Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Condamnation à la peine capitale de l'assassin des deux agents de la CEI

Article précédant | Suivant


©  Richard Pituwa/IRIN

Le sergent Innocent Mamale (en T-shirt orange), après sa condamnation par le tribunal militaire de Bunia.

BUNIA,, le 31 octobre (IRIN) - Un tribunal militaire du district de l'Ituri (nord-est) de la République démocratique du Congo (RDC) a condamné à mort mardi le soldat responsable de l'assassinat de deux agents de la Commission électorale indépendante (CEI).

Le sergent Innocent Mamale avait ouvert le feu et tué deux agents du bureau de liaison de la CEI à Fataki, une localité située à 90 kilomètres de Bunia, la principale ville de l'Ituri.

« En outre, il [Mamale] devra verser à chaque famille des victimes, et au titre des dommages et intérêts, l'équivalent en franc congolais de 30 000 dollars américains », a déclaré le Major Innocent Mayembe, Président du tribunal militaire.

Le tribunal a également condamné Mamale à trois années d'emprisonnement pour abandon de poste et à payer une amende de 15 000 francs congolais.

Le sergent Mamale avait ouvert le feu sur cinq agents du bureau de la CEI à Fataki.

« Il m'a semblé que quelqu'un sortait du bureau de vote alors j'ai ouvert le feu », a déclaré le sergent Mamale devant la Cour. « Je ne sais pas ce qui m'est arrivé, mais c'est la première fois de ma vie& »

Selon d'autres sources, huit autres agents ont été blesses au cours de cet incident.

Les agents tués habitaient Fataki. Une des victimes était originaire d'une région contrôlée par les miliciens de Peter Karim, l'ancien leader du Front des Nationalistes Intégrationnistes (FNI) nommé récemment colonel dans l'armée régulière de la RDC.

Pour venger les victimes, la population a saccagé et brûlé les centres de vote de Fataki.

« Trente sept bureaux sur les 85 bureaux de votes installés à Fataki ont été saccagés », a affirmé John Ukunya, le chef du bureau de la CEI à Bunia.

Selon le député Bura Pulunyo du Territoire de Djugu, une demande a été adressée à la CEI pour reprendre les votes à Fataki. Cependant, la CEI, qui est le seul organe habilité à se prononcer sur cette éventualité, n'a pas encore donné suite à cette requête.

Après le vote de dimanche dernier, le décompte des voix se poursuit.

L'organisation des élections en Ituri représentait un défi particulier pour le gouvernement étant donné que la région est considérée comme une zone militaire active depuis 1999.

Avec une superficie de 65 000 kilomètres carrés, le district a compté à une époque jusqu'à sept chefs de milices, dont Thomas Lubanga, le leader de l'Union des patriotes congolais, arrêté par la Cour internationale de justice de la Haye, aux Pays-Bas, et Kahwa Panga Mandro du Parti pour l'Unité et la Sauvegarde de l'Intégrité congolaise, emprisonné à Bunia.

Selon les estimations de la Mission des Nations unies en RDC (Monuc), du Fonds des Nations unis pour l'enfance (Unicef) et des milices, au moins 15 000 miliciens ont été désarmés en RDC depuis avril 2004.

En juin dernier, malgré la présence de milices dans la région et à un mois du premier tour de l'élection présidentielle, le gouvernement a nommé le général Mbuayama Nsiona commandant de la région de l'Ituri avec pour mission de sécuriser le district avant les élections. Six brigades militaires ont également été déployées pour cette mission.

Et pourtant le FNI, la milice de Karim, est toujours active dans la région de Nioka, à 120 kilomètres au nord-est de Bunia, ainsi que celles de Matthieu Ngujolo, le leader des Mouvements Révolutionnaires congolais et de Cobra Matata, chef de file des Fronts des Résistants Patriotiques en Ituri.


Autres articles


  1. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  2. Nouveau massacre à Djugu : 30 morts (2 mars 2018)
  3. Lisanga Bonganga appelle l'opposition à s'unir autour d'Etienne Tshisekedi (28 juillet 2016)
  4. RDC-Côte d'Ivoire: les réactions des Léopards (5 février 2015)
  5. Florent Ibenge publie la liste des 23 Léopards sélectionnés pour la Can 2015 (8 janvier 2015)
  6. Can 2015: Florent Ibenge publie la liste des 29 Léopards présélectionnés (29 décembre 2014)
  7. Léon Kengo désigné «Autorité morale» par l'Opposition Républicaine (17 février 2014)
  8. Une plate-forme politique accuse Joseph Kabila d'«innocenter» le Rwanda à l'Onu (30 septembre 2012)
  9. Les Léopards battent les Seychelles 3-0 en éliminatoires de la CAN 2013 (18 juin 2012)
  10. La CENI rappelle le PPRD à l'ordre, accusé de campagne électorale anticipée (20 septembre 2011)
  11. Présidentielle 2011: Etienne Tshisekedi dépose sa candidature (6 septembre 2011)
  12. Tshisekedi prend de vitesse Kengo et Kamerhe (31 août 2011)
  13. Tshisekedi à Kinshasa: une véritable démonstration de force (10 août 2011)
  14. Présidentielle 2011: les candidatures de l'opposition affluent (24 février 2011)
  15. L'Union sacrée pour l'alternance enregistre des adhérents (8 novembre 2010)
  16. CENI: l'AMP entretient le suspense (5 novembre 2010)
  17. Renvoi du budget 2010 au parlement : le chef de l'Etat rejoint l'opposition, estime JC Mvuemba (9 janvier 2010)
  18. Assemblée Nationale: motions de défiance contre Thambwe Mwamba et Lambert Mende à l'ordre du jour (21 mai 2009)
  19. Tous les résultats de l'élection du bureau de l'Assemblée nationale (20 avril 2009)
  20. Election du Bureau : les alliances vont trancher (15 avril 2009)
  21. Joseph Kabila choisit Evariste Boshab pour succéder à Kamerhe (13 avril 2009)
  22. Bureau de l'Assemblée Nationale: La mouture de l'AMP est là (9 avril 2009)
  23. Joseph Kabila en visite à Mbandaka (27 février 2009)
  24. La justice demande la levée de l'immunité des députés accusés de corruption (5 janvier 2009)
  25. MONUC: Les Bases Opérationnelles Mobiles contribuent au retour des déplacés (21 novembre 2007)
  26. Ituri: appel à la MONUC pour un heureux aboutissement du DDR 3 (1 octobre 2007)
  27. Ituri: La situation sanitaire tard à s'améliorer (5 mars 2007)
  28. Législatives : report de la publication des résultats provisoires et début de la liste de Kinshasa (5 septembre 2006)
  29. Kinshasa : la requête en annulation de la candidature de Joseph Kabila déclarée irrecevable (14 avril 2006)
  30. Atlas Logistique met fin à ses opérations dans un camp de 7 000 déplacés (8 juillet 2005)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.