Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
CENI: l'AMP entretient le suspense

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 5 novembre 2010
Joseph Kabila

Accusée de bloquer la mise en place du Bureau de la CENI et d’avoir « piégé » ses deux alliés (UDEMO et PALU) n’ayant droit au départ qu’à un poste sur 4, l’AMP annonce qu’elle va remettre « dans quelques heures » au Bureau de l’Assemblée nationale la liste de ses « 4 oiseaux rares ». Mais, en s’abstenant de dévoiler leur identité, elle entretient le suspense.

Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? « Le doute est permis », répond-on dans certains cercles politiques, au motif que l’AMP n’en est pas à son premier « effet d’annonce ».

Au mois de septembre, rappelle-t-on, elle avait indiqué à la presse qu’elle n’avait « pas encore trouvé les quatre oiseaux rares », se défendant de ne pouvoir « pas encore se prononcer à ce stade » quoiqu’elle y réfléchisse « sérieusement ».

Au sortir du conclave organisé début octobre à la ferme présidentielle de Kingakati, à Kinshasa, elle avait déclaré qu’elle allait déposer la liste de ses quatre délégués « la semaine prochaine » au Bureau de l’Assemblée nationale. Mais, les jours se sont écoulés sans que le dépôt n’ait eu lieu, rendant ladite « semaine » extensible.

Au Potentiel qui s’en est inquiété, un cadre de l’AMP a répondu le 27 octobre 2010 qu’un « contretemps permanent » était à la base du retard observé. « Chacun, dans notre groupe, a son emploi de temps, très chargé d’ailleurs. Nous nous trouvons juste devant un contretemps permanent qui nous empêche de nous concerter pour vider la question. Le plus tôt possible, nous allons nous retrouver pour harmoniser nos vues», a-t-il expliqué.

DEPOT DE LA LISTE DE L’AMP « DEVANT LES CAMERAS »

« Je vais déposer la liste des délégués de l’AMP au Bureau de la CENI d’ici à samedi, devant les caméras », a promis mercredi soir le secrétaire exécutif adjoint Louis Koyagialo, interrogé au téléphone à Kinshasa par Le Potentiel. « Les noms de nos délégués seront connus dans quelques heures », a-t-il précisé jeudi matin, dans un entretien à la radio Top Congo.

Serait-ce une réponse à l’Opposition politique qui accuse l’AMP de « bloquer la CENI » ? Cela en a tout l’air.

En effet, le député Jean-Pierre Lisanga Bonganga (opposition) est intervenu par motion mercredi devant la plénière de l’Assemblée nationale pour accuser la Majorité présidentielle de « bloquer la machine de la mise en place de la Commission électorale nationale indépendante ».

Il s’en est surtout offusqué du fait, selon lui, que « la conférence de présidents des groupes parlementaires a mis en place une commission informelle pour proposer les candidats désireux d’occuper des postes au bureau de la CENI ».

Rappelant que « les noms des candidats de l’opposition pour le bureau de la Ceni sont connus », il a recommandé que « cette commission informelle se mue en une commission ad hoc ».

« Le dossier de ses candidats est quasiment clos. La Majorité présidentielle n’a aucune intention de bloquer ou de retarder le processus de mise en place de la CENI », a réagi en substance le vice-président de l’Assemblée nationale, Boris Mbuku Laka, membre de l’AMP. « Sans fournir plus de détails », a noté radiookapi.net.

CONTESTATIONS

Aux termes de la loi qui la crée, « la CENI est composée de sept membres dont quatre désignés par la Majorité et trois par l’Opposition à l’Assemblée nationale. La désignation de ses membres tient compte de la représentation nationale dont celle du genre ».

Les trois groupes parlementaires de l’Opposition croient avoir fait l’essentiel en portant à la connaissance du président de l’Assemblée nationale, par courrier du 14 octobre 2010, les noms de leurs trois délégués. Il s’agit du sénateur Jacques Djoli Eseng’Ekeli (MLC), de Mme Carole Kabanga Koy (CD) et de M. Laurent Ndaye Nkondo Mulekelay (ODR).

Or, le RCD, qui affirme être « le 2ème parti politique de l’Opposition au sein de l’Assemblée nationale après le MLC en termes de nombre de députés », prétend avoir droit à l’un des trois sièges de l’Opposition dans la CENI. Et sans autre forme de procès, il a déposé le nom de « son » délégué au Bureau de l’Assemblée nationale.

Dans la foulée, des partis ne se reconnaissant pas en ces trois groupes parlementaires auraient également fait savoir leur intention d’aligner « leurs » délégués.

Par ailleurs, des voix se font déjà entendre pour contester la désignation par le MLC d’un parlementaire. Ils fondent leur contestation sur l’article 12 de la Loi organique n°10/013 du 28 Juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale indépendante.

« Les membres de la CENI sont choisis parmi les personnalités indépendantes reconnues pour leur compétence, intégrité morale, probité et honnêteté intellectuelle. La désignation des membres de la CENI est entérinée par l’Assemblée nationale. Les membres de la CENI sont investis par ordonnance du Président de la République », dispose-t-il.

Leur « mandat est de six ans. Il n’est pas renouvelable », renseigne l’article 13.


Autres articles


  1. Martin Fayulu a déposé son recours à la Cour constitutionnelle (12 janvier 2019)
  2. Pour la CENCO, les résultats de la présidentielle publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par ses observateurs (10 janvier 2019)
  3. « Ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes », clame Martin Fayulu (10 janvier 2019)
  4. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  5. Martin Fayulu appelle la CENI à ne pas travestir la vérité des urnes (9 janvier 2019)
  6. Elections 2018 : l'ECC espère que la CENI va « offrir à la nation congolaise la vérité des urnes » (8 janvier 2019)
  7. Elections 2018 : la CENI annonce le report de la publication des résultats (6 janvier 2019)
  8. CENCO : « Ce qui pourrait porter le peuple au soulèvement serait de publier les résultats non conformes à la vérité des urnes » (6 janvier 2019)
  9. Elections 2018 : l'Eglise catholique relève de nombreuses irrégularités (30 décembre 2018)
  10. Elections 2018 : à Kinshasa, la pluie a retardé le programme dans certains bureaux (30 décembre 2018)
  11. La coalition Lamuka exige le vote partout en RDC et appelle à une journée ville morte vendredi (27 décembre 2018)
  12. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  13. Martin Fayulu met en garde la CENI contre le report des élections à Beni et Butembo (26 décembre 2018)
  14. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  15. Martin Fayulu contre le report des élections (23 décembre 2018)
  16. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  17. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  18. Messe d'inauguration de l'episcopat de Monseigneur Fridolin Ambongo (26 novembre 2018)
  19. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  20. La CENI confirme le début de la campagne électorale à minuit (21 novembre 2018)
  21. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  22. La CENI réaffirme « la tenue irréversible » des élections le 23 décembre (20 novembre 2018)
  23. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  24. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  25. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  26. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  27. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  28. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  29. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  30. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.