Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Accusé, Vital Kamerhe rétablit la vérité

Article précédant | Suivant
Forum des As - 22 janvier 2009
Vital Kamerhe

L’heure était grave hier en fin d’après-midi au siège du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Le quartier général du parti présidentiel a accueilli tout ce qu’il compte de cadres, non seulement de ses structures nationales, mais surtout les députés et sénateurs ainsi que d’autres mandataires publics et même des membres du gouvernement. Tous répondaient, en fait, à l’invitation leur lancée par le Secrétaire général du Parti, Evariste Boshab, pour examiner ensemble la situation de tension qui est subitement montée à travers le pays à la suite de l’annonce de l’entrée des troupes rwandaises au Nord Kivu dans le cadre de l’opération de traque des FDLR suivant l’accord passé début décembre dernier entre la RDC et le Rwanda. La tension, particulièrement au niveau des cadres, se justifiait par le fait qu’en lieu et place de quelques officiers rwandais de renseignements qui devaient participer comme observateurs à cette opération, ce sont des colonnes entières de militaires rwandais que les médias occidentaux ont montrés entrant sur le territoire congolais.
Dans la foulée, une certaine tension couvait autour de l’intervention, le même mercredi, de Vital Kamerhe, Président de l’Assemblée nationale, sur les médias. Profitant de la réunion extraordinaire de concertation convoquée par le Secrétaire général du PPRD sur la situation qui prévaut à l’Est, Vital Kamerhe a voulu tirer la question au clair et préciser sa pensée. Selon ses propres dires et suivant l’introduction faite à ce sujet par Boshab, il lui aurait été reproché de s’être, dans ses déclarations, désolidarisé de l’action gouvernementale et d’avoir trahi le devoir de cohésion et de solidarité.
Après avoir fait réécouter à l’assistance son interview accordée à Radio Okapi et dont le contenu est en contradiction avec les reproches qui lui ont été faites, Vital Kamerhe a rassuré ses pairs du parti de sa fidélité, sa loyauté et son indéfectible attachement aux visions du parti et à l’action de son initiateur. « Je ne serai jamais un Ngbanda qui, après avoir servi Mobutu, a trahi sa mémoire en publiant un livre contre lui », a-t-il confié en substance. Après avoir rappelé qu’il avait pris le temps préalable de consulter la haute hiérarchie sur ce qui se préparait et était surpris de suivre, comme tout le monde, l’entrée des troupes rwandaises contrairement aux informations qui lui avaient été fournies, il a convié chacune et chacun à cultiver l’esprit de vérité, d’amour mutuel et de cohésion. Kamerhe s’est félicité, par ailleurs, de l’identité de vues qui s’est dégagée de ses propos à la presse et des différentes interventions des membres du parti.
Faisant la synthèse de toutes ces interventions, le Secrétaire général Boshab a remercié ses camarades membres du parti pour leurs apports en informations et en suggestions. Il leur a garanti d’élaborer un document ad hoc à soumettre, toutes affaires cessantes, à l’appréciation du Gouvernement pour dispositions utiles.
Boshab s’est donc engagé à signifier au gouvernement le désappointement des élus du peuple devant le fait accompli et à recommander la mise en place de mesures efficaces d’encadrement de l’opération pour épargner les populations d’éventuels débordements et dans le but d’apaiser les inquiétudes de la population. Pour ce faire, il a retenu la recommandation de déléguer des missions de députés, préalablement informés, auprès de la base pour apporter tous les apaisements nécessaires.
Tout en s’engageant aussi à mettre sur pied une commissions spéciale chargée d’approfondir la question, il a terminé par inviter ses collègues à assumer la situation et soutenir l’action du Gouvernement. Dans cet ordre d’idées, il leur a demandé de faire confiance au Chef de l’Etat, initiateur du parti et commandant suprême des forces armées qui, par le passé, a su démontrer la justesse de ses initiatives pour la paix.


Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  4. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  5. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  6. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  7. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  8. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  10. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  11. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  12. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  13. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  14. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  15. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  16. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  17. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  18. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  19. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  20. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  21. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  22. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  23. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  24. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  25. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  26. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  27. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  28. Vital Kamerhe exige «un calendrier qui donne toutes les étapes des élections jusqu'à 2016» (21 juin 2014)
  29. Elections : le recensement, « une astuce » pour jouer à la prolongation, estime Vital Kamerhe (31 mai 2014)
  30. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.