Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'Assemblée nationale exige du gouvernement des explications valables sur le retard du démarrage effectif des 5 chantiers

Article précédant | Suivant
L' Avenir - 22 octobre 2008
Joseph Kabila

Au cours de plénière d’hier mardi 21 octobre, la chambre basse du Parlement congolais exige au gouvernement congolais de venir lui fournir les explications sur le retard connu pour le démarrage effectif des travaux sur les cinq chantiers de la République démocratique du Congo.

Selon le président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, Il doit y avoir un problème. Car, depuis que le Chef de l’Etat a procédé au lancement des travaux sur le terrain, il n’y a plus de poursuite des travaux. Il a fait cette observation à la suite de la motion incidentielle, faite par l’honorable Clément Kanku sur la présence des expatriés chinois dans certains secteurs d’activités économiques réservés exclusivement aux nationaux congolais. " Même si nous saluons la volonté du gouvernement à matérialiser les cinq chantiers du Chef de l’Etat à travers les différentes conventions, ce qui est le souhait le plus noble de tout congolais patriote, mais cela n’empêche que nous émettions quelques réserves sur les conséquences découlant de cette forme de collaboration ", a-t-il souligné dans sa motion. Pour cet élu national, si cette convention avec les partenaires chinois connaît aujourd’hui une déviation dans sa mission, c’est parce que les gardes fous n’ont pas été bien ficelés et qu’il a l’impression que tout se fait en dehors de la réglementation.

Pendant qu’on attend les partenaires chinois dans les différents chantiers déjà lancés par le Chef de l’Etat à travers le pays, les congolais sont inquiets de constater la présence des chinois dans le petit commerce. Ils pratiquent, précise l’honorable, une concurrence déloyale, tout étant à la fois importateur, grossiste, semi-grossiste et détaillant sans que le gouvernement ne s’en émeuve. Conséquence de cette situation, les congolais et congolaises qui ont du mal à nouer les deux bouts du mois en se débrouillant dans le petit commerce se voient aujourd’hui asphyxier par cette incursion. C’est ici l’occasion de se poser la question sur l’encadrement des différentes conventions et des mesures prises par le gouvernement pour éviter tout dérapage, du genre fraudes douanières au nom des cinq chantiers ", a-t-il souligné.

Destruction de l’Utexafrica

Poursuivant sa motion, le député a fait état de la disparition des usines textiles congolaises au profit des textiles chinois. Il a cité le cas de l’Utexafrica. " Celle-ci a été avalée à la suite d’un contrat signé avec une firme chinoise. La conséquence, dit-il, c’est la disparition complète de ce fleuron national du textile parce que les nouveaux propriétaires se sont reconvertis dans l’immobilier au grand dam des congolais qui ont assisté impuissamment à cette liquidation qui envoya au chômage des centaines d’employés qui pour la plupart ont passé leur vie dans cette entreprise ", indique-t-il dans sa motion. Il est de même dans le domaine médical, éclaire-il, les congolais assistent à une nouvelle percée des produits chinois vendus dans la rue et dans les officines échappant à tout contrôle, exposant ainsi la population congolaise. Au regard de cette situation, l’honorable Kanku demande au futur gouvernement de s’engager dans une véritable promotion des initiatives locales, de définir clairement les secteurs d’activités économiques réservés aux nationaux et ceux mis en compétition avec les étrangers.


Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  4. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  5. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  6. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  7. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  8. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  10. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  11. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  12. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  13. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  14. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  15. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  16. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  17. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  18. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  19. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  20. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  21. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  22. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  23. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  24. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  25. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  26. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  27. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  28. Vital Kamerhe exige «un calendrier qui donne toutes les étapes des élections jusqu'à 2016» (21 juin 2014)
  29. Elections : le recensement, « une astuce » pour jouer à la prolongation, estime Vital Kamerhe (31 mai 2014)
  30. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.