Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Nzanga Mobutu a quitté la radio de Gbadolite où il était retenu

Article précédant | Suivant
Monuc/AFP - 27 octobre 2006 10:26

KINSHASA, 27 oct 2006 (AFP) - Nzanga Mobutu, allié du président de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila, a quitté vendredi matin la radio de Gbadolite (nord-ouest) où il était retenu depuis la veille, a-t-on appris auprès de la Mission de l'ONU en RDC (Monuc).

"Nzanga Mobutu a été libéré" peu avant 06H30 GMT. "Il est à l'aéroport de Gbadolite, pour rallier Kinshasa", a déclaré le bureau de la Monuc à Mbandaka, capitale de l'Equateur, où se trouve Gbadolite.

La sortie de M. Mobutu de la radio s'est déroulée sans incident, a précisé la Monuc, assurant que la ville était calme.

Le commandant des forces terrestres des FARDC (Forces armées de RDC), le général-major Gabriel Amisi, a confirmé à l'AFP le départ de M. Mobutu de la radio et précisé que les troupes du vice-président Jean-Pierre Bemba - adversaire de M. Kabila au second tour de la présidentielle dimanche - qui encerclaient la radio, avaient quitté les lieux.
"Il est dans l'avion, il part pour Kinshasa. Les gens de Bemba sont rentrés dans leurs casernements", a déclaré à l'AFP le général Amisi, qui se trouve à Gbadolite. "Il n'y a plus de problèmes", a-t-il ajouté.

Le général Amisi a annoncé la mise en place d'une commission d'enquête sur ces incidents qui ont fait au moins quatre morts et un blessé jeudi, assurant que les "provocateurs" seraient traduits en justice.

Selon des sources concordantes, un élément des troupes de M. Bemba et trois policiers ont été tués dans des tirs jeudi après-midi quand M. Mobutu est entré, en compagnie d'éléments armés et dans des circonstances peu claires, à Radio Liberté, propriété de M. Bemba, déclenchant une intervention des éléments de ce dernier et de la police.

Un membre de la sécurité de Nzanga Mobutu, fils de l'ex-dictateur zaïrois Mobutu Sese Seko, a également été blessé, selon les mêmes sources.

Philippe Albert Mobutu, contacté par l'AFP, a indiqué que son frère s'était rendu à Radio Liberté pour démentir des informations diffusées à son sujet sur ses ondes.

De son côté, le directeur de cabinet de M. Bemba, Fidèle Babala, a accusé M. Mobutu d'avoir investi la radio avec un "commando armé" et d'avoir tiré sur des journalistes, dans une déclaration à l'AFP.

Après un échange de tirs, les éléments de M. Bemba avaient encerclé la radio et empêché Nzanga Mobutu de quitter les lieux. Des négociations pour permettre la sortie de M. Mobutu avaient été entamées en fin d'après-midi.

Gbadolite est à la fois le fief de la famille Mobutu et une des places fortes de l'ex-rébellion de M. Bemba, qui a contrôlé la province d'Equateur pendant la dernière guerre sur le sol congolais (1998-2003)


Autres articles


  1. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  2. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  3. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  4. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  5. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  6. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  8. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  10. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  11. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  12. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  13. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  14. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  15. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  16. Nouveau massacre à Djugu : 30 morts (2 mars 2018)
  17. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  18. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  19. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  20. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  21. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  22. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  23. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  24. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  25. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  26. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  27. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  28. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  29. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  30. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.