Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Sud-Kivu : la police disperse un rassemblement de l'UNC à Bukavu, des blessés

Radio Okapi - 20 février 2014
La police disperse les manifestants de l'UNC jeudi 20 février à la place de l'indépendance à Bukavu (Sud-Kivu)
La police disperse les manifestants de l'UNC jeudi 20 février à la place de l'indépendance à Bukavu (Sud-Kivu) | Agrandir
La police a lancé des grenades lacrymogènes et tiré des coups de feu pour disperser un rassemblement de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) jeudi 20 février à la place de l’indépendance à Bukavu, dans le Sud-Kivu. Les militants de ce parti, portant leur président Vital Kamerhe sur le traditionnel tipoye, voulaient l’installer sur l’estrade de cette place où il devait tenir un discours. La police est alors intervenue pour les disperser. Plusieurs personnes ont été blessées dans la débandade qui s’en est suivie. La manifestation avait été interdite plus tôt par le maire de la ville qui avait décidé sa délocalisation vers un autre lieu.

Le président de l’UNC est arrivé à Bukavu vers 16h30’. Des militants de son parti l’ont porté sur une chaise traditionnelle appelée tipoye avec l’intention visible de l’installer sur l’estrade de la place de l’indépendance, où l’attendait une grande foule de partisans.

A l’approche des manifestants, la police, qui était déployée sur les lieux, a lancé des grenades lacrymogènes et tiré des coups de feu pour disperser la population.

Dans la débandade qui s’en est suivie, Vital Kamerhe est tombé de sa chaise mais a pu être évacué par la police. Il regrette la tournure prise par les événements.

«C’est vraiment regrettable. Si nos militants n’étaient pas disciplinés, on allait avoir plus de dégâts que maintenant. Il y a eu des blessés. Jusque là, je ne sais pas s’il ya eu des morts. Moi-même, j’étais à terre. Le seul tort que nous avons eu, c’est d’avoir été accueilli triomphalement», a-t-il affirmé.

Le président de l’UNC condamne en outre « l’irresponsabilité » des autorités dans la gestion de cette manifestation.

«Je ne sais pas où le gouverneur avait la tête. Une telle marée humaine, comment voulez-vous que 10 à 40 policiers la contiennent ? Il y avait plus de 300 000 à 400 000 personnes. C’est de l’irresponsabilité. Il pouvait déjà prévoir ça», a-t-il expliqué.

La veille de ce rassemblement, le maire de la ville de Bukavu, Philémon Yogolelo avait annoncé sa délocalisation de la place de l’indépendance vers le stade de la Concorde de Kadutu.

Dans un communiqué diffusé sur l’antenne provinciale de Radio télévision nationale congolaise (RTNC) et à la Radio Maendeleo, le numéro un de la ville avait justifié cette décision par « des travaux en cours ».

Cependant, le reporter de Radio Okapi, en sillonnant la place de l’indépendance, n’y avait vu aucune trace de travaux, si ce n’est une forte présence policière.

De son côté, le bourgmestre de la commune de Kadutu avait expliqué que cette manifestation était délocalisée pour ne pas entraver la circulation au rond-point de la place de l’indépendance.

Quant aux membres de l’UNC, ils avaient rejeté cette décision, affirmant que le stade de la Concorde de Kadutu, qui accueille dix mille personnes, ne saurait contenir tous les sympathisants de ce parti.


Autres articles


  1. A Bukavu, Félix Tshisekedi promet d'apporter une paix définitive, nécessaire pour la stabilité du pays (7 octobre 2019)
  2. Ebola en RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU « gravement préoccupé par la flambée du virus » (3 août 2019)
  3. Ebola en RDC : le taux global de létalité au 21 juillet est de 67% (OMS) (25 juillet 2019)
  4. La conduite de la riposte à l'épidémie Ebola placée sous la supervision directe de Félix Tshisekedi (20 juillet 2019)
  5. L'épidémie d'Ebola déclarée « urgence » sanitaire mondiale (OMS) (17 juillet 2019)
  6. Félix Tshisekedi investi président de la RDC (24 janvier 2019)
  7. La Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC (19 janvier 2019)
  8. Félix Tshisekedi élu président de la République démocratique du Congo (10 janvier 2019)
  9. Manifestations à Goma contre le report des élections à Beni et Butembo (27 décembre 2018)
  10. La CENI reporte en mars 2019 les élections dans quatre circonscriptions du Nord-Kivu et de Maindombe (26 décembre 2018)
  11. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont arrivés à Bukavu (6 décembre 2018)
  12. Elections 2018 : Martin Fayulu à Butembo, la lutte contre l'insécurité parmi ses priorités (6 décembre 2018)
  13. Felix Thisekedi promet de rétablir la sécurité au Nord-Kivu une fois élu (4 décembre 2018)
  14. Arrivée de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à Kinshasa (28 novembre 2018)
  15. Election présidentielle: Vital Kamerhe se désiste en faveur de Félix Tshisekedi (24 novembre 2018)
  16. UDPS et UNC unissent leurs forces pour les élections (20 novembre 2018)
  17. Moïse Katumbi appelle Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à la raison (17 novembre 2018)
  18. Bemba, Katumbi, Muzito et Matungulu renouvellent leur soutien à Martin Fayulu (16 novembre 2018)
  19. Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe répondent à Martin Fayulu (14 novembre 2018)
  20. Jacques Djoli reste optimiste pour la suite de l'accord de Genève (14 novembre 2018)
  21. L'unité de l'opposition vole en éclat avant l'élection présidentielle (13 novembre 2018)
  22. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  23. Vital Kamerhe : « L'UNC reste ouverte à d'autres discussions pour aller aux élections avec d'autres partis » (13 novembre 2018)
  24. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  25. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  26. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  27. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  28. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  29. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  30. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2019 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.