la santé, dans l'espoir de retrouver un membre de famille porté disparu.

Sur le lieu du crash pendant ce temps, les recherches se sont poursuivies en vue de retrouver d'éventuels corps des victimes du crash. Cette fois-ci, ce sont les tracteurs qui ont été mis à contribution.


Autres articles


  1. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  2. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  3. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  4. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  5. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  6. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  7. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  8. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  9. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  10. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  11. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  12. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  13. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  14. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  15. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  16. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  17. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  18. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  19. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  20. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  21. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  22. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  23. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  24. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  25. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  26. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  27. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  28. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  29. Vital Kamerhe exige «un calendrier qui donne toutes les étapes des élections jusqu'à 2016» (21 juin 2014)
  30. Elections : le recensement, « une astuce » pour jouer à la prolongation, estime Vital Kamerhe (31 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.