Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Elections 2013-2016 : la Ceni envisage de faire imprimer les bulletins de vote à Kinshasa

Article précédant | Suivant
Le Phare - 28 février 2014
Des agents déchargent des kits électoraux à l'aéroport de N'djili (Kinshasa), le 16/09/2011
Des agents déchargent des kits électoraux à l'aéroport de N'djili (Kinshasa), le 16/09/2011 | Agrandir
Les bulletins de vote pourraient être imprimés sur place à Kinshasa afin d’éviter toute suspicion liée au fait de les commander en Afrique du Sud. Pour cela, la Ceni est en train d’étudier la possibilité de confier ce marché à deux ou trois imprimeries de la place qui réuniront les conditions.

Concernant la publication des résultats, un nouveau système de communication sera mis en place, grâce à l’installation de l’Internet partout à travers le territoire national (village, groupement, secteur…), pour que la transmission se fasse le plus vite possible. Des procès- verbaux seront saisis et scannés sur place dès la fermeture des bureaux de vote. Bref, tout sera fait de manière que les résultats tombent au même moment à partir de toutes les circonscriptions électorales.

Pour cela, la Commission Electorale Nationale Indépendante et le ministère de l’Intérieur travaillent en collaboration pour la mise en place dudit système.

Toutes ces précisions ont été fournies par le président de la Ceni Apollinaire Muholongu Malumalu. Au cours de la rencontre qu’il a eue hier avec les patrons de presse dans le cadre des concertations Médias-Elections, programme de partenariat qu’il compte conclure avec les médias à travers une commission ad hoc.

Parlant du renouvellement du fichier électoral, le président de la Ceni a indiqué que son institution est associée au recensement administratif que le ministère de l’Intérieur est train de mener afin d’identifier les nationaux et leur délivrer une carte d’identité.

D’où la création de l’Office National d’Identification des Nationaux qui fonctionne sous la tutelle du ministère de l’intérieur.

Dans son exposé, A. Malumalu a annoncé que la Ceni entend proposer au Parlement la modification de quelques mode de scrutins vu le caractère onéreux que leur organisation pourra entraîner.

Ainsi, pour vider les arriérés électoraux de 2006 et de 2011, liés à l’organisation des élections municipales, urbaines et locales, la Ceni propose :

1. Scrutins directs pour les conseillers municipaux et ceux de secteur/chefferie ;

2. Scrutins indirects pour les élections des conseillers urbains, bourgmestres et leurs adjoints, chefs des secteurs et adjoints, maires et adjoints.

Pour ce qui est des élections provinciales et sénatoriales de 2011, seuls les députés provinciaux seront élus au suffrage universel direct. Le reste, c’est-à-dire les sénateurs et les gouverneurs de province et leurs adjoints, ils seront élus au suffrage universel indirect.

La conséquence directe sera, bien entendu, la révision de quelques dispositions de la constitution, pour ne pas verser dans un système électoral qui n’a jamais été expérimenté à travers le monde.

Ainsi les articles 104, 197 alinéa 8 et 198 de la Constitution subiront des modifications, tout comme 130 alinéa 1er, 139 alinéa 1er, 140 alinéa 2, 144, 150, 158, 168 à 170, ainsi que 240 de la loi électorale.

Lambert Mende invite au respect de la loi

Invité par le Président de la Ceni en sa qualité de ministre en charge des Médias, Lambert Mende s’est vu adresser quelques préoccupations par les patrons de presse. Dans le lot des questions lui posées, on peut relever l’inquiétude des éditeurs des journaux communément qualifiés d’ « al quaida » qui ne digèrent pas.

Le ministre Mende a fait savoir qu’il n’y a pas de grandes et petites entreprises de presse. La condition pour identifier une entreprise de presse est de se mettre en règle avec la loi, c’est-à-dire remplir les critères exigés par l’Etat, notamment se faire enregistrer et payer tous les frais afférents au dossier.

Quant à l’aide de l’Etat à la presse qui tarde à être dégagée, il a promis que celle-ci sera bientôt libérée.

Pour sa part, Apollinaire Malumalu a fait savoir que le budget des médias sera connu à l’issue du travail de la commission ad hoc à mettre en place.

En attendant, il a invité les journalistes à observer l’éthique et la déontologie professionnelle dans l’exercice de leur métier. Même appel également lancé par le président de la Ceni. Co-animateur dans cet échange, le président du CSAC, Jean-Bosco Bahala a invité les éditeurs des journaux dits « al quaida » à se regrouper en vue de créer un groupe de presse, et œuvrer ainsi en toute transparence et légalité.


Autres articles


  1. A Genève, les leaders de l'opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements (13 novembre 2018)
  2. Accord de Genève : Fayulu révulsé par les désistements de Tshisekedi et Kamerhe (13 novembre 2018)
  3. Vital Kamerhe retire aussi sa signature de l'accord de Genève (12 novembre 2018)
  4. Fayulu candidat commun : Felix Tshisekedi retire sa signature (12 novembre 2018)
  5. Manifestation des sympathisants de l'UDPS et de l'UNC pour s'opposer à la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  6. Fayulu candidat commun : l'UDPS donne 48 heures à Felix Tshisekedi pour retirer sa signature (12 novembre 2018)
  7. Election présidentielle : le film du sacre de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  8. La jeunesse de l'UDPS rejette la désignation de Martin Fayulu (12 novembre 2018)
  9. Martin Fayulu : « Le peuple a besoin des leaders qui vont l'amener au développement » (12 novembre 2018)
  10. Election présidentielle en RDC : Martin Fayulu désigné candidat commun de l'opposition (11 novembre 2018)
  11. L'opposition se réunit à Genève pour désigner un candidat commun à la présidentielle (9 novembre 2018)
  12. Des candidats de l'opposition demandent la radiation d'Emmanuel Ramazani de la course (7 novembre 2018)
  13. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  14. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  15. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  16. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  17. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  18. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  19. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  20. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  21. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  22. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  23. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  24. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  25. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  26. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  27. Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force (31 décembre 2017)
  28. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  29. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  30. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct
Disponible sur App Store
Disponible sur Google Play


 

Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.