Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Vital Kamerhe fait de la résistance

Article précédant | Suivant
RFI - 16 mars 2009
Vital Kamerhe

La rentrée parlementaire est tendue, ce début de semaine, à Kinshasa. Les députés de la majorité réclament la démission du président de l'Assemblée. Ils reprochent à Vital Kamerhe ses critiques contre la participation du Rwanda à une opération contre les rebelles hutus rwandais FDLR, le mois dernier, dans l'est du Congo. Mais le patron de l'Assemblée nationale n'entend pas lâcher prise.

En dépit des pressions exercées sur lui par sa famille politique et par le chef de l’Etat, le président de l’Assemblée nationale a ouvert, ce lundi, la session parlementaire de mars.

Il était seul à la tribune, tous les autres membres du bureau ayant démissionné avant cette rentrée. Kamerhe a tout de même réussi à rassembler trois cent députés : l’ensemble des députés de l’opposition, auxquels se sont ajoutés près d’une centaine appartenant à la majorité.

Dans son discours, le président de l’Assemblée nationale a promis sans donner de date de convoquer incessamment la conférence des présidents des groupes parlementaires.  « Une réunion au cours de laquelle, a-t-il dit, sera posé le problème de sa démission qui est exigée par l’AMP (l'Alliance de la majorité présidentielle) et par le président Kabila ». « On ne peut pas jeter le discrédit sur les députés, tout simplement parce qu’ils ont exercé une prérogative qui leur est reconnue constitutionnellement », a également expliqué le président de l’Assemblée nationale.

Soutien de députés «kabilistes»

Kamerhe a été fortement applaudi par le public, composé essentiellement des fonctionnaires du Parlement, les seuls autorisés - en dehors des députés – à assister à la cérémonie d’ouverture de la session parlementaire.

La veille, il avait passé toute la journée au Palais du peuple, mettant la dernière main aux préparatifs de cette séance cruciale. Il est resté sourd aux pressions de sa famille politique, y compris celle du chef de l’Etat, qui exige sa démission.

Aucun des nombreux émissaires envoyés auprès du président de l’Assemblée nationale n’est parvenu à le convaincre : « Je veux bien démissionner mais cela doit se faire dans le respect des textes », n’a cessé d’expliquer Kamerhe.

L’Alliance de la majorité présidentielle (AMP) a demandé à ses membres de boycotter cette cérémonie, d’où l’étonnement des députés de l’opposition. Jean-Lucien Bussa du Mouvement de libération du Congo (MLC) : « La déchéance ne peut être obtenue que lorsqu’une plénière est convoquée. En ce qui nous concerne, explique l'opposant, en tant que députés de l’opposition, nous nous étonnons d’une majorité au pouvoir qui refuse de participer au jeu démocratique. Mais en même temps, nous sommes en train de craindre une espèce de dérive présidentialiste et même dictatoriale qui s’annonce à l’horizon ».

Au sein de la mouvance présidentielle, certains députés pensent la même chose que l’opposition. Justin Bitakwira demande ainsi au chef de l’Etat de reconsidérer sa position : « Si le chef de l’Etat veut encore qu’il soit le chef de l’Etat, que tout le monde a vanté, en qui chacun a confiance, qu’il suive nos propos, qu’il suive nos convictions ; dans le cas contraire, je considère qu’il est un chef de l’Etat perdu »...

Certains journaux de Kinshasa affirment qu’il s’agit d’un conflit d’intérêt dans la cour du président Kabila.


Autres articles


  1. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  2. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  3. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  4. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  5. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  6. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  7. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  8. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  10. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  11. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  12. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  13. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  14. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  15. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  16. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  17. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  18. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  19. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  20. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  21. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  22. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  23. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  24. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  25. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  26. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  27. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  28. Vital Kamerhe exige «un calendrier qui donne toutes les étapes des élections jusqu'à 2016» (21 juin 2014)
  29. Elections : le recensement, « une astuce » pour jouer à la prolongation, estime Vital Kamerhe (31 mai 2014)
  30. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.