Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle

Radio Okapi - 9 novembre 2018 19:00
Alt Fr
Jean-Pierre Bemba, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Moise Katumbi, Adolphe Muzito en réunion le 12/09/2018 à Bruxelles.
L’opposition congolaise se réunit, vendredi 9 novembre à Genève (Suisse), afin de tenter de trouver un candidat commun qui la représentera à la présidentielle du 23 décembre prochain. Plusieurs sources annoncent la participation à cette rencontre des candidats recalés à cette élection comme Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Adolphe Muzito.

Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Freddy Matungulu et Felix Tshisekedi, encore en lice, devront aussi prendre part à cette réunion.

Dans un tweet datant du mercredi 7 novembre, l’opposant Olivier Kamitatu, porte-parole de Moïse Katumbi, parle « d’un atterrissage en douceur pour l’opposition dès ce vendredi 9 novembre ».

« Le temps d’un stop de 48 heures pour une candidature et un programme commun avant de mettre le cap sur les élections », écrit-il.

« PNC aux portes, armement des toboggans, vérification de la porte opposée » !

Vendredi 09/11 à Genève, l’opposition entame un atterrissage en douceur !

Le temps d’un stop de 48 heures pour une candidature & un programme communs avant de mettre le cap sur les élections ! pic.twitter.com/8ZjXw6bTNs

— Olivier Kamitatu Etsu (@OlivierKamitatu) 7 novembre 2018

De son côté, le Front Commun pour le Congo (FCC) estime qu’il est totalement focalisé sur les élections.

Cette plateforme politique qui soutient la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary, pense que la réunion de l’opposition à Genève est une cuisine interne de ce regroupement politique.

Qu’importe le nom que l’opposition présentera, cela n’inspire rien du tout au FCC qui ne changera aucunement ses stratégies, affirme Lambert Mende, qui dirige la cellule de communication de l’équipe de campagne d’Emmanuel Ramazani.


Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  10. Martin Fayulu : « On a l'impression que le projet de la balkanisation s'est accéléré » (13 janvier 2020)
  11. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  12. Moise Katumbi crée son parti politique, « Ensemble pour la République » (19 décembre 2019)
  13. Au cours d'un meeting à Kisangani, Jean-Pierre Bemba appelle à l'unité pour relever le défi du développement (12 octobre 2019)
  14. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  15. Martin Fayulu : « Le gouvernement Ilunkamba est un affront au peuple congolais » (27 août 2019)
  16. La coalition Lamuka « préoccupée » par la détérioration de la situation du peuple congolais (30 juillet 2019)
  17. Alexis Thambwe élu président du Sénat (27 juillet 2019)
  18. Joseph Mukumadi élu gouverneur du Sankuru (20 juillet 2019)
  19. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  20. Moïse Katumbi de retour à Lubumbashi après trois ans d'exil (20 mai 2019)
  21. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  22. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  23. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  24. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  25. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  26. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  27. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  28. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  29. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  30. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.