Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les laïcs catholiques accusent la police d'usage disproportionné de la force

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 31 décembre 2017
La charge de la police et de l'armée sur les manifestants le 31/12/2017 à Kinshasa lors de la marche initiée par le Comité laïc de coordination (CLC)
La charge de la police et de l'armée sur les manifestants le 31/12/2017 à Kinshasa lors de la marche initiée par le Comité laïc de coordination (CLC) | Agrandir
Le Comité laïc de coordination (CLC), organisateur de la marche du dimanche 31 décembre, juge disproportionnée la réaction des forces de sécurité dans la répression de cette manifestation. Accusation que rejette la police, reconnaissant toutefois la mort des trois personnes à Kinshasa.

L’intervention des forces de l’ordre «était totalement disproportionnée par rapport à une marche pacifique », a affirmé Léonnie Kandolo, membre du CLC.

«Je ne vois pourquoi les gens pacifiques peuvent subir la répression que nous avons subie», a-t-elle poursuivi, parlant de plusieurs morts, blessés et personnes arrêtées, y compris des prêtres.

Pour sa part, la police nationale congolaise estime qu’elle n’a pas usé d’une force disproportionnée. Par ailleurs son porte-parole, le colonel Pierrot Mwanamputu, dresse un bilan provisoire de trois morts, dont un policier.

Le colonel Mwanamputu reconnait que les opérations de la police ont été très fermes :

«Ce matin, nous étions en train de pourchasser des personnes en armes qui s’étaient infiltrées dans la ville ainsi qu’auprès de la population, qui devait en principe après la messe manifester. Etant donné que nous ne savions pas où ils étaient cachés, nous étions dans l’obligation d’être dans la vigilance. C’est comme ça que les opérations de la police ont été très fermes.»

Par ailleurs, ce policier tué au siège de la commune de Masina a été victime d’une attaque d’un groupe des personnes se réclamant de la milice Kamuina Nsapu, a précisé le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende. Ces hommes portaient des bandeaux rouges sur la tête, a-t-il poursuivi, indiquant qu’ils ne revenaient pas de l’église.


Autres articles


  1. Bemba a pris l'option de « donner une chance à la Cour constitutionnelle de montrer son indépendance » (Djoli) (27 août 2018)
  2. La candidature de Jean-Pierre Bemba à l'élection présidentielle déclarée irrecevable (25 août 2018)
  3. Les derniers candidats à l'élection présidentielle ont déposé leurs dossiers (8 août 2018)
  4. Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du FCC à l'élection présidentielle (8 août 2018)
  5. Félix Tshisekedi plébiscité candidat président du Parti de l'union nationale (6 août 2018)
  6. Des coups de feu pour disperser les manifestants pro Katumbi à Lubumbashi (6 août 2018)
  7. Vital Kamerhe investi candidat de l'UNC à la présidentielle (4 août 2018)
  8. Moïse Katumbi bloqué en Zambie : Jean-Pierre Bemba appelle Kinshasa à « calmer le jeu » (4 août 2018)
  9. Moïse Katumbi bloqué en Zambie (3 août 2018)
  10. Jean-Pierre Bemba est arrivé à Kinshasa (1 août 2018)
  11. Jean-Pierre Bemba investi candidat du MLC à la présidentielle (13 juillet 2018)
  12. Malgré les répressions sanglantes, les appels à marcher du CLC très suivis (27 février 2018)
  13. Corneille Nangaa : « Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018» en RDC (13 février 2018)
  14. Les Etats-Unis opposés à un système de vote électronique en RDC (12 février 2018)
  15. La marche des laïcs catholiques dispersée à Kinshasa (31 décembre 2017)
  16. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  17. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  18. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  19. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  20. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  21. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  22. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  23. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  24. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  25. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  26. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  27. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  28. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  29. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  30. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2018 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.