Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Newsletter Podcasts Mobile RSS
Vital Kamerhe dénonce une politisation de l'affaire qui l'oppose à Wivine Moleka

Par Radio Okapi | Publié le 6 février 2014
Vital Kamerhe, président du parti Union nationale pour le Congo en février 2010 à Bruxelles.
Vital Kamerhe, président du parti Union nationale pour le Congo en février 2010 à Bruxelles. | Agrandir
Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe, dénonce une politisation de l’affaire qui l’oppose à la députée Wivine Moleka devant le Tribunal de paix de la Gombe. Il affirme que le ministère public a requis mardi 4 février trois ans de prison ferme contre lui alors qu’un arrangement à l’amiable a déjà été conclu entre les deux parties et acté par le tribunal. Pour sa part, la députée nationale Wivine Moleka exige, pour clore l’affaire, de recevoir des excuses officielles de Vital Kamhere pour l’avoir accusée d’avoir fraudé les élections législatives de 2011.

Vital Kamhere se dit surpris du réquisitoire du Ministère public. Pour lui, les juges jouent le jeu de certains politiques qui aimeraient le voir disqualifié pour les prochaines échéances électorales en RDC, notamment la présidentielle de 2016.

«Pour éviter de tendre le flan à l’ennemi, parce que j’ai compris que la politisation a commencé autour de cette affaire, Mme Wivine Moleka m’a proposé un arrangement à l’amiable que j’ai accepté. J’ai payé l’argent. Le reçu a été rendu pendant le procès. L’arrangement a l’amiable, la transaction, comme on le dit en droit, a été signé. Force a été de constater, et nous avons été surpris, que le juge et le ministère public ont persisté et signé alors que l’affaire, au niveau du Tripaix de Gombe, avait été renvoyé à Ngaliema, tout en mentionnant dans le jugement que Mme Wivine Moleka s’était désistée», a-t-il expliqué.

Vital Kamhere a toutefois affirmé faire confiance en la justice congolaise malgré que, selon lui, certains juges sont manipulés.

«On ne comprend pas ce qui se passe et on dit pour ça que je dois faire trois ans de prison. Voila pourquoi je suis revenu. Qu’ils me prennent et qu’ils me mettent en prison», a-t-il ajouté.

Excuses officielles

L’avocat-conseil de la députée Wivine Moleka, Me Gerard Ledy, a reconnu qu’il y a eu arrangement à l’amiable sur deux des trois dossiers pendants au Tribunal. Quant au dernier, il ne sera clos que par les excuses officielles de Vital Kamhere, a-t-il expliqué.

«Il était question de voir la bonne foi de la partie adverse pour qu’il présente les excuses officiellement. Ce qui n’a pas été fait. Elle [Wivine Moleka] ne demande que des excuses parce qu’elle a été diffamée, comme quoi, elle aurait fraudé aux élections», a-t-il expliqué.

Me Gerard Ledy affirme cependant que sa cliente est prête pour que ce problème soit résolu au plus tôt.

«Il y a un adage qui dit en droit : mieux vaut un mauvais arrangement qu’un bon procès. Ce sont des fils du pays, des opérateurs politiques. Je crois que dans l’intérêt de tous, il n’y a pas de mal qu’ils se retrouvent pour régler un litige», a-t-il expliqué.

Mme Wivine Moleka a été élue député nationale pour le compte du district de la Lukunga, à Kinshasa, lors des élections législatives de 2011.

A l’issue de ces élections couplées, Vital Kamhere était arrivé troisième à la présidentielle, derrière son ancien allié, le président sortant Joseph Kabila, et l’opposant historique Etienne Tshisekedi.

@Congoplanete | info@congoplanet.com

Autres articles


  1. Vital Kamerhe et Samih Jammal condamnés à 20 ans de travaux forcés (20 juin 2020)
  2. Vital Kamerhe : « On n'a pas pu démontrer ici par une pièce irréfutable le détournement de Kamerhe » (11 juin 2020)
  3. Procès 100 jours: la partie civile requiert de Kamerhe et Jammal le paiement de 147 millions USD (11 juin 2020)
  4. Vital Kamerhe : « Je n'étais pas le seul superviseur du programme de 100 jours du Chef de l'Etat » (11 mai 2020)
  5. La requête de mise en liberté provisoire de Kamerhe rejetée en appel (15 avril 2020)
  6. Programme des 100 jours : le conseil de Kamerhe plaide pour sa relaxation provisoire (14 avril 2020)
  7. La demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée (11 avril 2020)
  8. Vital Kamerhe sous mandat d'arrêt provisoire, Lamuka appelle à la prudence (9 avril 2020)
  9. Vital Kamerhe placé sous mandat d'arrêt provisoire (9 avril 2020)
  10. Félix Tshisekedi satisfait de l'état d'avancement des travaux de la centrale de Zongo (29 décembre 2019)
  11. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  12. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  13. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  14. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  15. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  16. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  17. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  18. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  19. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  20. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  21. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  22. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  23. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  24. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  25. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  26. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  27. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  28. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  29. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  30. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2020 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.