Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La justice demande la levée de l'immunité des députés accusés de corruption

Le Potentiel - 5 janvier 2009
Parlement congolais

Le Procureur général de la République a demandé au Bureau de l’Assemblée nationale la levée de l’immunité de treize députés soupçonnés de corruption. Cela, pour permettre à la justice de vérifier la matérialité des faits retenus à leur charge.

Les treize députés de l’AMP, à l’exception de Jean-Pierre Lisanga Bonganga seraient accusés d’avoir touché des pots-de-vin auprès de l’Adg de la DGI pour minorer des «recettes additionnelles» de cette régie financière pour l’exercice budgétaire 2009, selon un rapport d’un «comité des sages» de la Chambre basse du Parlement.

Estimées initialement à 46 milliards de Francs congolais (78 millions de dollars), ces recettes avaient été revues à la baisse et estimées à 11 milliards FC (18 millions de dollars), soit un manque-à-gagner de 35 milliards FC (60 millions de dollars), selon les chiffres, révélés lors du débat parlementaire retransmise en différé à la RTNC.

Le président de l’Assemblée, Vital Kamerhe, a assuré qu’ «il n’y aura pas d’interférences politiques dans la procédure judiciaire et la levée des immunités de ces députés suivra la procédure légale ».

DES REACTIONS

Lors de son intervention à la radio onusienne, Vital Kamerhe a indiqué que c’est d’abord l’Assemblée nationale qui s’est réunie en séance plénière pour décider, à la suite de l’examen des rapports du comité des sages, de déférer 12 députés et non 13 selon le parquet général.

C’est pourquoi, le Règlement intérieur de son institution estime que cette question délicate devrait suivre une procédure par la mise en place d’une Commission spéciale qui va entendre, et les députés incriminés, et le procureur général, avant de se prononcer sur la levée de l’immunité des députés soupçonnés.

Avant de préciser que la procédure va être enclenchée à la demande de la plénière. Et d’ajouter : : « C’est inévitable puisque le procureur nous a déjà écrit. Il appartiendra donc à la plénière souveraine de prendre la dernière décision ».

Parmi ces députés figure Jean Bosco Barahima, président de la cellule. Il est accusé d’avoir voulu rabattre les recettes additionnelles de la DGI. On lui reproche aussi le fait d’avoir remis 1.000 $US à certains députés du sous-groupe. Des allégations que l’accusé récuse. Les députés cités sont : Jules Mugiraneza, Pasi za Pamba, Mambu Mbumi, Kalumi Mbalo, Buhunda Baroki et Kashidi Asumani. Ils ont reconnu avoir reçu ce montant, mais à titre de prime habituelle et non d’une quelconque corruption.Par contre, Mpungwe Mitshika, Modue Molengomo, Mukeba Tshikala et Willy Ntumba déclarent n’avoir pas perçu cet argent.

Dans ce rapport, le 12ième député incriminé est Lisanga Bonganga. Son nom tombe comme un cheveu dans la soupe. Selon des investigations de la Commission des sages, ce député ne fait pas partie de la cellule de travail. Seulement, il est cité par Barahima.

Seul Bulambo Kilisho qui a dénoncé l’affaire est exempté. Mais, il demeure témoin.


Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  10. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  11. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  12. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  13. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  14. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  15. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  16. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  17. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  18. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  19. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  20. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  21. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  22. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  23. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  24. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  25. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  26. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  27. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  28. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  29. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  30. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.